80e GRAN PREMIO DI MERANO ALTO ADIGE (GR1) - L’Estran profite d’une erreur de parcours de Le Costaud pour l’emporter

International / 29.09.2019

80e GRAN PREMIO DI MERANO ALTO ADIGE (GR1) - L’Estran profite d’une erreur de parcours de Le Costaud pour l’emporter

MERANO (IT), DIMANCHE

Le 80e Gran Premio di Merano (Gr1) laissera un goût amer à ceux qui aiment les courses limpides, les résultats incontestables et les défis sportifs réussis. En effet, on a beau dire que tant que le poteau n’est pas passé, les courses ne sont jamais gagnées, Le Costaud (Forestier) était bien parti pour réaliser le doublé dans l’épreuve. Le champion de Terry Amos et Palmyr Racing gambadait avec plusieurs longueurs d’avance quand son jockey l’a orienté vers le mur au lieu de l’oxer grande… Une erreur qui coûte cher mais qui est facile à commenter depuis son canapé, de grands pilotes comme Dominique Vincent s’étant trompé par le passé lors de grandes échéances. Le Costaud ne pouvait être battu que par les circonstances de course et ç'a été effectivement le cas. Il y aura des lendemains meilleurs pour lui, pour son entourage et pour le sport. Nous, Français, pouvons nous consoler avec la victoire de l’élève de Guy Cherel, d'Isabelle Pacault, Anne-Sophie Pacault et de Magali Girot-Pacault L’Estran (Linda’s Lad), qui a réalisé la meilleure valeur de sa carrière pour l’emporter à 6ans. De plus, il a devancé les deux autres tricolores, Amour du Puy Noir (Ballingarry) et Viking de Balme (Cachet Noir), qui ont remarquablement couru pour se classer respectivement deuxième et troisième. Notti Magiche (Montjeu) a conclu quatrième devant un autre français d’origine, Al Bustan (Medecis), une nouvelle fois à l’arrivée.

Un rêve accompli qui récompense plusieurs années d’investissements. Josef Aichner est un grand propriétaire d’obstacle. Il a investi fortement et a passé un beau week-end avec des chevaux achetés en France. Laldann (Medicean) a remporté la Corsa Siepi dei 4anni (Gr2), mais surtout L’Estran a enlevé ce Gran Premio, le premier de Josef Aichner qui avait pas moins de quatre représentants dans la course. Ses conseils et lui ont eu le nez fin en achetant L’Estran à réclamer pour 24.001 € après un succès sur les haies d’Auteuil. À cette époque, L’Estran avait gagné sur le steeple de Pau et s’était classé quatrième du Prix Fleuret (Gr3) et cinquième du Prix Jean Stern (Gr2). En Italie, il a rapidement montré de la qualité, mais avait encore tout à prouver dans ce lot. Il avait pour lui sa connaissance de la piste, puisqu’il avait gagné le Premio Crème Anglaise (L), une préparatoire, et sa forme puisqu’il s’était aussi imposé sur le steeple de Dieppe auparavant. Josef Aichner a dit au micro de la télévision italienne : « C’est un rêve accompli. J’ai beaucoup investi pour gagner cette course qui est le Graal pour un propriétaire de Merano. Maintenant c’est fait, on a trouvé le bon cheval, un champion, après quelques déceptions. Avec quatre partants on avait pensé à une tactique, mais enfin, chaque course se déroule à sa manière. » Parmi les quatre partants, il y en avait même un, Big Fly (Hurricane Run), dévoué spécialement à la cause des trois autres tout en mettant la pression à Le Costaud… C’est dire si Josef Aichner voulait le gagner, ce Gran Premio !

Un vrai spécialiste. En selle sur L’Estran, Josef Bartos a monté une belle course, patientant au centre du peloton, avant de le rapprocher dans le dernier kilomètre. En tête dans le tournant final, il a été très courageux sur le plat pour résister aux assauts d’Amour du Puy Noir et de Viking de Balme. Le jockey a dit : « J’ai attendu longtemps mais ma première victoire à Merano est enfin arrivée. J’ai fait le passager clandestin en selle sur L’Estran. C’est un champion et il l’avait prouvé dans la préparatoire. Il est encore jeune, et adore Merano. » Après avoir récupéré une bonne partie des chevaux de son père, suite à l’arrêt de sa carrière de jockey, pour se consacrer à l’entraînement, Josef Vana Jr a décroché sa plus belle victoire. Sa première dans le Gran Premio. Il a déclaré de son côté, en larmes : « Je ne trouve pas les mots, j’avais gagné la course en tant que jockey mais c’est encore plus beau d’y arriver comme entraîneur. Merci à tous. »

Excellent comportement d’Amour du Puy Noir et de Viking de Balme. Amour du Puy Noir a d’abord galopé dans la seconde moitié du peloton, puis il est revenu en bonne place durant les deux derniers kilomètres. Dans le tournant final, on a cru à sa victoire, car il avait des ressources. Il a tardé à trouver son action sur le plat, mais ensuite, le représentant de Margaux Cottin a terminé en trombe pour échouer de peu. Il a réalisé lui aussi une excellente valeur, tombant sur un spécialiste des lieux. Viking de Balme a lui aussi évolué parmi les derniers avant de surgir au dernier passage en face. À l’entrée de la ligne droite, le représentant de Jean-Luc Henry a fait illusion mais s’est heurté à la dureté du gagnant. Quant à Dourdour (Redback), bien placé en début de course, il n’a pu se mêler à la lutte pour les premières places, finissant neuvième.

Un fils de Lesoquera. L’Estran est un fils de Linda’s Lad et de Lesoquera (Lesotho), une jument entraînée par Guy Cherel, gagnante des Prix des Cadettes et de la Beauce à Enghien, troisième des Prix Congress (Gr2) et Hopper (L à l’époque). C’est le frère de Protektion (Protektor), gagnante des Prix Saint-Sauveur et Melanos (Ls). La deuxième mère, Lora du Charmil (Panoramic), a conclu deuxième du Prix du Défilé à Auteuil. Elle a donné Cartzagrouas (Esprit du Nord), lauréate du Prix Wild Monarch (L), et Korelo (Cadoudal), multiple placé de Groupe en Angleterre.

MERANO (IT), DIMANCHE

80e GRAN PREMIO DI MERANO ALTO ADIGE

Gr1 - Steeple-chase - 4ans et plus - 5.000m

1er        L’ESTRAN (H6)       Josef Bartos

            (Linda’s Lad & Lesoquera, par Lesotho)

            Pr. : Scuderia Aichner

            El. : G. Cherel, Mme I. Pacault, Mlle A.-S. Pacault, Mme M. Girot-Pacault

            Entr. : J. Vana Jr

2e         AMOUR DU PUY NOIR (H10)      Geoffrey Ré

            (Ballingarry & Virosa, par Villez)

            Pr. : Mlle M. Cottin

            El. : F. Bayle, D. Valade & C. Boyer

            Entr. : D. Cottin

3e        VIKING DE BALME (H10)            Théo Chevillard

            (Cachet Noir & Jonquille de Balme, par Mansonnien)

            Pr./El. : J.-L. Henry

            Entr. : F. Nicolle

Écarts : 1L, encolure (14 partants)