Les Marettes et le Crèvecœur, deux courses vraiment pas comme les autres

Courses / 06.08.2019

Les Marettes et le Crèvecœur, deux courses vraiment pas comme les autres

Les Marettes et le Crèvecœur, deux courses vraiment pas comme les autres

L’Arqana Prix des Marettes et l’Arqana Prix de Crèvecœur sont des deux courses iconiques du programme français. Il suffisait de voir le monde dans le rond de présentation de Deauville cet après-midi – alors qu’aucune épreuve black type n’était au programme – pour le mesurer. Outre-Manche, où les occasions de courir les jeunes chevaux sont nombreuses, il n’y a pas d’équivalent, et les poulains estimés ont plus tendance à éviter de se rencontrer pour leurs premiers pas. Nous avons passé au peigne fin le palmarès des dix dernières éditions des deux courses d’inédits les plus célèbres de France.

Des gagnantes de Gr1 à la pelle. Chez les femelles, les Marettes ont souvent servi de tremplin vers le haut niveau. Citons le Prix de Diane de Senga (Blame), les Just a Game Stakes d’Antonoe (First Defence), le Prix Rothschild et les Coronation Stakes de Qemah (Danehill Dancer), la Breeders' Cup Filly & Mare Turf et les Diana Stakes (Grs1) de Zagora (Green Tune), les Juddmonte Spisnter Stakes d’Aruna (Mr. Greeley)… Il est intéressant de souligner que les trois dernières citées ont toutes participé au Prix des Marettes 2009, un grand cru ! Plus largement, on s’aperçoit que 70 % des lauréates – depuis 2009 – ont ensuite décroché du caractère gras. Si on enlève les accidentés, c’est tout bonnement exceptionnel. Car si Senga, Antonoe, et Zagora ont décroché leur Groupe 1, Montviette (Le Havre), Efaadah (Dansili), Moonee Valley (Aqlaam) et Single (Singspiel) ont (au moins) remporté ou ont terminé placées d’un Gr3.

Et chez les poulains alors ? En premier lieu, les lots dans cette catégorie étaient plus fournis que chez les femelles et mécaniquement, on y retrouve davantage de chevaux devenus black types par la suite. L’éventail est très large, avec des sujets ayant brillé sur le mile, comme les lauréats classiques Persian King (Kingman) ou Olmedo (Declaration of War), ou sur des distances intermédiaires, à l’image de Planteur (Danehill Dancer), vainqueur du Prix Ganay. Mais parfois, ces courses d’inédits haut de gamme fournissent des chevaux de haut niveau… là où on ne les attend pas. C’est par exemple le cas des sauteurs Twinlight (Muhathir), vainqueur du Paddy Power Dial a Bet Chase (Gr1) et Lachlan Bridge (Dubawi), gagnant du Prix Montgomery (Gr3). Seul le lauréat de 2013, Golden Heritage (Halling), n’est pas devenu black type. Son dauphin, Charm Spirit (Invincible Spirit), a par la suite fait bien plus que sauver l’honneur de cette édition en devenant triple vainqueur de Gr1…

LES BLACK TYPES ISSUS DU PRIX DE CREVECŒUR DEPUIS 2009

Édition Cheval Classement Crèvecœur Performance de référence

2018 Anodor 1er 3e Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1)

Persian King 2e Poule d’Essai (Gr1)

2017 Olmedo 1er Poule d’Essai (Gr1)

Alhadab 2e 2e Noailles (Gr3)

King of Camelot 7e 3e Prix du Lys (Gr3)

Naturally High 9e Prix du Suresnes (L)

2016 Akihiro 1er Prix des Chênes (Gr3)

Neguev 2e 3e Daphnis (Gr3)

Prinz Hlodowig 5e 2e Prix de Condé (Gr3)

2015 Vedevani 1er 2e Prix des Chênes (Gr3)

Ankle 4e 3e Grand Critérium de Bordeaux - Prix du Hong Kong Jockey Club (L)

Millfield 5e 2e Prix de Condé (Gr3)

Canessar 7e 2e Belmont Gold Cup Invitational Stakes (Gr2)

Doha Dream 9e 2e Grand Prix de Deauville (Gr2)

2014 Mostaneer 1er 2e Prix Daphnis (Gr3)

Almanaar 2e Gulfstream Park Turf Handicap (Gr1)

Capo Maximo 3e 3e Prix de Condé (Gr3)

King of Normandy 4e 3e The Horris Hill Stakes (Gr3)

2013 Charm Spirit 2e Queen Elizabeth II Stakes, Prix Jean Prat & Prix du Moulin de Longchamp (Grs1)

Ashkannd 3e 3e Prix de Turenne (L)

2012 Gengis 1er Prix de Fontainebleau (Gr3)

Anodin 2e 2e Jacques Le Marois (Gr1)

Market Share 7e 2e Prix de Tourgeville (L)

2011 Beauvoir 1er 3e Prix La Force (Gr3)

Tenenbaum 2e 3e Prix Chaudenay (Gr2)

Mainsail 6e Bertrand du Breuil (Gr3)

Meleagros 7e Prix d’Hédouville (Gr3)

Rainbow Quartz 8e

2010 French Navy 1er Investec Diomed Stakes (Gr3)

Salto 2e 2e Critérium International (Gr1)

Fariman 3e 3e Prix Herold (L)

Index Linked 7e Carlton Mid Tattersall's Cup Handicap (Gr3)

Lachlan Bridge 10e Prix Montgomery (Gr3) Steeple

2009 Planteur 1er Prix Ganay (Gr1)

Wealthy 2e 2e Guillaume d’Ornano (Gr2)

Twinlight 3e Paddy Power Dial a Bet Chase (Gr1)

Marine Officer 6e 2e Prix Delahnate (L)

Casa Battlo 9e Prix Le Guales De Mezaubran (L)

Ustilago 10e 3e Prix Matchem (L)

LES BLACK TYPES ISSUS DU PRIX DES MARETTES DEPUIS 2009

Édition Cheval Classement Marettes Performance de référence

2018 Montviette 1re 2e des Réservoirs (Gr3)

Simplicity 4e 3e du Bagatelle (L)

Madeleine Must 5e 2e du Volterra (L)

Cartiem 6e Prix Pénélope (Gr3)

Suphala 10e Prix Chloé (Gr3)

2017 Efaadah 1re Prix de la Porte Maillot (Gr3)

Soustraction 2e 3e Prix Saint Alary (Gr1)

Prontamente 9e 3e Prix des Réservoirs (Gr3)

2016 Senga 2e Prix de Diane (Gr1)

2015 Antonoe 1re Just a Game Stakes (Gr1)

Qemah 2e Prix Rothschild & Coronation Stakes (Grs1)

Apple Betty 3e Rood and Riddle Dowager Stakes (Gr3)

Midweek 4e 2e Prix Imprudence (Gr3)

Just Win 5e 3e Prix Volterra (L)

Impressionist 7e 2e Prix de Malleret (Gr2)

2014 Moonee Valley 1er Prix des Réservoirs (Gr3)

Varana 3e 3e Prix de Bagatelle (L)

2013 Visoriyna 1er Prix Bertrand de Tarragon - Fonds Europeen de l’Élevage (L)

2012 Single 1er 2e Prix d’Aumale (Gr3)

Lava Flow 7e Prix de La Seine (L)

Amarantine 8e 3e Prix de Pepinvast (Gr3)

2011 Grace Lady 3e Prix Corrida (Gr2)

Queen Bubble 8e 2e Charles Laffitte (L)

2010 Gypsy Highway 4e 3e Prix Luth Enchantée (L)

Don't Hurry Me 5e Penelope (Gr3)

2009 Zagora 1e Breeders' Cup Filly & Mare Turf & Diana Stakes (Grs1)

Anna Salai 2e 2e Irish 1000 Guineas (Gr1)

Aruna 3e Juddmonte Spinster Stakes (Gr1)

Kartica 7e 3e Fille de l’Air (Gr3)

Lily of the Valley 8e Prix de l’Opéra (Gr1)

Sound of Summer 11e 2e Rose de Mai (L)