KEENELAND PHOENIX STAKES (GR1) - Siskin fait la danse du soleil

International / 08.08.2019

KEENELAND PHOENIX STAKES (GR1) - Siskin fait la danse du soleil

KEENELAND PHOENIX STAKES (GR1)

Siskin fait la danse du soleil

L’entourage de l’invaincu Siskin (First Defence) a reçu de mauvaises nouvelles à la veille des Keeneland Phoenix Stakes, le premier Gr1 de la saison pour les 2ans qui est à l’affiche ce vendredi en début de soirée au Curragh. Le terrain était bon ce jeudi, mais de fortes pluies sont attendues dans la nuit et tout au long de la journée. L’élève du prince Abdullah, grand favori dans un lot squelettique de cinq partants, a remporté ses trois succès en bon terrain. Teddy Grimthorpe, racing manager du prince, a dit : « Ils ont annoncé des déluges et c’est un peu un voyage dans l’inconnu pour le poulain. Il est en très bonne condition et il a beaucoup plu à son entraîneur, Ger Lyons. Cette course est son objectif depuis son succès dans les Railway Stakes (Gr2) et il n’y a pas de raison de changer de programme. Le lot est réduit mais très solide : Arizona (No Nay Never) n’est pas là mais il y a quand même le gagnant des July Stakes (Gr2), Royal Latham (Gleneagles). »

Aidan sans Arizona mais avec Monarch of Egypt. Aidan O’Brien, qui a remporté seize fois les Phoenix Stakes, a un peu surpris ses rivaux à la déclaration des partants. Il avait annoncé Arizona au départ en début de semaine, mais il ne l’a pas déclaré et Ryan Moore sera associé à Monarch of Egypt (American Pharoah), battu par deux longueurs et demie et sans excuses par Siskin dans les Railway Stakes. La cote de Monarch of Egypt, qui appartient en association à Peter Brant et Coolmore, a baissé de 2 à 1,5/1. Plus que le succès en terrain très souple lors de ses débuts, ce sont les bruits de quelques bons galops qui ont attiré les parieurs. Royal Lytham avait gagné de haute lutte les Tattersalls July Stakes, mais les poulains qui l’ont suivi n’ont pas trop brillé à Glorious Goodwood. Le troisième pensionnaire d’Aidan O’Brien est Mount Fuji (Dark Angel) qui après un succès lors de ses débuts, a couru en demi-teinte à deux reprises dans les Groupes. Le cinquième au départ est Think Big (Night of Thunder), qui a ouvert son palmarès à Down Royal. Il est à 66/1, mais dans le pire des cas, avec une cinquième place, son propriétaire et entraîneur John Joseph Murphy décrochera un chèque de 9.000 €.

19 h 50 • KEENELAND PHOENIX STAKES

Gr1 - 2ans - 1.200m – 300.000 €

# (corde) Partant Jockey Entraîneur

1 (5) Monarch of Egypt R. Moore A. O’Brien

2 (1) Mount Fuji S. Heffernan A. O’Brien

3 (3) Royal Lytham D. O’Brien A. O’Brien

4 (2) Siskin C. Keane G. Lyons

5 (4) Think Big R. Colgan J. J. Murphy

QATAR RACING AND EQUESTRIAN CLUB PHOENIX SPRINT STAKES (GR3)

Gordon Lord Byron, 11 ans et 101 courses…

Quand Gordon Lord Byron (Byron) a gagné le Qatar Prix de la Forêt (Gr1) en 2012, aucun des huit rivaux qui lui seront opposés dans les Phoenix Sprint Stakes (Gr3) n’avait pas encore vu le jour… Ce vendredi, à 11ans, le vénérable sprinter de Tom Hogan cherchera à remporter son neuvième Groupe lors de sa 101e sortie. Il a gardé de beaux restes comme il vient de le démontrer en se classant quatrième dans les Minstrel Stakes (Gr2). Il sera raccourci de 1.400 à 1.200m mais pourquoi pas, même si son dernier succès date de mai 2017 ? Gordon Lord Byron possède le meilleur rating de la course, mais il est jugé comme un outsider. Les plus attendues sont les pouliches de 3ans Servalan (No Nay Never) et Woody Creek (Zoffany), qui ont terminé dans cet ordre dans une Listed à Naas. L’argentin Southern Horse (Roman Ruler) est en train de retrouver sa forme après le changement d’hémisphère. Chez lui, il s’est classé deuxième, en terrain lourd, du Gran Premio Felix de Alzaga Unzue (Gr1), l’équivalent du Prix de l’Abbaye de Longchamp.