LE TOUR DES HARAS - AOÛT 2019 - Criquette Head : « Un marché en bonne santé pour le haut de gamme »

Élevage / 01.08.2019

LE TOUR DES HARAS - AOÛT 2019 - Criquette Head : « Un marché en bonne santé pour le haut de gamme »

HARAS DU QUESNAY

14800 DEAUVILLE

LE TOUR DES HARAS - AOÛT 2019

Criquette Head : « Un marché en bonne santé pour le haut de gamme »

Comme chaque année, les journalistes de JDG visitent les haras qui présenteront des yearlings en août chez Arqana. L’occasion d’un questionnaire sur leurs lots 2019. Premier épisode : Criquette Head, au haras du Quesnay.

Jour de Galop. - Comment jugez-vous votre lot pour ces ventes d’août ?

Criquette Head. - Cette année, nous sommes restreints en nombre, mais c’est un lot de qualité.

Avez-vous un coup de cœur ?

Ce serait le produit Toride (Fuisse), par Motivator (Montjeu) pour des raisons assez évidentes. J’ai entraîné Trêve (Montjeu), issue du même croisement et qui est sûrement le meilleur cheval de ma carrière, ainsi que Fuissé (Green Tune) le père de mère de la pouliche.

Comment jugez-vous l’état du marché des yearlings actuellement ?

Août, ce sont toujours les premières ventes de l’année, mais on peut imaginer que cela devrait être encore sélectif. Nous devrions avoir un marché en bonne santé pour le haut de gamme et plus difficile pour le reste.

Quelles sont, pour vous, les particularités de la vente d’août ?

Le fait que ce soient les premières ventes européennes de l’année. L’ambiance de "vacances en bord de mer" au milieu du meeting de Deauville joue un rôle important.

Comment décririez-vous le yearling idéal pour la partie sélectionnée ?

Un yearling en bonne condition qui a le physique qui correspond à son pedigree.

Quelle famille maternelle vous fait particulièrement rêver ?

La famille d’Urban Sea (Miswaki) et sur le haras celle de Goldikova (Anabaa) et d’Anodin d’où l’apport de Born Cross (Dubawi) dans notre élevage.

Qui est le jeune étalon (premiers yearlings) en qui vous croyez le plus ?

Harzand (Sea the Stars), c’est un beau et bon cheval, double vainqueur de Derby et Shalaa (Invincible Spirit) parce que les premiers foals ont été remarqués. Il fut un très bon 2ans par Invincible Spirit (Green Desert).

Parmi les chevaux qui ont été préparés par vos soins, lequel vous a le plus marqué et pourquoi ?

Il y en a plusieurs, mais si je devais n’en citer qu’un ce serait Zelzal (Sea the Stars) parce que c’est un poulain qui était né tard, pas très grand, mais qui avait un cœur gros comme lui. Il avait bien pris la préparation et a gagné un Groupe 1.

Quel est votre secret pour gérer la pression à la veille de ce rendez-vous majeur ?

La pression ne se subit pas, elle se boit. Un bon cidre (rires). No stress.

En cette année électorale, quelle est selon vous la mesure la plus urgente à prendre pour la bonne santé des courses françaises ?

Il faut continuer tous les efforts pour l’accueil du public et des professionnels sur les hippodromes pour que les réunions soient des événements sportifs et festifs reconnus.

LES YEARLINGS DE LA VENTE D’AOÛT

Lot Sexe Père Mère

61 F Galileo Born Cross

79 M Dariyan Decize

175 M Intello Shahmeen

182 F Anodin Silver Fame

199 F Motivator Toride

LES YEARLINGS DE LA VENTE V.2

Lot Sexe Père Mère

358 F Anodin Treasure Queen

405 M Anodin Decision

La course d’une vie. Nous avons demandé aux éleveurs nous commenter LA course qui a le plus marqué leur carrière, en nous décrivant l’histoire du cheval qui portait tous leurs espoirs. Pour voir la vidéo de l’interview, cliquez ici