Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Taupin Rochelais sera à Waregem… pour remercier ses supporters !

International / 23.08.2019

Taupin Rochelais sera à Waregem… pour remercier ses supporters !

Par Christopher Galmiche

Quadruple vainqueur du Grand Steeple-Chase des Flandres, Taupin Rochelais (Al Namix) devait tenter de remporter une cinquième fois l’épreuve. Déjà record horse dans cette course, il ne sera finalement pas au départ de l’édition 2019. Mais il fera le voyage en Belgique pour défiler devant ses supporters. Son entraîneur, Patrice Quinton, nous a expliqué : « J’ai retiré Taupin Rochelais de la course. Nous l’avons travaillé le jour des déclarations, jeudi, mais il a fait un mauvais travail. Depuis trois ou quatre jours, je le sentais un peu plus raide, moins bien. J’ai décidé de ne pas prendre le risque de courir pour être cinquième. Le cheval était nettement moins bien. J’avais du mal à le retrouver et il n’avait pas le droit de décevoir ses supporters. Il va quand même aller à Waregem. Les dirigeants m’ont demandé si Taupin Rochelais pouvait venir pour défiler sur l’hippodrome et il n’y a aucun problème pour cela. Il a beaucoup de supporters en Belgique et certains d’entre eux viennent même le voir dans la saison à Dragey. »

Un Grand Steeple des Flandres ouvert. Deux anglais, Van Gogh du Granit (Saddler Maker) et Fact of the Matter (Brian Boru), seront en lice avec des ambitions, de même que Titi Loup (Loup Solitaire), un cheval maniable, Bacalan (Policy Maker), un ancien "chasseur", et l’allemand Serienlohn (Lomitas). Patrice Quinton sera triplement représenté avec Vol Noir de Kerser (Policy Maker), Calisco de Kerser (Al Namix) et Yo (Satri). Il nous a dit au sujet de ces trois chevaux : « De mes trois pensionnaires dans le Grand Steeple de Waregem, j’aime beaucoup Calisco de Kerser. Il connaît bien le parcours et avait fini deuxième de Taupin Rochelais, battu de peu, il y a deux ans. Yo n’a pas de métier, mais c’est un bon cheval. Vol Noir de Kerser est un bon élément sur le cross. Le fait de connaître le parcours est un avantage. Calisco a été deux fois deuxième sur le tracé. Il est en bonne forme. Mais il y a de la concurrence cette année, avec les deux anglais mais aussi Bacalan et Serienlohn… »

Fayas arrêté, Moon Wells vers le Pin. Suite à sa victoire dans le Grand Cross de Corlay, Fayas (Poliglote) a connu un souci de santé. Sa compagne d’entraînement Moon Wells (Irish Wells) a également eu un contretemps. « Fayas est arrêté. Il a eu un problème au paturon lors de sa dernière sortie à Corlay. Il va être sur la touche jusqu’à la fin de l’année. Moon Wells a eu une entorse du genou. Nous venons juste de reprendre les galops de chasse avec elle et je pense qu’elle sera prête pour le Grand Cross du Pin. » Deuxième du Grand Cross de Granville après avoir enlevé celui de Vittel, Carlota Roque (Nickname) pourrait quant à elle se rendre en Italie, à Merano, pour la huitième étape de la Crystal Cup.

Chez Pedro et Parc Monceau à Craon. Engagés dans le Grand Cross de Craon (L), Chez Pedro (Westerner) et Parc Monceau (Trempolino) devraient tous les deux être en lice en Mayenne. « Chez Pedro est un cheval que j’aime beaucoup. Il va aller sur le Grand Cross de Craon. J’ai hésité longtemps avec Waregem et nous avons pris la décision avec la famille Papot d’aller à Craon. Parc Monceau est lui aussi engagé en Mayenne et il va courir. Parc Monceau a fait une rentrée plus que correcte et le cheval monte bien en condition. Les deux chevaux seront bien. »

Sainte Turgeon au haras. Excellente jument, Sainte Turgeon (Turgeon) entame une nouvelle carrière. La jument de la famille Papot a été une remarquable compétitrice, placée de Groupe à quinze reprises, deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr1) 2016 en étant malheureuse et quatrième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Elle a donc terminé sa carrière avec cinq victoires et 22 places en 30 sorties pour 562.540 € de gains.