PRIX GONTAUT-BIRON - HONG KONG JOCKEY CLUB (GR3) - Olmedo ** est de retour !

Courses / 15.08.2019

PRIX GONTAUT-BIRON - HONG KONG JOCKEY CLUB (GR3) - Olmedo ** est de retour !

DEAUVILLE, JEUDI

Jugé sur sa victoire dans les Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1), en 2018, Olmedo ** (Declaration of War) détenait une toute première chance dans ce Prix Gontaut-Biron - Hong Kong Jockey Club (Gr3). Seulement voilà, le cheval d’Antonio Caro et de Gérard Augustin-Normand avait été écarté de la compétition durant huit mois suite à des soucis de santé. Il n’avait pas réussi à s’imposer en trois sorties cette année, et on pouvait se demander si le vrai Olmedo était toujours là… Ce jeudi, il a répondu par l’affirmative en renouant avec le succès, et a ravivé l’espoir de le voir briller de nouveau un jour au plus haut niveau.

Une course avec du train. La course a été assez rythmée sous l’impulsion du britannique Mountain Angel (Dark Angel), lequel a emmené Soleil Marin (Kendargent) dans son sillage. Olmedo, quant à lui, a galopé en quatrième position dans le sillage de Subway Dancer (Shamardal), tout en étant assez contracté durant la première partie du parcours. Son fidèle jockey, Cristian Demuro, en avait plein les bras dans le dernier tournant, et il a fait progresser son partenaire en dehors avec beaucoup de facilité à 400m du but. Olmedo semblait alors filer vers un très net succès, mais c’était compter sans la résistance de Mountain Angel qui s’est bien défendu le long de la corde. Olmedo, qui a sans doute trouvé le temps un peu long après son beau passage, s’est malgré tout imposé d’une longueur devant le pensionnaire de Roger Varian. Ce dernier s’essayait pour la première fois au niveau Groupe à l’âge de 5ans, après avoir remporté deux handicaps à Epsom au printemps. La troisième place est revenue une longueur trois quarts plus loin à Trais Fluors (Dansili), devant Subway Dancer et Royal Julius (Royal Applause). Olmedo a bouclé le parcours en 2’06’’05 : c’est le deuxième meilleur temps de ces dix dernières années après les 2’04’’00 de Crossharbour (Zamindar) en 2009.

Il devrait retourner sur le mile. Quatrième pour sa rentrée dans le Prix Edmond Blanc (Gr3), au mois de mars, Olmedo avait bien couru dans le Prix du Muguet (Gr2), dont il avait conclu deuxième à une encolure de Plumatic ** (Dubawi). Le cheval avait ensuite tenté sa chance dans les Queen Anne Stakes (Gr1) sans succès, terminant quinzième et avant-dernier. Jean-Claude Rouget, entraîneur du cheval, a expliqué : « On savait qu’on l’avait retrouvé le jour du Muguet, où il avait très bien couru. Après, j’ai fait le choix de l’emmener à Ascot où ça ne s’est pas bien passé. Les parcours en ligne droite, ce n’est pas du tout son sport. C’est un cheval qui est quand même tendu et qui ne respire pas en ligne droite. Il lui faut des tournants. Heureusement, cela a roulé aujourd’hui et il a placé la belle accélération qu’on lui a connue. Je crois que les 2.000m sont le bout du monde pour lui. L’idée pour le moment serait de le diriger vers le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1), mais tout ça reste à voir. Aujourd’hui, il l’a fait car il a eu un parcours idéal. Je pense qu’il sera plus facile à gérer sur 1.600m, avec davantage de rythme. Le cheval a du métier désormais et il n’est pas impossible qu’il retourne courir à l’étranger en fin d’année, d’autant qu’il n’a pas beaucoup couru cette année. »

Un mauvais départ qui coûte cher à Trais Fluors. Récent deuxième du Prix Messidor (Gr3), Trais Fluors effectuait son retour sur 2.000m, ce jeudi. Après avoir manqué son départ, il a été contraint de patienter en avant-dernière position avant d’accélérer tout à l’extérieur dans la phase finale et de bien finir. Andreas Putsch, propriétaire du cheval, nous a dit : « Il a raté le départ. Il est battu par la distance qu'il a perdue en partant. Cette année, nous l'avons retrouvé. Ça serait bien s'il pouvait renouer avec la victoire. Nous allons certainement lui trouver une course aux États-Unis. »

Signé Dubois. Olmedo a été élevé par Dream With Me Stables (Jean-Pierre Dubois) et a été acheté 100.000 € par Jean-Claude Rouget à la vente de yearlings v.2 Arqana, où il était présenté par le haras des Capucines. C’est un fils de Declaration of War (War Front) et de Super Pie (Pivotal), gagnante d’une course pour ses débuts à 3ans, le Prix du Haras du Logis Saint-Germain (F), qui était la toute dernière course d’inédits réservée aux 3ans en 2011. Elle courait sous les couleurs de Jean-Pierre Dubois. Super Pie n’a pas réussi à s’imposer ensuite. Olmedo est son second et dernier produit. Le premier, Super Mac (Makfi), s’est classé quatrième du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) et évolue désormais du côté de la Guadeloupe.

Jean-Pierre Dubois a aussi été l’éleveur et le propriétaire de la deuxième mère, Super Lina (Linamix), qui s’est classée deuxième d’un Prix Pénélope (Gr3) et du Prix Rose de Mai (L). Au haras, elle a donné Art Contemporain (Smart Strike), troisième du Prix Noailles (Gr2, à l’époque). Supergirl (Woodman), la troisième mère, est une élève de la famille Wildenstein. Elle n’a pas couru mais a donné le bon Super Célèbre (Peintre Célèbre), gagnant du Prix Noailles (Gr2, à l’époque), mais aussi deuxième du Prix du Jockey Club et du Prix Lupin (Gr1). La quatrième mère est Southern Seas (Jim French), mère de Steinlen (Habitat), gagnant du Breeders’ Cup Mile, de l’Arlington Million et de l’Hollywood Turf Handicap (Grs1), de Seurat (Crimson Beau), gagnant du Prix Jean de Chaudenay (Gr2), et de Sophonisbe (Wollow), gagnante du Prix Charles Laffitte. Une famille que Jean-Pierre Dubois connaît bien, puisque Southern Seas est la mère de Soignée (Dashing Blade), elle-même mère de la championne Stacelita (Monsun), gagnante du Prix de Diane et du Prix Saint-Alary (Grs1). Stacelita est la mère de la championne japonaise Soul Stirring (Frankel), gagnante des Oaks japonaises (Gr1) et meilleure pouliche de 2ans dans son pays en 2016.

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2019/Olmedo.pdf

 

 

 

Danzig

 

 

War Front

 

 

 

 

Starry Dreamer

 

Declaration of War

 

 

 

 

 

Rahy

 

 

Tempo West

 

 

 

 

Tempo

OLMEDO ** (M4)

 

 

 

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Super Pie

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Super Lina

 

 

 

 

Supergirl


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’03’’90

De 1.000m à 600m : 25’’58

De 600m à 400m : 12’’53

De 400m à 200m : 11’’68

De 200m à l’arrivée : 12’’39

Temps total : 2’06’’05