PRIX DU HARAS DE FRESNAY-LE-BUFFARD - JACQUES LE MAROIS (GR1) - Romanised ne s’est pas fait en un jour

Courses / 11.08.2019

PRIX DU HARAS DE FRESNAY-LE-BUFFARD - JACQUES LE MAROIS (GR1) - Romanised ne s’est pas fait en un jour

PRIX DU HARAS DE FRESNAY-LE-BUFFARD - JACQUES LE MAROIS (GR1)

Romanised ne s’est pas fait en un jour

Cinquième de ce Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1) l’an passé, Romanised (Holy Roman Emperor) a montré un tout autre visage cette année. Le représentant du propriétaire hongkongais Robert Ng, certainement plus à l’aise sur cette piste roulante qu’en terrain un peu assoupli l’an passé, n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires. Alors oui, en 2019, il n’y avait pas d’Alpha Centauri (Mastercraftman), il n’y avait pas de Recoletos (Whipper), il n’y avait pas de With You ** (Dansili) au sommet de sa forme ! Mais Romanised a rempli son contrat et s’est imposé en bon poulain… En poulain qui avait été capable, à 3ans, de remporter les 2.000 Guinées d’Irlande (Gr1).

Une monte aux petits oignons. William "Billy" Lee a donné un parcours parfait à son partenaire. La course a eu le rythme souhaité, sous l’impulsion de Vocal Music (Vocalised), suivi de l’autre représentant de Robert Ng, Success Days (Jeremy). Billy Lee est resté à l’arrière-garde, son poulain bien posé, attendant le moment d’accélérer. Billy Lee connaît Romanised : il l’a monté à chacune de ses sorties en 2019 et il sait que le poulain peut se reprendre une fois en tête. Plutôt que de le lancer au moment du sprint, il l’a placé dans le sillage de Shaman (Shamardal), qui fournissait une belle accélération, et l’a suivi dans un canter avant de le décaler. À peine actionné, Romanised s’est porté à la hauteur de Shaman et quand Billy Lee lui a demandé un effort, il a bien répondu en s’imposant d’une longueur un quart. Shaman est bon deuxième devant Line of Duty (Galileo), auteur d’un bel effort final et troisième à un nez. Watch Me (Olympic Glory) n’a pas eu son accélération habituelle, concluant quatrième à une longueur un quart, devant Graignes (Zoffany), cinquième. Study of Man ** (Deep Impact) tentait un pari sur le mile et n’a pas pu le relever, concluant sixième à une longueur.

En progrès. Après sa victoire surprise dans les 2.000 Guinées d’Irlande, Romanised n’avait pas confirmé. Il avait conclu septième des St James’s Palace Stakes (Gr1), mais le mile d’Ascot n’est pas fait pour lui, que ce soit avec tournant ou en ligne droite. Il lui avait manqué un petit quelque chose dans le Jacques Le Marois 2018 puis il avait nettement échoué dans les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1)… Encore une fois sur le mile d’Ascot et, qui plus est, dans un bourbier qu’il n’apprécie absolument pas ! En 2019, l’entourage de Romanised a visé le Jacques Le Marois. Après un début d’année en demi-teinte, il avait montré du mieux en survolant les Minstrel Stakes (Gr2), sur les 1.400m du Curragh, le 20 juillet dernier. Avec cette performance, il avait été crédité d’une valeur de 52, soit la deuxième meilleure valeur de la course derrière le 52,5 de Watch Me et à égalité avec le 52 de Study of Man (valeur qui n’a cependant pas été obtenue sur 1.600m). Chaque goutte de pluie tombée dans la matinée de vendredi a dû donner des sueurs froides à son entourage, mais nous n’avons finalement pas eu le déluge attendu et la piste était donc à 3,1 ce dimanche. Toutes les conditions étaient réunies et la chance a été avec lui jusqu’au bout.

Ken Condon, son entraîneur, nous a dit : « Il avait couru ici l’an dernier dans une édition remportée par une pouliche exceptionnelle. Après ses 2.000 Guinées l’an dernier, il n’avait pas répété pour différentes raisons. Mais, cette année, il montre être revenu à son meilleur niveau. Il était en bonne forme : il a couru les Lockinge Stakes puis les Queen Anne Stakes et a progressé sur chacune de ses sorties. Depuis Royal Ascot, il a remporté un Gr2 au Curragh sur 1.400m : c’était une victoire facile et, ce dimanche, il a encore franchi un cap. Romanised a été très professionnel et a aimé le terrain. C’est un poulain avec beaucoup de vitesse, une vraie accélération. Je suis juste enchanté ! C’est magnifique pour son propriétaire, Robert Ng, qui soutient beaucoup les courses européennes : France, Irlande, Grande-Bretagne. » Une victoire d’autant plus particulière pour le jeune entraîneur irlandais car la course est associée à la famille Niarchos via le haras de Fresnay-le-Buffard : « J’ai travaillé pour la famille Niarchos, dans leur haras dans le passé, pour la préparation des yearlings et cela ajoute encore quelque chose que de gagner cette course. C’est fantastique. »

Le cheval de sa carrière. Ken Condon décroche sa deuxième victoire de Gr1. Son premier Gr1 était donc avec Romanised dans les 2.000 Guinées d’Irlande l’an passé. L’entourage de Romanised a fait le choix de la patience avec le poulain et ils sont récompensés avec cette victoire de Gr1. Ken Condon n’a pas perdu foi envers son poulain : « Nous le connaissons bien. Lorsqu’il a gagné les 2.000 Guinées d’Irlande, il s’était imposé comme un cheval qui pouvait faire les 2.000m mais il a beaucoup de vitesse de base, ce que nous voyons le matin depuis toujours. Il avait gagné les 2.000 Guinées d’Irlande en étant un outsider. Il a souvent été un outsider ! Nous lui avions donné une campagne ambitieuse l’an passé, mais après les Guinées, il était allé à Ascot et cela ne s’était pas très bien passé. Il n’était probablement pas assez bon à l’époque pour une telle course. Mais il a vraiment évolué cette année : il a progressé, il est beaucoup plus mature mentalement parlant. C’était le temps le plus rapide dans cette épreuve depuis dix ou douze ans et il y a peu de chevaux capables de faire cela. Il a vraiment cette vitesse et je pense qu’il en a assez pour une course comme la Breeders’ Cup Mile, à Santa Anita, avec deux tournants. Je crois qu’il est fait pour les 1.400m/1.600m. » La chance est du côté de Romanised : Too Darn Hot (Dubawi) ne sera pas sur son chemin.

Entre la Forêt et Santa Anita, le cœur penche pour Santa Anita. Avec un gagnant de Jacques Le Marois, les possibilités sont simples : le Prix du Moulin de Longchamp, le Qatar Prix de la Forêt, les Queen Elizabeth II Stakes, la Breeders’ Cup Mile, le Hong Kong Mile. Si on prend en compte que Romanised est un poulain pour les 1.400m à 1.600m maximum, alors le Qatar Prix de la Forêt sur 1.400m et un mile comme celui de Santa Anita paraissent les options les plus probables et c’est ce qu’a souligné Ken Condon : « Je pense que vous pourriez le revoir dans le Qatar Prix de la Forêt et il pourrait aussi aller sur la Breeders’ Cup Mile. Si nous y allons, il aurait alors des chances de rester en Irlande, à la maison, lors de l’Irish Champion Weekend [il est engagé dans les Boomerang Stakes, Gr2, ndlr]. Pour le moment, nous allons savourer cette victoire avant de décider avec Robert Ng et son racing manager Rupert Pritchard-Gordon. Cela dépendra de la forme du cheval, mais je dirais que la Breeders’ Cup Mile est une très bonne course pour lui. Il n’a pas encore été décidé s’il restait à l’entraînement l’an prochain. Je suppose que cela dépendra notamment de ses prochaines courses. »

Entraîné au pays de Coolmore. Romanised est, pour le moment, le cheval de la vie de Ken Condon. Ce jeune entraîneur est installé en Irlande, pays où il est forcément difficile de se faire une place lorsqu’on ne bénéficie pas de l’apport de la superpuissance de Coolmore. L’entraîneur nous a dit : « Nous entraînons non loin du Curragh et il y a actuellement cinquante chevaux à l’entraînement dans mon écurie. C’est un challenge d’entraîner en Irlande mais nous avons la chance d’avoir de bons chevaux, Romanised étant le meilleur. Il y a beaucoup de concurrence ici, c’est un pays où l’on retrouve de grands hommes de chevaux. Romanised est un cheval exceptionnel pour nous… C’est un très beau poulain et il a vraiment bien évolué durant l’hiver. Il pèse un peu moins de 500 kg. Il a vraiment passé un cap, physiquement et mentalement. Et tout s’est bien passé aujourd’hui. C’est fantastique pour nous. »

Aucun leader chez les milers. On peut tirer un double enseignement de ce Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois : lorsqu’il est bien et qu’il trouve de bonnes conditions, Romanised est un très bon poulain. C’est l’enseignement positif. Le second est en revanche un peu plus inquiétant : il n’y a aucun leader chez les milers en 2019, aucun cheval ne réussissant à sortir du lot… Watch Me aurait pu prendre le leadership suite à sa victoire autoritaire dans les Coronation Stakes devant la double lauréate de Guinées Hermosa (Galileo), mais elle n’a pas montré son meilleur visage ce dimanche. Pierre-Charles Boudot, son jockey, a dit : « Nous sommes un peu déçus. Elle a eu du mal à accrocher Romanised quand il a accéléré. Elle était moins tranchante que d’habitude. » Le meilleur miler du monde reste le hongkongais Beauty Generation (Road to Rock).

Aux ratings internationaux, seuls deux milers européens atteignent la barre des 120 : Too Darn Hot, lauréat du Qatar Prix Jean Prat et des Qatar Sussex Stakes et il ne sera plus revu en compétition, et Phoenix of Spain (Lope de Vega), lauréat des 2.000 Guinées d’Irlande sans confirmer ensuite. Il n’y a pas de milers d’âge européens dans le classement – les handicapeurs sont cependant toujours sévères avec Laurens (Siyouni) qui gagne toujours de peu – et on peut douter que Romanised atteigne cette barre dans l’immédiat. Les échellistes du Racing Post l’ont crédité d’un 118, sachant que le Racing Post étalonne souvent deux points plus hauts que les handicapeurs internationaux.

Les Grs1 sur le mile en Europe en 2019

Course Conditions Lauréat

Al Shaqab Lockinge Stakes 4ans et plus Mustashry

2.000 Guinées de Newmarket 3ans, mâles Magna Grecia

1.000 Guinées de Newmarket 3ans, femelles Hermosa

Emirates Poule d’Essai des Poulains 3ans, mâles Persian King

Emirates Poule d’Essai des Pouliches 3ans, femelles Castle Lady

2.000 Guinées d’Irlande 3ans, mâles Phoenix of Spain

1.000 Guinées d’Irlande 3ans, femelles Hermosa

Queen Anne Stakes 4ans et plus Lord Glitters

St James’s Palace Stakes 3ans, mâles Circus Maximus

Coronation Stakes 3ans, femelles Watch Me

Falmouth Stakes 3ans et plus, femelles Veracious

Prix Rothschild 3ans et plus, femelles Laurens

Qatar Sussex Stakes 3ans et plus Too Darn Hot

Prix Jacques Le Marois 3ans et plus Romanised

Mention bien pour Shaman. Deuxième de The Emirates Poule d’Essai des Poulains, Shaman avait ensuite couru dans les St James’s Palace Stakes, concluant cinquième. Mais il ne déméritait pas à Royal Ascot : il avait été débordé et, au moment de se relancer, n’avait pas eu l’ouverture. Shaman n’avait pas si mal conclu que cela et, ce dimanche, le représentant de l’écurie Wertheimer & Frère réalise certainement la meilleure performance de sa carrière.

Carlos Laffon-Parias, son entraîneur, nous a dit : « Je suis content et il n’y a pas de regrets à avoir. Nous sommes battus par le cheval que je craignais le plus, aujourd’hui, je ne voyais que lui ! Le gagnant est un cheval endurci, qui avait été très malheureux à Ascot dans les Queen Anne Stakes (Gr1) avant de gagner très facilement la dernière fois. Il n’y a rien à dire, nous sommes battus par meilleur. Shaman a attaqué en premier et a lutté, mais il a marqué un peu le pas à la fin. Il va courir le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1). C’est un cheval très bien né, avec un cœur énorme. L’année dernière, on ne pensait pas forcément qu’il atteindrait ce niveau, mais il s’est bien endurci et il s’améliore de course en course. Nous allons essayer de lui faire gagner son Gr1, il le mérite ! Si on veut en faire un étalon, c’est une étape nécessaire. »

Line of Duty se retrouve sur le mile. Line of Duty est mieux sur le mile. Beaucoup mieux. Le représentant de Godolphin était invaincu à 2ans sur cette distance, remportant son maiden et surtout la Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1). Cette saison, son entourage avait tenté de le rallonger et cela a coincé. D’abord dans les Dante Stakes (Gr2), puis dans le Derby d’Epsom (Gr1). Il retrouvait les 1.600m dans ce Jacques Le Marois et, par la même occasion, a retrouvé son tranchant ! Sa fin de course n’est pas passée inaperçue.

Charlie Appleby, son entraîneur, nous a dit : « Mon pensionnaire réalise une bonne performance sur le mile. Nous sommes ravis. Il retrouve la distance où il a brillé par le passé. Il était invaincu à 2ans sur cette distance. Ce dimanche, il s’est montré solide et nous avons désormais un bon cheval pour les belles courses sur le mile. C’est un peu tôt pour parler de la suite de son programme. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2019/Romanised.pdf

La famille et le croisement de Designs on Rome. Lorsque Robert Ng a acheté Romanised à l’amiable auprès de son éleveur, Monica Aherne, il avait certainement dans l’idée de le faire courir un jour ou l’autre en Asie. Sa casaque est en effet très active à Hongkong et à Singapour. Holy Roman Emperor (Danehill), le père de Romanised, connaît une belle réussite asiatique notamment grâce à Beauty Only (Hong Kong Mile & BOCHK Wealth Management Jockey Club Mile, Grs1) et Designs on Rome (Audemars Piguet Queen Elizabeth II Cup, Hong Kong Cup & The Citibank Hong Kong Gold Cup, deux fois, Grs1). Ce dernier, élu meilleur cheval d’âge de Hongkong en 2013-2014, est d’ailleurs le frère utérin de Romantic Venture (Indian Ridge), la mère de Romanised. Lauréate d’une course sur le mile à 3ans, Romantic Venture a donné deux autres black types qui se sont distingués dans la catégorie des stayers alors qu’ils étaient issus de pères vecteurs de vitesse : Rock of Romance (Rock of Gibraltar), gagnant du St Leger Italien (Gr3) et du Langer Hamburger (Listed, 2.800m) et Fictional Account (Stravinsky), lauréate des Fenwolf Stakes (Listed, 3.200m) à Ascot et d’une Listed préparatoire au St Léger Irlandais. Après des débuts de 1.200 à 1.400m, Romanised a pris son envol – classique – sur le mile. Ce n’est pas une surprise vu la tenue transmise par son origine maternelle. De même Holy Roman Emperor – qui n’a couru qu’à 2ans et de 1.200 à 1.400m – a une distance moyenne de victoire pour sa production de 1.577m !

Danzig

Danehill

Razyana

Holy Roman Emperor

Secretariat

L’On Vite

Fanfreluche

ROMANISED (M4)

Ahonoora

Indian Ridge

Hillbrow

Romantic Venture

Alleged

Summer Trysting

Seasonal Pickup

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 37’’94

De 1.000m à 600m : 23’’68

De 600m à 400m : 11’’38

De 400m à 200m : 10’’85

De 200m à l’arrivée : 11’’34

Temps total : 1’35’’19