ZUKUNFTSRENNEN (GR3) - Alson peut rêver du Lagardère

International / 31.08.2019

ZUKUNFTSRENNEN (GR3) - Alson peut rêver du Lagardère

BADEN-BADEN (DE), SAMEDI

Le galop allemand, après la très belle réussite de la vente de vendredi, a commencé le week-end avec une victoire importante. Le 2ans Alson (Areion) a battu deux anglais dans le Zukunftsrennen (Gr3), sur 1.400m. D’accord, le Godolphin Well of Wisdom (Oasis Dream) n’est ni Earthlight (Shamardal), qui l’a battu de deux classes dans le Prix de Cabourg, ni Pinatubo (Shamardal), mais il affichait un rating de 105 avant la course. Alson a ridiculisé l’anglais. Le pensionnaire de Jean-Pierre Carvalho, attentiste par la force des choses, avait encore du terrain à refaire quand Well of Wisdom a déposé le français Get Set (French Navy). Son jockey, Filip Minarik, l’a déboîté en pleine piste et Alson a survolé son rival pour s’imposer de deux grandes longueurs alors que le "FR" Above (Anjaal) a décroché la troisième place pour l’entraînement d’Archie Watson. Alson a fait briller la casaque historique du Gestüt Schlenderhan et il a montré toute sa classe. Il a déjà couru deux fois en France. Un peu pris de vitesse dans le Prix de Caen (Classe 2) par Earthlight, il s’est promené ensuite dans le Prix d’Auberville (Classe 2) à Clairefontaine.  Ce n’est pas pour rire que son entraîneur l’a engagé dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). Son entourage a tout le temps de réfléchir sur le déplacement. Le poulain s’est exprimé autour d’un rating de 110 et sans forcer son talent. On dit toujours que les 2ans allemands ne sont pas compétitifs mais Alson a mérité son ticket pour ParisLongchamp.

Le demi-frère du classique Ancient Spirit. Alson est un produit du Gestüt Schlenderhan et il est le 24e gagnant de Groupe de son père, le vétéran Areion (Big Shuffle), qui n’a pas encore donné un lauréat de Gr1. Le poulain est un demi-frère d’Ancient Spirit (Invincible Spirit), qui a remporté la Poule d’Essai des Poulains allemande (Gr2) et qui, après un séjour décevant en Australie, est revenu en Europe sous l’entraînement de Jim Bolger pour la casaque chinoise de Zhang Yuesheng. La mère, Assisi (Galileo), a gagné deux courses, et la deuxième mère, Amarette (Monsun), a remporté le Preis der Diana (Gr1). Cette souche a produit Almandin (Monsun), lauréat de la Melbourne Cup (Gr1).

Assisi a un yearling par Guiliani (Tertullian), qui n’a pas atteint son prix de réserve (46.000 €) ce vendredi à la vente BBAG, et un foal par Holy Roman Emperor (Danehill).