Tour des haras - NORMANDIE BREEDING - Guillaume Vitse

Élevage / 07.08.2019

Tour des haras - NORMANDIE BREEDING - Guillaume Vitse

NORMANDIE BREEDING

Le Lieu Calice

14430 Hotot-en-Auge

Guillaume Vitse : « La force des updates ! »

Comme chaque année, les journalistes de JDG visitent les haras qui présenteront des yearlings en août chez Arqana. L’occasion d’un questionnaire sur leurs lots 2019. Douzième épisode : Guillaume Vitse de Normandie Breeding.

Jour de Galop. - Comment jugez-vous votre lot pour ces ventes d’août ?

Guillaume Vitse. - Tous nos yearlings ont un modèle très attractif et en plus, nous avons la chance d’avoir de très bons updates sur l’ensemble de nos pouliches.

Avez-vous un coup de cœur ?

Le lot 244. C’est une superbe pouliche de Dariyan avec beaucoup de classe. C’est le troisième produit de Dance in the Park (Walk in the Park), une très bonne jument de course, gagnante du Prix Occitanie (L). C’est une pouliche que j’ai achetée foal chez Arqana à Jean Biraben. Quand nous faisons des pinhookings, nous regardons les possibilités d’évolution du marché. Celle-ci était issue de Dariyan, un jeune fils de Shamardal gagnant de Gr1, sa mère avait remporté une Listed, et son premier produit, Queendara (Kendargent), avait gagné pour sa deuxième sortie quand j’ai acheté la sœur. Depuis, elle s’est placée de Listed… Tous ces éléments m’ont incité à lever la main, et la pouliche, actuellement, montre beaucoup de classe, de prestance. Elle a des rayons et de la taille. En somme, elle est faite comme un vrai cheval de course !

Comment jugez-vous l’état du marché des yearlings actuellement ?

Il est très sélectif, mais en travaillant son catalogue, il est toujours possible de trouver des éléments issus de jeunes étalons, et/ou de jeunes juments, dont les pages de catalogue sont amenées à évoluer et qui peuvent faire des recrues intéressantes pour des pinhookings… Bien sûr, cela concerne plutôt la partie 2 et la v.2.

Quelles sont, pour vous, les particularités de la vente d’août ?

L’avantage de la vente d’août est le fait que ce soit la première vente européenne dans une ambiance très conviviale en plein meeting deauvillais.

Comment décririez-vous le yearling idéal pour la partie sélectionnée ?

Il faut qu’il soit issu d’un étalon à la mode avec un beau modèle, une très bonne locomotion, et l’update qui va avec... C’est le cas avec notre lot 26, une propre sœur de Roman Turbo (Holy Roman Emperor), invaincu en deux sorties à 2ans, et gagnant des Anglesey Stakes (Gr3).

Quelle famille maternelle vous fait particulièrement rêver ?

Celles d’Hasili et de Miesque. Pour un jeune éleveur comme moi, c’est un rêve de pouvoir accéder un jour à de telles familles. Un rêve qui peut sembler inaccessible, mais il ne faut jamais renoncer à ses rêves et continuer à travailler pour les réaliser !

Qui est le jeune étalon (premiers yearlings) en qui vous croyez le plus ?

Dariyan, en digne fils de Shamardal, a des atouts à un prix compétitif.

Parmi les chevaux qui ont été préparés par vos soins, lequel vous a le plus marqué et pourquoi ?

Le lot 26. C’est une fille de Holy Roman Emperor. Une semaine après son arrivée au haras, son propre frère de 2ans, Roman Turbo, a débuté en gagnant au Curragh. La musique n’est plus la même...

Quel est votre secret pour gérer la pression à la veille de ce rendez-vous majeur ?

Le fait d’avoir un très bon soutien familial fait du bien et permet d’attaquer les ventes sereinement.

En cette année électorale, quelle est selon vous la mesure la plus urgente à prendre pour la bonne santé des courses françaises ?

La lutte contre le dopage. Le dopage est le vrai fléau des courses, leur mort assurée ! Il faut donc encore faire mieux pour lutter contre.

LES YEARLINGS DE LA VENTE D’AOÛT

Lot Sexe Père Mère

26 F Holy Roman Emperor Swish

244 F Dariyan Dance in the Park

LES YEARLINGS DE VENTE D’AOÛT V.2

Lot Sexe Père Mère

353 F Rajsaman Talema

366 M New Bay Williamine

La course d’une vie. Nous avons demandé aux éleveurs de nous commenter LA course qui a le plus marqué leur carrière, en nous décrivant l’histoire du cheval qui portait tous leurs espoirs.

Pour voir la vidéo de l’interview, cliquez sur l’image.

(lien https://www.facebook.com/watch/?v=2321409801458915)