Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE MEAUTRY BARRIÈRE (Gr3) - Spinning Memories dans une autre dimension

Courses / 25.08.2019

PRIX DE MEAUTRY BARRIÈRE (Gr3) - Spinning Memories dans une autre dimension

DEAUVILLE, DIMANCHE

Bonne et proche quatrième du Larc Prix Maurice de Gheest (Gr1) en dernier lieu, Spinning Memories (Arcano) a vraiment fait forte impression dans ce Prix de Meautry Barrière (Gr3), son premier succès au niveau Groupe. Plus que la qualité de l’opposition, c’est la marge à l’arrivée (3,5 longueurs), le verdict du chronomètre (deuxième meilleur temps des 15 dernières années) et le style de son succès qui plaident en faveur de la représentante de Sutong Pan. Les échellistes du Racing Post n’ont d’ailleurs pas hésité à lui attribuer le meilleur rating des dix derniers lauréats du Meautry (120). Les progrès de celle qui a débuté l’année en remportant le Prix Maurice Zilber - Fonds Européen de l'Élevage (L), en terrain très souple, sont vraiment remarquables. Pascal Bary, qui décroche son premier Prix de Meautry, peut refaire son passeport… car il a retrouvé un cheval pour voyager !

Au-dessus du lot. Dans une épreuve animée par Big Brothers Pride** (Invincible Spirit), la future lauréate et favorite des parieurs s’est montrée allante en début de parcours. Mais Christophe Soumillon a réussi à la placer dans le sillage de l’animatrice avant de la décaler à 400m du but. Une fois lancée, avec l’aide d’une petite claque, la pouliche n’a eu besoin que d’une dizaine de foulées pour créer la différence. L’impression visuelle est remarquable de facilité. Stake Acclaim (Acclamation) a vainement tenté de la suivre et il termine deuxième, devant Tertius (Siyouni).

Et pourquoi pas Hongkong ? L’année dernière, la casaque de Sutong Pan était représentée par Gold Vibe (Dream Ahead) dans le Prix de Meautry. Sixième à Deauville, puis dixième du Qatar Prix du Petit Couvert (Gr3), le pensionnaire de Pascal Bary s’est ensuite classé deuxième du Prix de l'Abbaye de Longchamp Longines (Gr1, 1.000m). Ce n’est a priori pas le chemin que va suivre Spinning Memories, contrairement à beaucoup de lauréats du Meautry. Son entraîneur, Pascal Bary, a déclaré : « Elle s’est montrée impressionnante aujourd’hui. C’est une pouliche avec beaucoup de vitesse et 1.200m, ce n’est pas un problème pour elle. Son jockey s’est bien appliqué et elle a eu un très bon parcours. Elle n’a couru qu’à trois reprises en 2018. Mais cette année, elle a couru cinq fois depuis la mi-mai. Ce dimanche, elle le fait très bien, elle est vraiment dans son sport à mon avis. Je ne crois pas qu’elle aille sur 1.000m. Peut-être faudra-t-il regarder à l’étranger. À Hongkong notamment. » À Hongkong, Sutong Pan a notamment brillé grâce à Giant Treasure (Mizzen Mast), lauréat de la Stewards' Cup (Gr1), Gold-Fun (Le Vie dei Colori), gagnant du Jockey Club Mile (Gr2) puis deuxième des Diamond Jubilee Stakes (Gr1) à Ascot, ou encore Akeed Mofeed (Dubawi), lauréat de la Hong Kong Cup (Gr1).

Pari réussi pour Stake Acclaim. Formé à l’école des handicaps, Stake Acclaim réalise la meilleure performance de sa longue carrière. Son entraîneur, Dean Ivory, a déclaré : « C'est magnifique ! C'était sa première sortie dans les Groupes. Le cheval a couru beaucoup de gros handicaps et cela commençait à devenir compliqué, donc nous avons décidé de tenter notre chance à ce niveau et il montre que désormais, il appartient à cette catégorie. La gagnante était au-dessus. Il a 7ans mais a été préservé, ayant eu un long break probablement au bon moment pour sa carrière. Il se sent plus jeune qu’il ne l’est vraiment. Pour la suite, nous allons poursuivre dans cette catégorie. Il s'adapte à tous les terrains, même s'il a peut-être une préférence pour un terrain bon-souple. Je pense qu'il pourrait revenir en France, pour les Groupes sur 1.000m... Je ne dis pas qu'il peut gagner, mais pourquoi ne pas prendre des places ! Nous sommes enchantés et, dans l'immédiat, nous allons savourer avec une bonne bouteille de vin ! »

Tertius reprend sa marche en avant. Il était l’un des concurrents les moins soutenus par les parieurs (16/1), lui qui restait sur une cinquième place dans le Prix Club Hipico Santiago - Prix Moonlight Cloud (L) sur ce parcours. Mais avec sa troisième place, Tertius montre que son succès au niveau Listed au mois de mars n’était pas usurpé. Son entraîneur, Markus Nigge, nous a expliqué : « En dernier lieu, il avait besoin d'une course de rentrée. Il est très froid le matin et nous sommes toujours un peu dans l'inconnu avec lui, car il n'est pas très démonstratif et s'économise. Il n'y a que l'après-midi où nous pouvons le juger ! Il a gagné le Prix Ronde de Nuit (L) en terrain lourd, en début d'année, et il a prouvé qu'il pouvait aussi être compétitif sur une bonne piste. Il va être intéressant à suivre en fin d'année. Nous allons essayer de lui trouver une autre course de ce genre, sur une piste peut-être un peu plus souple, en espérant qu'il progresse encore. »

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2019/Spinning-Memories.pdf

Le meilleur produit d’Arcano. Spinning Memories est une fille d'Arcano (Oasis Dream), lequel a établi le record des 1.200m de la ligne droite de Deauville à l’occasion du Prix Morny (Gr1) en 2009. Après cinq saisons à Derrinstown Stud, ce représentant d’Hamdan Al Maktoum est désormais étalon chez Allevamento di Besnate en Italie. Spinning Memories est son sixième gagnant de Groupe. Et aussi son meilleur selon les ratings. La pouliche a été élevée par Mubarak Al Naemi. Ce dernier a son élevage de pur-sang anglais à Kilfrush Stud, en Irlande. Ses juments pur-sang arabes sont stationnées au haras de Thouars, en France. Il est notamment l’éleveur de Bint Jakkarta (Af Albahar), lauréate de l’Al Rayyan Cup (Gr1 PA).

Une origine américaine douée sur le gazon. Spinning Memories est le premier produit d'Hanalei Memories (Hard Spun), une jument inédite. C'est la propre sœur de Memories of Winter (Hard Spun), vainqueur de sept courses aux États-Unis, de 1.200m à 1.700m mais toutes sur le dirt. Le père de mère, Hard Spun, un des derniers fils de Danzig (Northern Dancer) encore actif, fut un cheval de haut de haut niveau sur le dirt, mais il produit aussi des sujets de gazon comme Le Romain (Cantala Stakes & Waugh Randwick Guineas, Grs1) en Australie, Hard not to Like (Diana Stakes, Gamely Stakes & Jenny Wiley Stakes, Grs1) aux États-Unis et Red Duke (32Red.com Superlative Stakes, Gr2) en Angleterre. La troisième mère, Memories of Silver (Silver Hawk), a remporté de six Groupes, dont deux Gsr1 sur le gazon, les Queen Elizabeth II Challenge Cup Stakes (Gr1, 1.800m) et les Beverly D Stakes (Gr1, 1.900m). Memories of Silver a produit deux gagnants de Groupe sur le gazon américain : Winter Memories (El Prado), lauréate des Diana Stakes (Gr1, 1.800m) et des Garden City Stakes (Gr1, 2.000m) mais également La Cloche (Ghostzapper), gagnante des Athenia Stakes (Gr3, 1.700m).

 

 

 

Green Desert

 

 

Oasis Dream

 

 

 

 

Hope

 

Arcano

 

 

 

 

 

Daylami

 

 

Tariysha

 

 

 

 

Tarwiya

SPINNING MEMORIES (F4)

 

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Hard Spun

 

 

 

 

Turkish Tryst

 

Hanalei Memories

 

 

 

 

 

Street Cry

 

 

Memories For Us

 

 

 

 

Memories of Silver


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 12’’85

1.000m à 600m : 21’’86

600m à 400m : 11’’12

400m à 200m : 11’’38

200m à l’arrivée : 11’’71

Temps total : 1’08’’89