Tour des haras - HARAS DE LA LOUVIÈRE - Charles Brière : « J’essaye de conserver une routine bien établie »

Élevage / 06.08.2019

Tour des haras - HARAS DE LA LOUVIÈRE - Charles Brière : « J’essaye de conserver une routine bien établie »

HARAS DE LA LOUVIÈRE

61380 MAHERU

Charles Brière : « J’essaye de conserver une routine bien établie »

Comme chaque année, les journalistes de JDG visitent les haras qui présenteront des yearlings en août chez Arqana. L’occasion d’un questionnaire sur leurs lots 2019. Dixième épisode : Charles Brière de Fairway Consignment.

Jour de Galop. - Comment jugez-vous votre lot pour ces ventes d’août ?

Charles Brière. – J’ai la chance de présenter un lot de qualité avec notamment des produits d’étalons qui connaissent actuellement une belle réussite. J’ai par exemple un très bon produit de No Nay Never (Scat Daddy). Showcasing (Oasis Dream) a donné le gagnant du Larc Prix Maurice de Gheest (Gr1) et je présente le seul produit de cet étalon au sein du catalogue de Deauville. Mon consignment compte aussi des produits de Siyouni (Pivotal), Camelot (Montjeu) et Zoffany (Dansili)… soit autant de sires populaires sur les rings.

Avez-vous un coup de cœur ?

C’est une question difficile. J’aime bien la fille de Siyouni et le fils de No Nay Never, mais l’ensemble du lot est composé d’éléments de valeur. J’ai un très beau produit de Dariyan (Shamardal) qui appartient donc à la première production du père. Il représente le croisement qui a donné Shaman (Shamardal) avec qui il partage la même souche.

Comment jugez-vous l’état du marché des yearlings actuellement ?

On peut imaginer qu’il sera comparable avec celui des deux dernières années. C’est-à-dire sélectif. Sur tous les fronts, les gens recherchent de la qualité. Il faut donc bien évaluer et bien orienter ses chevaux.

Quelles sont, pour vous, les particularités de la vente d’août ?

C’est la première vente du calendrier européen, ce qui constitue une première particularité. Pour certains poulains, d’un point de vue physique, cette vacation arrive très vite. Et tous ne peuvent pas s’y présenter. Le marché y est très exigeant.

Comment décririez-vous le yearling idéal pour la partie sélectionnée ?

L’expression consacrée est celle du yearling qui "coche toutes les cases". Le sujet doit avoir le physique, la locomotion, le pedigree et un dossier radio impeccable.

Quelle famille maternelle vous fait particulièrement rêver ?

Celle de Sistercharlie (Myboycharlie) est sous le feu de l’actualité. Elle est assez extraordinaire. J’ai par ailleurs une bonne expérience de pinhooking avec cette souche très vivante.

Qui est le jeune étalon (premiers yearlings) en qui vous croyez le plus ?

Shalaa (Invincible Spirit) me donne l’impression d’avoir tous les atouts pour réussir avec ses 2ans en 2020. Il a de beaux produits, en nombre suffisant. Bien soutenu, il est représenté dans l’effectif de très bons entraîneurs.

Parmi les chevaux qui ont été préparés par vos soins, lequel vous a le plus marqué et pourquoi ?

Je vais prendre deux exemples récents. Forcément la victoire d’Arizona (No Nay Never) à Royal Ascot dans les Coventry Stakes est marquante. Mais Olendon (Le Havre), notamment deuxième du Saxon Warrior Coolmore Prix Saint Alary (Gr1), a aussi une place toute particulière.

Quel est votre secret pour gérer la pression à la veille de ce rendez-vous majeur ?

Comme pour les chevaux, j’essaye de conserver une routine bien établie. Le travail est fait en amont, on ne peut plus changer les choses le jour des ventes.

En cette année électorale, quelle est selon vous la mesure la plus urgente à prendre pour la bonne santé des courses françaises ?

Des efforts de promotion des courses et de prospection de propriétaires ont été entrepris. Il faut les poursuivre. Nous devons attirer plus de parieurs et de propriétaires en accélérant la popularisation du sport hippique. C’est le nerf de la guerre.

LES YEARLINGS DE LA VENTE D’AOÛT

Lot Sexe Père Mère

49 F. Siyouni Apple Charlotte

86 F. Camelot First of Many

102 M. No Nay Never Je T’Adore

103 M. Showcasing Just Joan

113 M. Zoffany Last Jewel

119 F. Fastnet Rock Madame Chow

122 M. Shalaa Maiden Tower

167 F. Free Eagle Saraï

178 M. Holy Roman Emperor Shomus

181 M. Intello Silvaplana

196 M. Intello Three Owls

265 M. Dariyan Fresh Strike

316 M. Camelot Palme Royale

La course d’une vie. Nous avons demandé aux éleveurs de nous commenter LA course qui a le plus marqué leur carrière, en nous décrivant l’histoire du cheval qui portait tous leurs espoirs. Pour voir la vidéo de l’interview, cliquez ici