Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Julie Mestrallet : « Je les vois évoluer tous les jours et suis de plus en plus fière d’eux »

Élevage / 10.08.2019

Julie Mestrallet : « Je les vois évoluer tous les jours et suis de plus en plus fière d’eux »

LE TOUR DES HARAS AOÛT 2019

Comme chaque année, les journalistes de JDG visitent les haras qui présenteront des yearlings en août chez Arqana. L’occasion d’un questionnaire sur leurs lots 2019. Dix-huitième épisode : Julie Mestrallet, du haras de l’Aumônerie.

Jour de Galop. - Comment jugez-vous votre lot pour ces ventes d’août ?

Julie Mestrallet. - Cette année, mon lot est homogène. J’ai la chance de cumuler pedigrees et modèles pour les chevaux de la vente d’août.

Avez-vous un coup de cœur ?

Je n’ai pas de préférence notable. Je vois évoluer mes poulains tous les jours et suis de plus en plus fière d’eux.

Comment jugez-vous l’état du marché des yearlings actuellement ?

Le marché est en constante progression. Nous avons la chance d’avoir une forte demande étrangère pour nos yearlings français. Mais aussi des résultats, que ce soit en France ou à l’étranger ensuite.

Quelles sont, pour vous, les particularités de la vente d’août ?

La pression des ventes et la magie des courses réunies : cela fait rêver !

Comment décririez-vous le yearling idéal pour la partie sélectionnée ?

Je pense qu’il faut rechercher un yearling mature physiquement avec une page de catalogue vivante.

Quelle famille maternelle vous fait particulièrement rêver ?

Celle qui me fait rêver est une famille Wertheimer, celle de Born Gold, la mère de Goldikova.

Quel est le jeune étalon (premiers yearlings) en qui vous croyez le plus ?

Je dirais Territories. J’ai vu plusieurs de ses foals en décembre et j’ai aimé leurs modèles. Le mien, qui passe à la v.2, marche bien, c’est un yearling vraiment sympa !

Parmi les chevaux qui ont été préparés par vos soins, lequel vous a le plus marqué et pourquoi ?

Secret Time (Camacho). Nous l’avons vendue 130.000 € l’an dernier. Elle vient de gagner son maiden à ParisLongchamp pour sa deuxième sortie, et devrait être revue au niveau supérieur.

Quel est votre secret pour gérer la pression à la veille de ce rendez-vous majeur ?

Marcher mes yearlings me permet de me détendre !

En cette année électorale, quelle est selon vous la mesure la plus urgente à prendre pour la bonne santé des courses françaises ?

Je pense qu’il faut continuer les efforts déjà engagés par notre institution. Les courses en France sont un eldorado pour les étrangers mais aussi pour nous. Notre organisation des courses est géniale et nous avons des allocations non négligeables. Pour garder nos propriétaires, nous devons continuer dans ce sens.

La course d’une vie. Nous avons demandé aux éleveurs de nous commenter LA course qui a le plus marqué leur carrière, en nous décrivant l’histoire du cheval qui portait tous leurs espoirs. Pour voir la vidéo de l’interview, cliquez sur l’image.

LES YEARLINGS DE LA VENTE D’AOÛT

Lot

Sexe

Père

Mère

297

M.

Iffraaj

Lucelle

308

M.

Oasis Dream

Motivation

LES YEARLINGS DE LA V.2

Lot

Sexe

Père

Mère

372

M.

Toronado

Al Haffanah

375

M.

Territories

Amarinda

418

F.

Olympic Glory

Girl’s Hope

HARAS DE L’AUMÔNERIE

La Cour Ménard

14130 SAINT-HYMER