Concrete Rose humilie les européennes

International / 03.08.2019

Concrete Rose humilie les européennes

SARATOGA OAKS INVITATIONAL (Gr1)

Concrete Rose, la princesse du gazon

Les pouliches américaines de 3ans ont trouvé leur reine. Concrete Rose (Twirling Candy) s’est littéralement promenée vendredi dans les Saratoga Oaks Invitational, la deuxième étape de la Turf Tiara. Et elle n’a pas eu besoin de forcer son talent. Cette américaine de naissance était opposée à un lot moins relevé que celui qu’elle avait dominé il y a quatre semaines dans les Belmont Oaks Invitational Stakes (Gr1) et elle a fait son travail. Julien Leparoux – en selle sur la grandissime favorite – a contrôlé la course dès le départ, avant de placer le lancer très tôt, à 600m du poteau. Concrete Rose a perdu en route ses rivales pour s’imposer de presque cinq longueurs devant l’irlandaise Happen (War Front). L’ex-française Olendon (Le Havre), pour sa première sortie avec Lasix et œillères, a déçu en se classant cinquième. Un peu allante en début de parcours elle a été un peu gênée par Coral Beach (Zoffany) mais sans avoir énormément de gaz.

Une pouliche millionnaire. Concrete Rose a désormais 1,21 million de dollars (1,09 M€) sur son compte en banque et un palmarès riche de six victoires en sept sorties. Son entraîneur Rusty Arnold a expliqué : « En début de saison, je pensais que la Queen Elizabeth II Challenge Cup, le 12 octobre, était sa course. Mais après avoir remporté les deux premières épreuves de la Turf Tiara, il faut penser à la troisième. Réussir dans ce challenge inédit serait fantastique. » La troisième et dernière étape de la Turf Tiata, les Jockey Club Oaks sont à l’affiche le 7 septembre à Belmont Park, sur 2.200m, avec à la clé une allocation de 750.000 $ (675.000 €).

Une origine à cheval entre l’Europe et les États-Unis. Concrete Rose a été achetée à l’amiable pour 61.000 $ (54.300 €) à la breeze up Fasig-Tipton Midlantic, lors de son troisième passage sur un ring. Elle est une des trois gagnantes de Gr1 issue de Twirling Candy (Candy Ride), lauréat des Malibu Stakes (Gr1, 1.400m) sur le dirt et du Del Mar Derby (Gr2, 1.600m) sur le gazon. Il est monté deux fois sur le podium au niveau Gr1 sur 2.000m. Twirling Candy est proposé à 25.000 $ (22.000 €) par Lane’s End. Powerscourt (Sadler’s Wells), le père de mère de Concrete Rose, est un placé du St Leger (Gr1) qui a remporté le Tattersalls Gold Cup et l’Arlington Million (Grs1). Après avoir fait la monte pour Coolmore aux États-Unis, il officie à présent en Turquie. La deuxième mère est une fille de Sabrehill (Diesis), lequel a fait la monte en France pour les haras nationaux où il a donné un certain nombre de bons sauteurs. La troisième mère a produit la gagnante des Falmouth Stakes (Gr2) Lovers Knot (Groom Dancer).