Pedro the Great est mort

Élevage / 09.08.2019

Pedro the Great est mort

L’étalon Pedro the Great (Henrythenavigator) est mort à l’âge de 9ans au mois de juillet après la fin de la saison de monte. Sa première génération, conçue au prix de 3.000 € en 2014 au haras de la Haie Neuve, ne comptait que 35 foals. Pedro the Great s’est pourtant rapidement distingué comme l’un des meilleurs jeunes étalons français. En 2018, il était d’ailleurs le meilleur sire européen de deuxième génération selon le nombre de gagnants par partants (51 %). Son prix de saillie est passé à 10.000 € pour la saison de monte 2019. On lui doit une série de bons chevaux comme Fatale Bere (The Jockey Club Del Mar Oaks, Gr1, Providencia Stakes, Gr3), Feralia (Critérium du Béquet - Ventes Osarus, Listed, deuxième du Prix La Rochette, Gr3), Lagrandecatherine (deuxième du Shadwell Prix du Calvados, Gr2), Bonita Fransisca (troisième du Shadwell Prix du Calvados, Gr3)… Cette année, Pedro Cara (Prix Fréderic de Lagrange, Listed) s’affirme comme un futur très bon cheval de tenue alors que Happy Bere (deuxième du Critérium du Béquet – Ventes Osarus, Listed) continue à mettre en évidence la précocité transmise par son géniteur.

À 2ans, sous l’entraînement d’Aidan O’Brien, Pedro the Great avait remporté les Phoenix Stakes (Gr1). Sa mère, Glatisant (Rainbow Quest), est à l’origine de dix black types dont le classique Footstepsinthesand (Giant’s Causeway).

Bien représenté dans les ventes 2019. Tangi Saliou, qui dirige le haras de la Haie Neuve, et Alain Régnier, fondateur dudit haras, nous ont confié : « Pedro the Great aura marqué l’histoire du haras de la Haie Neuve, tout comme Verglas (Highest Honor), Hurricane Cat (Storm Cat), Robin des Prés (Cadoudal)… Mais il gardera tout de même une place à part car c’est lui qui nous a donné le premier gagnant de Gr1 élevé au haras avec Fatale Bere. Pedro the Great correspond parfaitement à notre politique d’élevage : des chevaux sains pour gagner des courses dès l’âge de 2ans. Cerise sur le gâteau, sa production était capable de durer. Et le meilleur est à venir pour lui. En effet, sa première génération fournie, issue d’une jumenterie supérieure qui plus est, a été conçue l’année dernière. Nous verrons ces poulains en piste à 2ans dès 2021. Il reste donc deux générations de yearlings à passer en vente et, pour la première fois, Pedro the Great sera représenté à la vente d’août. C’est une belle reconnaissance pour l’étalon. À présent, nous devons nous concentrer sur l’avenir. Seahenge (Scat Daddy) a fait une belle première saison de monte, avec plus de 107 juments saillies et un très bon taux de fertilité : 93 %. Après Verglas, nous avons trouvé Pedro the Great. Et nous travaillons pour dénicher l’étalon de demain, pour succéder à Pedro the Great. » L’étalon du haras de la Haie Neuve a aussi quatre yearlings dans le catalogue de la vente v.2 et huit lors de la vacation de septembre de l’agence Osarus.