TRIBUNE LIBRE - Réflexion sur le week-end de l’Arc

Courses / 26.08.2019

TRIBUNE LIBRE - Réflexion sur le week-end de l’Arc

Par Jacques Sorriaux

« Le week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe vient d’obtenir un Gr1 supplémentaire – le Qatar Prix de Royallieu – et cela en fait un meeting de très grand standing.

Malheureusement, ce dernier est confiné sur deux jours et les courses de Groupe se superposent. Certaines y perdent de leur intérêt. Le meeting d’Ascot, mi-juin, aurait-il le même succès s’il se déroulait sur deux jours ? Je ne le pense pas et certains Grs2 seraient moins mis en valeur.

Lors du premier week-end d’octobre, le Prix de l’Opéra (Gr1) se court 45 minutes avant le grand événement planétaire, avec certaines années un lot dont le rating en fait la deuxième épreuve du week-end. Or, juste avant l’Arc, les esprits sont tournés vers le grand événement et par conséquent l’intérêt pour cette grande course de pouliches et juments s’en trouve diminué.

C’est pourquoi, peut-être pourrions-nous envisager d’étaler ces courses sur trois jours ? Cela donnerait par exemple le Prix du Cadran (Gr1) et des Grs2 et Grs3 le vendredi, puis l’Opéra et le Royallieu (Gr1) le samedi avec des Grs2 et Grs3 pour les encadrer. Puis nous placerions avant le Prix de l’Arc de Triomphe un gros handicap de référence + 10 ou +12. Les deux Grs1 pour 2ans seraient bien en début de réunion et l’Abbaye après le grand événement. Et la soirée se poursuivrait avec des animations.

D’ailleurs, le week-end des Champion Stakes (Gr1) se court mi-octobre sur trois jours.

L’abondance de biens peut nuire. Par le passé, le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1) se courait les jours des trials mi-septembre et était dévalué par rapport à ces derniers. C’est son nouveau positionnement qui lui a rendu sa popularité.

Autre constatation, le Prix de l’Opéra n’a pas de trial et une pouliche de 3ans de 2.000m doit rester au box de nombreuses semaines avant l’Opéra. Alors pourquoi ne pas déplacer le Prix Romanet le jour du Moulin de Longchamp et l’ouvrir aux 3ans, et ce à quatre semaines de l’Opéra ? »