PRIX LEANDRA (Maiden) - Lamu, un premier succès avant les black types

Courses / 09.08.2019

PRIX LEANDRA (Maiden) - Lamu, un premier succès avant les black types

CLAIREFONTAINE-DEAUVILLE, VENDREDI

Si les parieurs attendaient Dragoness (Frankel), c’est finalement Lamu (Sea the Stars) qui s’est imposée dans ce maiden sur 1.600m. La course a été animée par Lady Hippolyta (Sommerabend) avec la future lauréate dans son sillage. À 150m de l’arrivée, l’animatrice semblait avoir fait le plus dur. Mais c’était sans compter Lamu qui, après un simple coup de cravache d’Alexis Badel, a su trouver les ressources nécessaires pour venir prendre l’ascendant tout à la fin. Lady Hippolyta termine proche deuxième, avec un peu moins d’une longueur d’avance sur Dragoness.

La ligne du Prix Topyo. En dernier lieu, Lamu restait sur une deuxième place dans le Prix Topyo à Maisons-Laffitte. Ce jour-là, elle était dominée par All Rumours (Shamardal), laquelle dispose de trois engagements : dans le Shadwell Prix de la Nonette (Gr2), dans le Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2) et dans l’Arqana Prix de Lieurey (Gr3). Makfra (Makfi), troisième du Prix Topyo, a gagné ce vendredi à Clairefontaine. Henri-François Devin, entraîneur de Lamu, nous a dit : « Elle méritait de gagner son maiden. La dernière fois, elle a été battue par une pouliche de qualité comme All Rumours. À présent, nous allons essayer de lui faire décrocher du caractère gras. Je suis d’autant plus satisfait de ce succès que j’aimais déjà bien sa sœur, Lolldaiga. »

Issue d’une sœur de Loup Breton. Élevée par Dayton Investments, Lamu est une fille de Sea the Stars (Cape Cross), actuellement deuxième au classement des étalons européens par les gains. Sa mère, Louve Rare (Rock of Gibraltar), a gagné sa première sortie au mois d’octobre de ses 2ans. Elle s’est aussi classée deuxième du Prix Charles Laffitte (L). Louve Rare a déjà donné Lolldaiga (Teofilo), qui à 3ans a gagné deux courses dont un handicap sur 2.000m en valeur 41,5 à ParisLongchamp. La deuxième mère, Louve (Irish River), gagnante du Prix de Flore (Gr3), est à l’origine – en première ou en deuxième génération – de 10 black types, dont l’étalon Loup Breton (Anabaa), lauréat du Prix d’Harcourt (Gr2) et deuxième du Prix Ganay (Gr1). On lui dont également Lil’Wing (Galileo), gagnante du Prix de Flore (Gr3).

La troisième mère, Louveterie (Nureyev), a remporté le Prix Vanteaux (Gr3) avant de prendre des deuxièmes places dans le Prix Saint-Alary et le Prix de Diane (Grs1). Au haras, elle a donné Loup Sauvage (Riverman), vainqueur du Prix d’Ispahan (Gr1) et deuxième des Champion Stakes et de la Poule d’Essai des Poulains (Grs1), ainsi que Loup Solitaire (Lear Fan), gagnant du Grand Critérium et deuxième du Prix Lupin (Grs1). 

 

 

 

Green Desert

 

 

Cape Cross

 

 

 

 

Park Appeal

 

Sea the Stars

 

 

 

 

 

Miswaki

 

 

Urban Sea

 

 

 

 

Allegretta

LAMU (F3)

 

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Rock of Gibraltar

 

 

 

 

Offshore Boom

 

Louve Rare

 

 

 

 

 

Irish River

 

 

Louve

 

 

 

 

Louveterie