Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

QUESTIONNAIRE TOUR DES HARAS OSARUS - Alain Chopard : « 90 % de nos élèves vont aux courses »

Élevage / 29.08.2019

QUESTIONNAIRE TOUR DES HARAS OSARUS - Alain Chopard : « 90 % de nos élèves vont aux courses »

Comme chaque année, les journalistes de JDG ont soumis un questionnaire aux gérants des haras qui présenteront des yearlings en septembre à Osarus. Sixième épisode : Alain Chopard, du haras des Faunes

Jour de Galop. – Comment jugez-vous votre lot pour ces ventes de septembre ?

Alain Chopard. – J’ai un bon lot, régulier, avec plus de modèle que les années précédentes. La moitié des chevaux que je présente sont issus de ma production et l’autre appartient à des clients qui me les confient. Au fil du temps, la production du haras a fait ses preuves car 90 % de nos élèves vont aux courses. Actuellement, dans le top 10 des éleveurs français, je pense avoir environ 800 partants – toutes disciplines confondues – d’ici à la fin de l’année. J’attends avec impatience l’année prochaine, après plusieurs saisons où nous avons été moins performants qu’à l’accoutumée. Avec Amadeus Wolf (Mozart), mort en 2017, la compétitivité du haras avait baissé. Nos étalons actuels – Kheleyf (Green Desert), Vale of York (Invincible Spirit), Captain Chop (Indian Rocket) et Born to Sea (Invincible Spirit) – vont nous permettre de retrouver notre taux de réussite en course. Je suis par ailleurs très heureux de constater que les éleveurs qui ont acheté des pouliches issues de notre élevage connaissent de belles réussites. Helter Skelter (Wootton Bassett), un fils de Winna Chope (Soave), a fait grande impression en remportant le Critérium du Fonds Européen de l'Élevage (L) et il va courir un Gr1 rapidement. Gooseley Chope (Indian Rocket) a donné le bon Goken (Kendargent) à Guy Pariente. Ce dernier vient de vendre un produit de cette jument pour 675.000 € sur le ring d’Arqana.

HARAS DES FAUNES

2 CHEMIN DES FAUNES

33500 ARVEYRES

Avez-vous un coup de cœur ?

J’aime beaucoup le fils de Vale of York et Gooseley Lane (Pyramus), dont la descendance fait preuve de précocité et de durabilité. Il porte le numéro 158. C’est un très beau poulain.

Comment jugez-vous l’état du marché des yearlings actuellement ?

Les ventes d’août se sont très bien passées, mais elles ne sont pas forcément révélatrices de la santé du marché français. Deux éléments permettent néanmoins d’être optimistes avant La Teste : on peut attendre un effet de report des acheteurs battus à Deauville et on constate qu’il y a une demande pour des chevaux à l’amiable chez les éleveurs.

Quelles sont, pour vous, les particularités des ventes de septembre ?

Il faut de la précocité !

Comment décririez-vous le yearling idéal pour ces ventes ?

Dans ma production, je sélectionne ceux dont le papier et le modèle sont le plus à même de séduire des acheteurs sur un ring. Certains chevaux n’ont pas le profil pour cela. Et je préfère les tester moi-même que les vendre pour moins de 20.000 €.

Quelle famille maternelle vous fait particulièrement rêver ?

Plus qu’une famille en particulier, c’est un type que je recherche : des souches précoces et vites. Il y a néanmoins une origine maison qui me tient à cœur. Celle de Gooseley Lane. Beaucoup de femelles sont à l’élevage – au haras de Colleville, au haras de Saint-Vincent et chez moi – si bien que je pense que c’est une lignée qui va prendre une réelle ampleur dans les années à venir.

Quel est le jeune étalon – représenté par leurs premiers yearlings – en qui vous croyez le plus ?

Goken appartient à ma souche fétiche, c’est un bon cheval, vite et précoce. Et il est proposé à un tarif compétitif.

Parmi les chevaux qui ont été préparés par vos soins, lequel vous a le plus marqué et pourquoi ?

Sans aucune hésitation Gailo Chop (Deportivo). Lauréat de Listed à 2ans, il a remporté l’année suivante le Prix Guillaume d'Ornano (Gr2), le Prix La Force et le Prix Noailles (Grs3). Triple lauréat de Gr1 en Australie, il a dépassé les trois millions de dollars de gains. À l’âge de 8ans, il est de retour en compétition et vient de se produire dans un barrier trial. Je suis allé à Ascot et aux États-Unis pour le voir courir. C’est un cheval hors du commun. Plusieurs fois battu par Winx (Street Cry), il a assurément une carte à jouer avec la retraite de la championne.

Quel est votre secret pour gérer la pression à la veille de ce rendez-vous majeur ?

J’aime les ventes. C’est un contexte dans lequel je suis à l’aise. J’ai plus de pression pour mes clients que pour moi-même, car je souhaite que tout se passe vraiment bien pour eux.

En cette année électorale, quelle est, selon vous, la mesure la plus urgente à prendre pour la bonne santé des courses françaises ?

La prime aux vieux chevaux doit être rétablie. Nous avons besoin d’une élite qui fait rêver. Mais il y aura toujours un sommet de la pyramide et notre filière doit soigner sa base. C’est vital pour l’avenir de l’ensemble de l’économie des courses. De même, chaque professionnel doit faire des efforts pour s’ouvrir aux parieurs et au public. Lorsque des joueurs me sollicitent, même si je ne les connais pas, je prends le temps de leur répondre. Certains hippodromes comme La Teste, Craon ou ParisLongchamp – dans trois contextes différents – consacrent du temps et de l’énergie à faire venir du public. Et ça marche. Leur réussite doit servir d’exemple. Je suis particulièrement frappé par la réussite de l’hippodrome du Béquet sur ce plan-là.

LES YEARLINGS DE LA VENTE OSARUS

Lot Sexe Père Mère
32 M Captain Chop My Virginia
33 F Kendargent The Jostler
35 M Hunter's Light Three Wrens
41 F Vale of York Tulipe Rouge
63 M Kheleyf Zoriana
66 M Vale of York Acroleine
68 F Penny's Picnic Adventurous Lady
71 M Martinborough Allez Hongkong
101 M Stormy River Campanaca
158 M Vale of York Gooseley Lane
164 M Vale of York Hatane Chope
188 M Vale of York Lady Jak
192 M Kheleyf L'aventura
202 F Kheleyf Mademoiselle Flore
204 F Whipper Madura
220 F Captain Chop Mesha Dream
233 M Supplicant Nancy Rock
244 F Captain Chop Park Lane
251 M Kheleyf Pippa Chope
271 F Dabirsim Rio Amable