Au Conseil d’administration de France Galop  - Des réunions françaises en semi-nocturne le dimanche en 2020

Institution / Ventes / 17.09.2019

Au Conseil d’administration de France Galop - Des réunions françaises en semi-nocturne le dimanche en 2020

La réunion mensuelle du Conseil d’administration de France Galop s’est déroulée lundi 16 septembre au siège à Boulogne-Billancourt. Voici les principaux sujets abordés.

Projet de calendrier des courses en 2020. Le Conseil d’administration a été amené à se prononcer sur plusieurs points du projet de calendrier des courses en 2020. Ce projet, piloté par les sociétés-mères, a vocation à optimiser le calendrier 2019 qui avait subi de profondes transformations, celles-ci produisant d’ailleurs des effets très encourageants sur les enjeux.

Parmi les ajustements discutés, il est envisagé de densifier les dimanches avec des réunions françaises complètes en semi-nocturne. Les deux sociétés-mères souhaitent par ailleurs promouvoir davantage d’alternance en hiver et ainsi éviter de trop longs "tunnels" dans une seule discipline (parfois plus de dix Quintés+ consécutifs). Le galop proposerait donc deux Quintés+ de plus en janvier et février.

En marge de ces différentes mesures d’optimisation, il a été rappelé la nécessité de construire un calendrier P.M.H. qui s’inscrive dans le processus d’amélioration du nombre de partants dans les réunions Premium. Pour veiller à un bon équilibre de l’offre et des programmes, des consignes précises seront transmises aux fédérations responsables du calendrier P.M.H.

Le groupe de travail trot-galop. En plus d’une collaboration déjà très étroite entre LeTrot et France Galop sur des sujets clés comme le calendrier des courses, le groupe de travail trot-galop, créé en juillet dernier, a pour mission de poursuivre les plans d’optimisation en cours, mais également de travailler conjointement sur de nouveaux projets d’économies, de rationalisation, voire de transformation. Piloté par Georges Rimaud pour France Galop et Philippe Savinel pour LeTrot, ce groupe de travail a fait le choix d’aborder des sujets concrets sur lesquels les sociétés-mères doivent dégager une vision commune. En plus d’un travail très précis d’évaluation des services des deux organisations, le groupe de travail s’attelle aussi bien à des dossiers d’actualité comme le tracking (définition du modèle d’exploitation adéquat et des usages à proposer aux clients, élaboration d’une politique de valorisation de la donnée, etc.) qu’à des réflexions de plus long terme, comme par exemple sur le modèle de formation et de protection sociale de l’Institution.

Le calendrier des élections 2019 à France Galop. Il a été procédé à un rappel des différentes échéances du processus électoral qui mèneront à la constitution des instances qui dirigeront France Galop pour les quatre années à venir.

En voici le calendrier :

- 15 novembre : élection des 23 représentants des propriétaires (10), des éleveurs (8), des entraîneurs (4) et des jockeys (1) au niveau national.

- convocation des 5 Comités régionaux qui élisent chacun leur président (ils sont ajoutés aux élus du Comité, qui sont donc 28 au total) et leurs 6 représentants au sein des Conseils régionaux du galop.

- élection des représentants des sociétés de courses de galop aux Conseils régionaux.

- 27 novembre : election des présidents des Conseils régionaux, qui élisent à leur tour les présidents et vice-présidents des 10 fédérations régionales, dont 6 rejoignent les 20 membres associés.

- 28 novembre : élection de 2 présidents de sociétés de courses Premium qui rejoignent les 6 représentants des Fédérations et les 20 membres associés délégués au Comité.

- 5 décembre : envoi des convocations pour le premier Comité du galop de la nouvelle mandature.

- 16 décembre : Comité de France Galop, élection du président.

Point de situation sur Maisons-Laffitte. Les échanges qui ont eu lieu entre la mairie de Maisons-Laffitte et France Galop ont été largement relayés dans la presse. Le dialogue au sujet de l’avenir du site de l’hippodrome existe bien. Néanmoins, en l’état actuel des informations dont dispose France Galop, le Conseil d’administration a souhaité confirmer le plan d’affectation des réunions de Maisons-Laffitte pour 2020.

Les travaux de modernisation du centre d’entraînement ont commencé, en particulier la réfection des pistes noires et de la P.S.F. Ces aménagements seront terminés en décembre et seront poursuivis par la réfection des ronds, trottings et pistes du rond Poniatowski. Les obstacles ne seront pas démontés et transférés avant la fin de la saison de courses parisienne. De même, les travaux sur le rond Adam sont prévus en janvier.

Commission d’alerte sur l’hippodrome de Blain. Suite aux chutes survenues sur l’hippodrome de Blain le 26 mai dernier et à leurs conséquences tragiques, une commission d’alerte a été constituée pour rendre un avis sur les accidents. Il ressort de l’enquête qui a été menée que ces événements ne sont pas directement imputable au profil des pistes et des équipements, ni au traitement exemplaire des accidents par le corps médical et l’organisation.

En revanche, il est jugé préférable de suspendre les courses plates sur le site en raison du nombre conséquent de chutes relevées dans la discipline récemment, et d’envisager des aménagements techniques avant de lever cette suspension.

Agenda

- Jeudi 19 septembre : Conseil d’administration du PMU.

- Jeudi 26 septembre : Conseil du plat.

- Lundi 30 septembre : Conseil de l’obstacle.

- Mercredi 2 octobre : publication de la liste définitive des électeurs à France Galop, publication le lendemain.

- Vendredi 11 octobre : publication des listes de candidats aux élections de France Galop.

- Lundi 14 octobre : réunion du Comité de France Galop.