Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin - Homonyme

Le Mot de la Fin / 13.08.2019

Le mot de la fin - Homonyme

Les courses au trot ne manquent pas d’allure. Surtout lorsque c’est Gai Waterhouse qui gagne. Non, pas la célèbre femme entraîneur australienne. Mais son homonyme à quatre pattes, samedi dernier dans le Kentucky, sur la célèbre piste du Red Mile. Avec une certaine malice, les médias australiens ont largement relayé cette victoire. On se souvient qu’il y a quelques années, le nom d’Alechinsky la Nuit avait été censuré par les autorités hippiques françaises, notamment par respect pour la famille de l’artiste belge éponyme. Dans les pays où les autorités équestres et hippiques laissent libre cours à la créativité des éleveurs et propriétaires, on assiste à des situations assez étonnantes, souvent marrantes et parfois clairement de mauvais goût. Les éleveurs de chevaux de concours hippique allemands ne semblent avoir aucune limite. Le phénomène Clinton (Corrado), crack en piste et au haras, a laissé plusieurs milliers de produits. De quoi ravir l’ancien président de la Maison Blanche. L’Élysée a moins la cote. Sarkozy (Sandro Hit), grand étalon noir d’1,70m, fait la monte pour seulement 1.000 € chez le célèbre Paul Schockemöhle.