À LA UNE - Pinatubo au-dessus de Frankel !

International / 24.09.2019

À LA UNE - Pinatubo au-dessus de Frankel !

Par Franco Raimondi

Le verdict est tombé ! Pinatubo est crédité d’un rating de 128, soit deux livres de plus que celui de Frankel et Dream Ahead, estimés à 126 en fin d’année de 2ans…

Il y a une semaine, suite à sa démonstration dans les Goffs Vincent O’Brien National Stakes (Gr1), nous nous interrogions sur le prochain rating de Pinatubo (Shamardal). Il avait alors battu par neuf longueurs Armory (Galileo), dont la valeur avait été baissée de 110 à 109 par le handicapeur irlandais. Ce mardi, Graeme Smith, handicapeur anglais, a rendu son verdict : le poulain est à 128, c’est-à-dire deux livres de plus que le rating attribué au même âge à Frankel (Galileo) et Dream Ahead (Diktat) en 2010, et à New Approach (Galileo) en 2007. En termes d’arithmétique pure, en ajoutant 18 livres au 109 d’Armory, Pinatubo aurait dû être en 127. Le handicapeur lui a fait cadeau d’une livre pour la facilité de son succès. Graeme Smith a déclaré : « Il est le 2ans le plus excitant que l’on ait vu depuis très longtemps. » L’élève de Godolphin sera au départ des Dewhurst Stakes (Gr1), la course qui décidera de son rating de fin saison.

Le cas Too Darn Hot. L’an passé, les mêmes débats avaient concerné Too Darn Hot (Dubawi), lorsque celui-ci décrocha le titre de champion des 2ans, avec à la clé le même rating (126) que Frankel après son succès par deux longueurs et trois quarts sur Advertise (Showcasing) dans les Dewhurst. Le troisième de Newmarket (à 4 longueurs) était le Derby winner Anthony van Dyck (Galileo).

Les handicapeurs avaient peut-être offert une ou deux livres à Too Darn Hot, mais en regardant de plus près le lot battu par Frankel dans les Dewhurst, on ne peut pas crier au scandale. Dream Ahead, qui avait décroché son rating en remportant par neuf longueurs les Middle Park Stakes (Gr1), avait bénéficié du terrain lourd qui, comme on le sait, étire les marges. Un autre élément est à prendre en considération : Frankel, à 2ans, était encore un produit brut, bien différent du chef-d’œuvre façonné ensuite par le Maestro Sir Henry Cecil. 

Arazi et Celtic Swing à 130. En attendant les Dewhurst, qui ne modifieront pas beaucoup le rating de Pinatubo même s’il est battu, et les autres Grs1 réservés aux 2ans en fin de saison, un détail saute aux yeux. Pour la deuxième année consécutive, la saison s’achèvera avec un champion de 2ans à 126 ou plus. De 2018 à 2009, cela n’est arrivé qu’une seule fois. Le rating moyen du leader au classement sur cette période est de 122,8. Avec l’aide du blog des handicapeurs de France Galop, nous avons calculé le rating moyen décennie par décennie.

De 2008 à 1999, la valeur était de 123,6 et deux sujets, New Approach et Johannesburg (Hennessy), sont à 126 ou plus. De 1998 à 1989, cinq sujets de 2ans ont affiché plus de 126 – avec Celtic Swing (Damister) et Arazi (Blushing Groom) au plus haut – et le rating moyen, lui, était de 125,3. Cette valeur fut encore plus élevée de 1988 à 1979. Le rating moyen s’établissait alors à 125,8 et on comptait cinq sujets à 126 ou plus.

Une époque de prudence. C’est l’un des grands changements de ces dernières saisons. Les handicapeurs, après des années de prudence, se montrent à nouveau généreux avec les 2ans. Cela reste un peu théorique, car il ne faut pas oublier que la science, loin d’être exacte, d’assigner des valeurs aux chevaux, a beaucoup progressé et dispose d’outils de travail plus efficaces. Mais s’enthousiasmer pour un 2ans est devenu plus rare qu’avant et il y a une explication à cela. Les courses réservées aux 2ans sont de plus en plus équilibrées et compactes. Il est rare de trouver un "jeune monstre" qui gagne un Gr1 d’une ligne droite, une condition sine qua non pour qu’il atteigne un rating très élevé. Le 130 de Celtic Swing est le fruit d’une victoire par douze longueurs dans le Racing Post Trophy. Arazi, lui, avait affiché la même valeur en remportant quatre Grs1, dont la Breeders’ Cup Juvenile sur le dirt, par un cumul de 16 longueurs.

La marge est un facteur important. La marge moyenne des gagnants des dix dernières éditions des Dewhurst est de 1,86 longueur. Sur la même période, neuf éditions des Middle Park ont été remportées par moins d’une longueur. D’autre part, la marge moyenne de l’ancien Racing Post Trophy, sur 1.600m, est de deux longueurs. Et les neuf longueurs entre Pinatubo et Armory ne sont pas un record dans les National Stakes, car en 1993, Manntari (Doyouni) s’était imposé par dix longueurs, la moyenne s’établissant à deux longueurs. On est à moins d’une longueur et demie dans le Prix Jean-Luc Lagardère et la moyenne du Prix Morny n’arrive pas à une longueur. Tout ceci pour dire que lorsqu’un poulain survole de neuf longueurs un Gr1, on a alors le droit de rêver. Si Armory, la victime de Pinatubo au Curragh, est battu ce samedi dans les Juddmonte Royal Lodge Stakes (Gr2), ne tirez pas sur les handicapeurs. Pensez plutôt aux neuf longueurs…

2ANS DONT LES RATING ÉTAIENT DE 126 OU PLUS DEPUIS 1979

Année Cheval Rating Pays
1994 Celtic Swing 130 GB
1991 Arazi 130 FR
2019 Pinatubo 128 GB
1983 El Gran Senor 128 IRE
1981 Green Forest 128 FR
1980 Storm Bird 128 IRE
1997 Xaar 127 FR
1986 Reference Point 127 GB
1982 Diesis 127 GB
2018 Too Darn Hot 126 GB
2010 Frankel 126 GB
2010 Dream Ahead 126 GB
2007 New Approach 126 IRE
2001 Johannesburg 126 IRE
1995 Alhaarth 126 GB
1990 Hector Protector 126 FR