PRIX ÉTALONS HARAS DE MONTFORT & PRÉAUX - CRITÉRIUM DE L’OUEST (L) - Plegastell offre une première Listed à Édouard Monfort

Courses / 31.08.2019

PRIX ÉTALONS HARAS DE MONTFORT & PRÉAUX - CRITÉRIUM DE L’OUEST (L) - Plegastell offre une première Listed à Édouard Monfort

CRAON, SAMEDI

Les félicitations ont plu en direction d’Édouard Monfort après le Prix Étalons Haras de Monfort & Préaux - Critérium de l’Ouest (L). Le jeune entraîneur, installé à Luché-Pringé (Sarthe), dans les écuries de Guy Henrot, a remporté sa première Listed grâce à Plegastell (Planteur). La pouliche de Jean de Cheffontaines et Gérault de Seze venait de gagner plaisamment pour ses débuts à Saint-Malo. Elle est donc restée invaincue à Craon. Partie en dernière position, elle a entamé son effort le nez au vent en face, recollant au peloton. Dans le tournant final, elle s’est retrouvée au centre du peloton. À l’entrée de la ligne droite, Plegastell a fourni son effort en pleine piste et à pris l’avantage à 250m du but. Elle s’est ensuite appuyée à la corde et elle a contré sûrement la favorite, Scripturale (Makfi), qui a plus de métier qu’elle, dans la phase finale. Scripturale a conclu deuxième en ayant fait sa valeur, précédant Bellanodine (Anodin) et Delta Spirit (George Vancouver).

En confiance. Fils de l’entraîneur Patrick Monfort, ancien gentleman-rider de haut niveau, six fois Cravache d’or de l’Ouest et une fois sur le plan national, Édouard Monfort a gagné tout ce qui se fait de mieux dans sa catégorie. Parti en stage chez Willie Mullins puis André Fabre et Jean-Claude Rouget, il s’est ensuite installé dans la Sarthe. Moins d’un an plus tard, le voilà vainqueur d’une première Listed avec une 2ans qu’il a formée. Après la remise de trophées, le jeune professionnel nous a déclaré : « Je suis installé depuis novembre 2018. C’est la deuxième pouliche qui est arrivée dans mes boxes. C’est top de gagner cette course, surtout pour un jeune entraîneur. Gérard de Tarragon, qui l’a débourrée, a fait du superbe boulot parce qu’elle était un peu compliquée. Grâce à cela, j’ai pu faire du bon travail. À Saint-Malo, nous étions assez confiants, nous avions juste besoin qu’elle concrétise ce qu’elle faisait le matin. Elle l’avait fait très facilement, c’est pour cela que nous sommes tout de suite venus sur la Listed de Craon. Le matin, elle allait très bien et elle avait bien pris sa course de début. Nous montions de catégorie mais nous étions confiants. Je sais qu’elle sera peut-être meilleure à 3ans, mais il faut courir à 2ans, pour qu’ils puissent être assez durs à 3ans. Je voulais la voir courir et être sûr qu’elle soit aussi bonne que cela. Nous pouvons essayer de viser plus haut et c’est elle qui nous dira ses limites ensuite. 1.600m, ce n’est pas son sport, mais, dans le futur, 2.000m, 2.400m, ça ne devrait pas être un problème. »

La nièce d’un gagnant de Gr2 aux États-Unis. Élevée au haras de Maulepaire par Jean de Cheffontaines, Plegastell est une fille de Planteur, étalon au haras du Grand Courgeon, et de Pariolina (Muhtathir), placée à sept reprises en huit courses plates. Plegastell est pour le moment le seul vainqueur de sa mère. En 2018, Pariolina a produit Pariello (Intello). C’est une sœur de Pleuven (Turtle Bowl), gagnant des Wise Dan Stakes (Gr2) à Churchill Downs. En France, il avait gagné le Prix Roland de Chambure (L).

 

 

 

Danehill

 

 

Danehill Dancer

 

 

 

 

Mira Adonde

 

Planteur

 

 

 

 

 

Giant’s Causeway

 

 

Plante Rare

 

 

 

 

Palmeraie

PLEGASTELL (F2)

 

 

 

 

 

 

Elmaamul

 

 

Muhtathir

 

 

 

 

Majmu

 

Pariolina

 

 

 

 

 

Singspiel

 

 

Under Estimated

 

 

 

 

Graceful Bering