PREIS DER DIANA (Gr1) - Diamanta s’extirpe de la mêlée

International / 04.08.2019

PREIS DER DIANA (Gr1) - Diamanta s’extirpe de la mêlée

DÜSSELDORF (DE), DIMANCHE

Grosse outsider à 24/1, Diamanta (Maxios) a remporté ce dimanche à Düsseldorf une édition du Preis der Diana (Gr1) perturbée par la chute au départ de Filip Minarix, le jockey d’Ismene (Tertullian). Cette dernière a galopé en tête du peloton avant de pencher sur sa gauche à l’entrée de la dernière ligne droite et ensuite sur sa droite. Diamanta, qui avait assez bien couru dans une préparatoire sur ce même parcours, avait ensuite déçu dans le dernier trial. Elle a bénéficié d’un bon parcours derrière les animatrices avant de venir attaquer la favorite, Durance (Champs Élysées), dans les 200 derniers mètres. Diamanta a passé le poteau avec presque deux longueurs d’avance sur Naida (Reliable Man), une fille de l’étalon du haras d’Annebault Reliable Man (Dalakhani), qui a battu Durance dans les toutes dernières foulées. Les deux autres favorites, Akribie (Reliable Man) et Donjah (Teofilo), se sont classées cinquième et sixième.

Un premier Diana pour Klug. Markus Klug a donc pu fêter son premier succès dans le Preis der Diana après trois victoires dans le Derby allemand. Le jockey Maxim Pecheur, qui avait lui aussi remporté le Derby 2017 en selle sur le Klug Windstoss (Shirocco), a complété le doublé classique. Il s’agit aussi du premier Preis der Diana pour la casaque du Gestüt Brummerhof, qui a élevé Diamanta. Inédite à 2ans, elle a ouvert son palmarès lors de sa deuxième sortie dans un maiden, le 19 mai à Cologne. L’entraîneur de la gagnante a expliqué : « Elle n’a pas fait sa valeur dans la dernière préparatoire mais elle méritait vraiment de tenter sa chance. Son succès m’a un peu surpris mais c’est une pouliche sérieuse. Je suis très content pour le Gestüt Brummerhof, qui a été privé, pour cause de blessure, d’Anna Pivola (Pivotal), laquelle aurait eu une très bonne chance. »

Un premier Gr1 pour Maxios. Diamanta est la première gagnante de Groupe issue de Maxios (Monsun), lauréat du Prix d’Ispahan (Gr1) et du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1) pour la casaque Niarchos. L’étalon du Gestüt Fahrhof a deux générations de 3ans et plus et il a produit six autres sujets black types sur 169 foals. Cette année, il a officié à 6.000 €. La mère, Diamantgottin (Fantastic Light), deuxième du Preis der Winterkonigin (Gr3), le Marcel Boussac allemand, a donné deux autre gagnants, dont le champion de 2ans en Scandinavie Diamant (Zamindar).  Diamantgottin a un yearling par le gagnant du Derby et de l’Arc de Triomphe Golden Horn (Cape Cross) dans le catalogue de la vente BBAG. Il s’agit d’une grande famille anglaise, celle de Dubawi (National Stakes, 2.000 Guinées d’Irlande et Prix Jacques Le Marois, Grs1).

DÜSSELDORF (DE), DIMANCHE

FRITZ HENKEL STIFTUNG RENNEN (Gr3)

Bristano, un Groupe de consolation

Bristano (Dansili) n’a pas couru le Derby allemand car il est hongre. Mais le pensionnaire de l’entraîneur bulgare Miltcho Mintchev, qui s’était classé quatrième en dernier lieu dans le Prix Pelleas (L) à Compiègne, a décroché son Groupe ce dimanche à Düsseldorf dans les Fritz Henkel Stiftung Rennen (Gr3). Le poulain a trouvé le bon passage à la corde pour battre tout à la fin Accon (Camelot), troisième du Derby allemand, qui lui rendait deux kilos. Deux poulains de 3ans qui battent les chevaux d’âge sur plus de 2.000m, c’est assez rare cette année…

Bristano, élève de l’entité bulgare Litex Commerce, est issu du grand étalon Dansili (Danehill), qui a pris sa retraite l’année dernière et a dépassé les 80 gagnants de Groupe. C’est un propre frère de Brisanto (Dansili), gagnant du Preis des Winterfavoriten (Gr3). La mère, Briseida (Pivotal), avait remporté pour la casaque Litex les German 1.000 Guineas (Gr2).