Noor Sahara retrouve le mile avec des ambitions

Courses / 14.08.2019

Noor Sahara retrouve le mile avec des ambitions

Fabrice Chappet sellera Noor Sahara (Lope de Vega) ce jeudi dans l’Arqana Prix de Lieurey (Gr3). La pouliche de Jean-Louis Bouchard a participé au Prix de Diane (Gr1), après avoir gagné facilement le Prix de Pontarmé (L) face aux mâles. « Dans le Diane, elle a pêché par manque de tenue. Nous revenons logiquement sur le mile. L’inconnue sera le terrain, mais on ne peut pas reprocher grand-chose à cette pouliche, et nous espérons qu’elle nous montre de nouveau toute sa classe. »

Le meeting a bien commencé pour l’entraîneur avec les victoires de Ken Colt (Kendargent) dans le Prix du Cercle (L) et celle de San Huberto (Speightstown) dans le Prix Michel Houyvet (L). Concernant San Huberto, l’entraîneur explique : « Il a prouvé qu’il faisait partie des meilleurs 3ans français sur la distance. Il a remis les pendules à l’heure après le Prix Hocquart où je l’ai certainement fait monter de façon trop offensive. C’est un magnifique cheval, bien né. Le programme logique serait de courir le Prix de Lutèce le 1er septembre, mais d’autres options, notamment à l’étranger, sont possibles. » Au sujet de Ken Colt, il précise : « Comme beaucoup de sprinters, il se bonifie avec l’âge. Il apprécie tout particulièrement les pistes assouplies. Il devrait courir le Prix du Petit-Couvert (Gr3) si le terrain est assez souple. »

Intellogent (Intello) a quant à lui disputé l’Arlington Million (Gr1) samedi dernier. Le cheval de Fiona Carmichael s’est classé sixième de la course : « Le cheval a dû évoluer en épaisseur, mais il n’a pas fait preuve de suffisamment de courage pour se mêler à la lutte finale. Nous n’avons pas pris de décision quant à la suite de sa carrière. » Le 2ans Commander (War Command), gagnant de ses deux premières sorties avant de prendre part au Prix Roland de Chambure (L), a été vendu aux États-Unis, par l’intermédiaire du courtier Hubert Guy. Hurricane Ivor ** (Ivawood), tellement impressionnant lors de ses débuts, ne sera pas revu cet été. Fabrice Chappet explique : « Le cheval a souffert d’une petite infection après sa dernière sortie, si bien qu’il bénéficie d’une période de repos. On devrait le revoir plus tard dans l’année. Je lui conserve toute ma confiance. »