PRIX DE LOUVIÈRES-EN-AUGE (CLASSE 1) - Et de trois pour Rocquemont !

Courses / 28.08.2019

PRIX DE LOUVIÈRES-EN-AUGE (CLASSE 1) - Et de trois pour Rocquemont !

DEAUVILLE, MERCREDI

Auteur de débuts victorieux à 2ans, sur le mile testerin, Rocquemont (Anodin) n’avait pu confirmer ensuite au niveau supérieur. Formé cette année à l’école des handicaps, le poulain avait fini par en gagner un avant d’être présenté dans un réclamer sur le sable de Deauville, qu’il a également remporté. Ce mercredi, le représentant de Gérard Augustin-Normand, de Laurence Samoun et de Georges Duca a signé un troisième succès consécutif dans ce Prix de Louvières-en-Auge (Classe 1), s’imposant dans les derniers mètres. Il a patienté en avant-dernière position dans le sillage d’Air Dance (So you Think), avant de progresser en dehors à 300m du but. Rocquemont a alors fait preuve d’un beau changement de vitesse pour venir ajuster Air Dance, lequel semblait avoir fait la différence à 200m de l’arrivée. Une tête a séparé les deux premiers au passage du poteau, tandis que Tantpispoureux (Showcasing) a complété le podium trois longueurs et demie plus loin.

Un parcours sur mesure. Cristian Demuro, jockey du lauréat, a déclaré : « C’est un cheval avec lequel il faut patienter. J’ai pu le cacher derrière un cheval qui m’a emmené jusqu’au poteau. Rocquemont ne gagnera jamais de plus d’une longueur, il aime lutter et venir tout à la fin ! »

Un cousin de Commes **. Élevé par Clément et Sonia Thomas, Rocquemont a trouvé preneur sur le ring d’Arqana à deux reprises. Présenté par le haras d’Ombreville, il avait été cédé 23.000 € foal à Fairway Partners. Il a ensuite été vendu 60.000 € à Sylvain Vidal lors de la v.2, alors qu’il était présenté par Fairway Consignment. Rocquemont est un fils d’Anodin (Anabaa), étalon au haras du Quesnay, et de Rebecca’s Filly (Elusive City), dont il est le premier produit vainqueur. Rebecca’s Filly a un 2ans inédit nommé Rouen (Olympic Glory), qui est à l’entraînement chez Nicolas Caullery, ainsi qu’une yearling par Anodin.

La deuxième mère, Kansa (Linamix), s’est imposée à 3ans dans une course à conditions sur les 2.100m de Saint-Cloud et s’est classée deuxième des Prix Belle de Nuit et Thiberville (Ls). Elle a notamment produit Léaupartie (Stormy River), lauréate du Prix de Psyché (Gr3) et deuxième du Prix de la Nonette (Gr2). Au haras, cette dernière a donné Commes ** (Le Havre), gagnante d’entrée de jeu à 2ans sur le mile de Deauville et deuxième du Prix de Diane et de la Poule d’Essai des Pouliches (Grs1). La troisième mère, Kartabula (Fabulous Dancer), a conclu troisième du Prix Louis Desboudet et du Grand Prix Anjou-Bretagne (Ls). C’est une sœur de Karmiska (Bikala), gagnante du Prix de la Nonette et mère de Karmifira (Always Fair), lauréate du Prix Finlande (L) et deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1).

 

 

 

Danzig

 

 

Anabaa

 

 

 

 

Balbonella

 

Anodin

 

 

 

 

 

Blushing Groom

 

 

Born Gold

 

 

 

 

Rivière d’Or

ROCQUEMONT (M3)

 

 

 

 

 

 

Elusive Quality

 

 

Elusive City

 

 

 

 

Star of Paris

 

Rebecca’s Filly

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Kansa

 

 

 

 

Kartabula