Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

135TH DEUTSCHES ST LEGER (Gr3) - Ispolini exact au rendez-vous… mais pas sans difficulté

International / 15.09.2019

135TH DEUTSCHES ST LEGER (Gr3) - Ispolini exact au rendez-vous… mais pas sans difficulté

DORTMUND (DE), DIMANCHE

Quatrième de la Yorkshire Cup (Gr2) en dernier lieu, après avoir décroché la deuxième place de la Dubai Gold Cup (Gr2) au mois de mars, Ispolini (Dubawi) était le grand favori du St Leger allemand (Gr3). La presse locale n’avait d’yeux que pour lui et il s’est élancé à 1,7/1. Pourtant, une fois en piste, le pensionnaire de Charlie Appleby n’a pas trouvé une tâche aussi facile que prévu. Décalé à 300m du but par James Doyle, il a alors nettement pris l’ascendant, au point que la course semblait terminée. Mais c’était sans compter l’étonnante ténacité des locaux et notamment la fin de course tonitruante de Djukon (Jukebox Jury), lequel a échoué à une encolure de l’anglais. Ce pensionnaire d’Andreas Suborics, âgé de 3ans, n’avait couru que quatre fois avant ce classique et il abordait pour la première fois le niveau Groupe. Titulaire de trois succès en cinq sorties, il s’agit certainement d’un bon stayer en devenir. Moonshiner (Adlerflug) semble connaître un regain de vitalité en décrochant la troisième place, lui qui venait de se classer quatrième d’une Listed sur 2.800m à Baden-Baden.

Un yearling millionaire. Lauréat du Nad Al Sheba Trophy (Gr3), Ispolini est un élève de Newsells Park Stud. Godolphin l’a acquis 1,2 million de Guinées lors du book 1 de Tattersalls. Sa mère, Giants Play (Giant's Causeway), a remporté les New York Stakes (Gr2, 2.000m) mais elle s’était aussi classée troisième de Listed sur 2.600m à Kempton. Il y a de la tenue dans cette famille, la troisième mère ayant produit Nathaniel (Galileo), entre autres lauréat des King George VI & Queen Elizabeth Stake (Gr1), et Percussionist (IRE), gagnant de la Yorkshire Cup (Gr2) et de Gr1 sur les haies aux États-Unis.

HANNOVRE (DE), DIMANCHE

GROSSER PREIS DER BURCKHARDT METALL GLAS GMBH

Mission remplie pour Firebird Song

Firebird Song (Invincible Spirit) fait partie de ces pouliches ayant commencé leur carrière en Angleterre avant de rejoindre Beaupréau et les boxes d’Henri-Alex Pantall. Troisième du Prix La Sorellina - Tattersalls (L), elle a pris la route d’Hanovre pour tenter de remporter une épreuve black type à l’occasion du Großer Preis der Burckhardt Metall Glas GmbH (L, 1.600m). Et la pouliche Godolphin a largement rempli sa mission en s’imposant de deux longueurs sous la selle de Soufiane Saadi. Elle permet à Henri-Alex Pantall de poursuivre sa razzia allemande. Avec la victoire de ce dimanche, le professionnel français a porté à huit le nombre de ses succès black types depuis le début de la saison outre-Rhin ! Best on Stage (Pastorius) décroche la deuxième place, devenant ainsi le cinquième black type en plat de l’étalon du haras de la Hêtraie Pastorius (Soldier Hollow).

Une descendante d'Helen Street. Élevée par Godolphin, Firebird Song est une fille d'Invincible Spirit et de Policoro (Pivotal), une jument qui avait gagné son maiden à Lyon-Parilly sous l'entraînement d'André Fabre. Firebird Song est son premier produit. Henri-Alex Pantall entraînait la deuxième mère de la pouliche : Magna Graecia (Warning), lauréate du Prix de Barbeville (Gr3) et du Prix Right Royal (L). Au haras, Magna Graecia a notamment donné Taranto (Machiavellian), placée de Listed et mère de Territories ** (Invincible Spirit), lauréat du Prix Jean Prat et deuxième des 2.000 Guinées de Newmarket, du Prix Jean-Luc Lagardère ainsi que du Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Grs1).

La troisième mère, Grecian Slipper (Sadler's Wells), a donné Graikos (Rainbow Quest), gagnant du Prix de Condé (Gr3) sous l'entraînement d'André Fabre. La quatrième mère n'est autre qu'Helen Street (Troy), mère de Street Cry (Machiavellian) et deuxième mère de Shamardal (Giant's Causeway).