Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX D’EXMES (MAIDEN) - Golden Boy **, délicat mais doué

Courses / 18.08.2019

PRIX D’EXMES (MAIDEN) - Golden Boy **, délicat mais doué

DEAUVILLE, DIMANCHE

Troisième pour ses débuts sur le parcours du jour, Golden Boy ** (Siyouni) a confirmé sa qualité en ouvrant son palmarès dans ce Prix d’Exmes (Maiden), pour sa deuxième sortie. Comme en dernier lieu, le poulain de Jean-Louis Bouchard est parti avec un temps de retard sur ses rivaux, se retrouvant à l’arrière-garde. Très brillant durant le parcours, il a trouvé l’ouverture à 300m du but et a accéléré avec beaucoup de facilité à l’extérieur de Matello (Intello), qu’il a laissé à deux longueurs et demie. La troisième place est revenue deux longueurs plus loin au britannique Lin Chong (Muhaarar) devant Chambonas (Wootton Bassett), qui n’a pas pu passer la vitesse supérieure après avoir mené.

Un poulain délicat, mais intéressant. Stéphane Wattel, entraîneur du lauréat, a déclaré : « Je n’ai pas voulu le repasser aux boîtes car il courait à trois semaines d’intervalle, mais j’aurais peut-être dû, car il n’est pas très bien sorti. C’est un cheval qu’il faut laisser dans son geste. Il est assez allant et nous avons eu de la chance, car il a pu trouver son jour. C’est un poulain très intéressant avec lequel nous espérons monter les marches. Il n’a pas forcément beaucoup de précocité et il va falloir qu’il se décontracte avant d’aller sur plus long. » Golden Boy s’est imposé comme un futur cheval de Groupe et nous lui décernons une JDG Rising Star.

Un frère de Naaqoos et de Barastraight. Élevé par Serge Boucheron, Golden Boy a été cédé 270.000 € à Gérard Larrieu lors des ventes de yearlings d’août Arqana, alors qu’il était présenté par le haras du Mézeray. C’est un fils de Siyouni (Pivotal), étalon au haras de Bonneval, et de Straight Lass (Machiavellian), une jument inédite. Cette dernière a produit huit autres vainqueurs, parmi lesquels les étalons Naaqoos (Oasis Dream), lauréat du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), et Barastraight (Barathea), gagnant du Prix La Force (Gr3) et troisième du Prix Guillaume d’Ornano (Gr2), mais aussi Sizing Stars (Sea the Stars), troisième du Prix de l’Avre (L). Straight Lass est aussi la mère de Straight Miss (In the Wings), laquelle a donné l’étalon Mazameer (Green Desert), vainqueur des Prix de Cabourg (Gr3) et Texanita (L à l’époque). Ce dernier est un frère d’Exit the Straight (Exit to Nowhere), elle-même génitrice de la gagnante du Prix de Psyché (Gr3) Vue Fantastique (Motivator), qui se classa deuxième du Prix de Diane (Gr1), et de Calling Out (Martaline), vainqueur du Critérium du Languedoc (L) et deuxième du Prix Daphnis (Gr3).

La deuxième mère, Gay Hellene (Ela Mana Mou), a remporté le Prix de Flore (Gr3). Elle a notamment donné Nash Terrace (Nashwan), vainqueur du Louisville Handicap (L), mais aussi Athene (Rousillon). Cette dernière a donné trois gagnants de Groupe dont Sir John Hawkwood (Sir Percy), gagnant du Metropolitan Handicap (Gr1), et Side Saddle (Saddler’s Hall), lauréate du Prix de Royaumont (Gr3). La troisième mère, Gaily (Sir Gaylord), a gagné les 1.000 Guinées irlandaises et s’est classée deuxième des Irish Oaks et troisième du Prix Vermeille (Grs1).

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Siyouni

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Sichilla

 

 

 

 

Slipstream Queen

GOLDEN BOY (M2)

 

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Machiavellian

 

 

 

 

Coup de Folie

 

Straight Lass

 

 

 

 

 

Ela Mana Mou

 

 

Gay Hellene

 

 

 

 

Gaily


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 13’’64

De 1.000m à 600m : 23’’32

De 600m à 400m : 12’’15

De 400m à 200m : 12’’03

De 200m à l’arrivée : 12’’66

Temps total : 1’13’’66