Donny, deux catalogues et deux vitesses

International / 30.08.2019

Donny, deux catalogues et deux vitesses

Donny, deux catalogues et deux vitesses

C’est la première fois depuis 2016 que le marché des yearlings à Doncaster n’a pas franchi la barre de 20 millions de livres. Ce jeudi, à la fin de la troisième session, la Silver Yearling Sale, le chiffre d’affaires a atteint les 19,3 millions (21,26 M€) pour 500 lots vendus sur 608 passés sur le ring. En 2018, le cumul des deux ventes avait atteint 20,45 millions (22,53 M€) pour 556 vendus sur 639. Il s’agit d’un recul de 5,6 %, résultat d’un marché à deux vitesses. La Premier Sale, avec une offre plus réduite de 25 lots, a enregistré une hausse du prix moyen de 3 %, à 46.477 £ (51.204 €), avec un taux de vendus et une médiane stables à 89 % et 35.000 £ (38.559 €). La Silver Sale s’est avérée beaucoup plus dure, avec une chute de 40 % du chiffre d’affaires qui s’est fixé à 887.800 £, et de 33 % du prix moyen, alors que le taux de vendus est passé de 82 à 62 %.

Dans la cave c’est moins bien… Il est bien clair que l’on parle de deux ventes différentes mais le produit, le yearling de Donny, reste le même. Sur les bons lots, la concurrence est très rude, avec 35 sujets adjugés à plus de 100.000 £, mais dans la cave c’est autre chose. Lors de la Premier Sale, les lots vendus à 10.000 £ ou moins sont au nombre de 37, soit 9,3 % du total, alors qu’en 2018, ils représentaient 6,6 %. C’est encore pire pour la Silver Sale avec 49 yearlings partis pour 5.000 £ ou moins, soit 47,5 %. Cet indicateur, l’année dernière, était de 33 %. Pour simplifier ces chiffres en une phrase : le nombre de yearlings dont personne ne veut a augmenté.

Les jeunes lions ont bien démarré. Doncaster est aussi un marché qui représente un test important pour les étalons avec leurs premiers yearlings. Cette année, cinq parmi eux ont eu un ou plusieurs yearlings qui ont franchi les 100.000 £ : Adaay (Kodiac) avec trois, Mehmas (Acclamation) et Shalaa (Invincible Spirit) en comptent deux, alors que Territories (Invincible Spirit) et Estidhkaar (Dark Angel) en ont enregistré un. L’année dernière, six étalons de première génération ont eu leur yearling à six chiffres.

Shalaa confirme sa réussite. Les jeunes lions ont connu une bonne réussite dans l’ensemble et nous vous proposons un tableau avec ceux qui avaient plus de dix lots dans les deux catalogues. Tout comme chez Arqana, Shalaa a confirmé avec 9 yearlings qui ont trouvé preneurs à un prix moyen de 79.690 €. Dans le classement suivant, le prix moyen, on trouve Territories, très prisé. Mehmas, qui avait 32 yearlings, est sorti avec 29 vendus pour un chiffre d’affaires de 1,25 million d’euros, et les trois lots adjugés à plus de 100.000 £ ont poussé Adaay à 782.215 €, même si la médiane de ses 17 vendus s’est fixée à 22.000 € dans les deux ventes.

Étalon Père Tarif (€) Yearlings Cat. Pres. Vendus CA (€) Prix moyen (€) Top price (€)

Shalaa Invincible Spirit 27.500 115 10 10 9 717.214 79.690 143.222

Territories Invincible Spirit 13.599 109 11 11 11 650.000 59.090 121.188

Estidhkaar Dark Angel 5.000 102 12 10 6 301.869 50.311 121.188

Adaay Kodiac 7.932 83 21 21 17 782.215 46.012 231.359

Mehmas Acclamation 12.500 145 34 32 29 1.252.090 43.175 286.445

Kodi Bear Kodiac 10.000 81 18 18 14 450.600 32.185 99.154

Pride of Dubai Street Cry 15.000 104 10 9 8 243.748 30.468 74.913

Twilight Son Kyllachy 11.332 122 27 27 21 634.585 30.218 82.628

Markaz Dark Angel 5.000 77 15 14 8 161.952 20.244 55.085

The Last Lion Choisir 12.000 43 12 11 8 157.545 19.693 30.847

Prince of Lir Kodiac 5.000 76 10 10 6 46.271 7.711 11.071