AUJOURD’HUI AUX COURSES - PARISLONGCHAMP - Gagnantes d’Oaks face à face

Courses / 14.09.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - PARISLONGCHAMP - Gagnantes d’Oaks face à face

15 H 50 • PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX VERMEILLE

Gr1 - 3ans et plus - Femelles - 2.400m

Elles sont neuf au départ du Qatar Prix Vermeille (Gr1), qui a vraiment fière allure. Sept 3ans affrontent deux 4ans : Ligne d’Or (Dansili), laquelle reste sur une quatrième place dans le Darley Prix de Pomone (Gr3) et doit faire ses preuves à ce niveau, et Musis Amica (Dawn Approach), laquelle n’a pas encore retrouvé son meilleur niveau en 2019, après avoir été longtemps sur la touche. A priori, elles auront fort à faire face à leurs cadettes.

Les trois gagnantes d’Oaks. John Gosden a choisi ce Prix Vermeille pour faire rentrer ses deux gagnantes d’Oaks : Anapurna (Frankel), lauréate à Epsom, et Star Catcher (Sea the Stars), gagnante des Irish Oaks (Gr1) après avoir remporté les Ribblesdale Stakes (Gr2). Difficile de détacher les deux pouliches : Anapurna est invaincue en 2019 et on ne peut rien lui reprocher. Star Catcher a, peut-être, un peu plus de marge. Face aux deux Miss Gosden, on retrouve Channel (Nathaniel). La pensionnaire de Francis-Henri Graffard, lauréate du Prix de Diane (Gr1), a ensuite déçu en prenant la septième place des Qatar Nassau Stakes (Gr1), où  elle a été battue sans excuse. Elle n’est pas simple à situer : Channel va découvrir les 2.400m et la distance reste un point d’interrogation. Son pedigree indique qu’elle devrait tenir mais est-elle assez bonne ?

Il faudra se méfier des pensionnaires d’Aidan O’Brien. Pink Dogwood (Camelot) et Fleeting (Zoffany) sont a priori barrées par Anapurna et Star Catcher : elles ont été battues à Epsom et au Curragh. On se méfiera tout de même de Fleeting, capable de fins de courses tranchantes.

Elles arrivent sur la montante. Face aux pouliches ayant décroché leur Gr1, il y a deux 3ans qui arrivent sur la montante après avoir décroché leur Groupe à Deauville. Villa Marina (Le Havre) a remporté le Prix de Psyché (Gr3) et Tamniah (Nathaniel) s’est imposée de peu dans le Prix Minerve (Gr3). Ce sera une question de marge.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2018 : Kitesurf (A. Fabre). 2017 : Bateel (F.-H. Graffard). 2016 : Left Hand (C. Laffon-Parias). 2015 : Trêve (C. Head). 2014 : Baltic Baroness (A. Fabre). 2013 : Trêve (C. Head).

16 H 25 • PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX NIEL

Gr2 - 3ans - 2.400m

Un test simplifié pour Sottsass

Ils sont quatre face à Sottsass (Siyouni) dans ce Qatar Prix Niel (Gr2)… Ou plutôt trois, car le représentant de White Birch Farm sera aidé d’un leader, Veronesi (Kendargent). Le lauréat du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1) a tous les atouts en main pour effectuer un retour gagnant et sans trop forcer ce dimanche, pour sa découverte des 2.400m. Reste que Sottsass peut être assez émotif. Il ne faudra pas être trop tendu durant l’avant-course.

Sur le papier, Sottsass n’est pas sur la même planète que ses adversaires. Quest the Moon (Sea the Moon) a remporté dans un bon style le Prix du Lys (Gr3), sur les 2.400m de ParisLongchamp, mais a montré ses limites depuis au niveau Gr1 en Allemagne. Mutamakina (Nathaniel) trouve une tâche un peu plus facile dans ce Niel que dans le Vermeille. Avec peu de partants, elle peut accrocher une place sur le podium. Mohawk (Galileo), septième du Jockey Club, est en dessous de Sottsass.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2018 : Brundtland (C. Appleby). 2017 : Cracksman (J. Gosden). 2016 : Makahiki (Y. Tomomichi). 2015 : New Bay (A. Fabre). 2014 : Ectot (E. Lellouche). 2013 : Kizuna (S. Sasaki).

14 H 35 • PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX FOY

Gr2 - 4ans et plus - 2.400m

Waldgeist en son domaine

Ils sont quatre au départ du Qatar Prix Foy (Gr2), dont le tenant du titre, Waldgeist (Galileo). Le pensionnaire d’André Fabre, lauréat désinvolte du Prix Ganay (Gr1) au printemps, est ensuite allé affronter les meilleurs anglais chez eux. Dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1), il a été assez nettement battu par le désormais retraité Crystal Ocean (Sea the Stars), mais les trombes d’eau tombées à Ascot n’étaient pas pour lui plaire. Il a ensuite très bien couru dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1), finissant à une longueur trois quarts d’Enable et de Crystal Ocean. Ce dimanche, Waldgeist va peaufiner sa préparation en vue de l’Arc. Il n’a jamais été plus fort qu’en 2019 et peut marquer quelques points en vue de l’Arc… Mais pas forcément pour la victoire, Enable l’ayant toujours battu.

Il y a une inconnue dans ce Foy, il s’agit du japonais Kiseki (Rulership). Ce n’est pas le champion absolu de son pays mais attention à lui : lorsqu’il est bien, il est capable de grandes performances. Way to Paris (Champs Élysées), vu sur plus long au printemps, peut prendre une place. Sur 2.400m en bon terrain, il risque de se retrouver pris de vitesse. Quant à Silverwave (Silver Frost), il n’évolue plus à son meilleur niveau mais est assuré de prendre un chèque.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2018 : Waldgeist (A. Fabre). 2017 : Dschingis Secret (M. Klug). 2016 : Silverwave (P. Bary). 2015 : Postponed (L. Cumani). 2014 : Ruler of the World (A. O’Brien). 2013 : Orfèvre (Y. Ikee).

17 H • PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX DU PETIT COUVERT

Gr3 - 3ans et plus - 1.000m

Sestilio Jet dans son élément

Riche de 12 candidatures, ce Qatar Prix du Petit Couvert peut permettre à Sestilio Jet (French Fifteen) d’ajouter un deuxième Groupe à son palmarès. Le protégé d’Andrea Marcialis sera, comme lors de ses deux dernières sorties, associé à Lanfranco Dettori. Lors de son unique sortie sur le parcours du jour, au printemps, le cheval avait remporté le Prix de Saint-Georges (Gr3). Il n’a plus été revu depuis sa deuxième place derrière Inns of Court (Invincible Spirit) dans le Prix du Gros-Chêne (Gr2), le 2 juin. Sestilio Jet va devoir faire face à la coalition britannique formée par Stake Acclaim (Acclamation), Shades of Blue (Kodiac), Glass Slippers (Dream Ahead) et Poetry (Kingman). Le premier cité vient de surprendre agréablement en se classant deuxième du Prix de Meautry Barrière (Gr3), pour son premier essai au niveau Groupe. Il devançait alors assez nettement Poetry, gagnante à 2ans du Critérium de Vitesse (L). Lors de son unique sortie française, Shades of Blue a remporté le Prix Hampton (L) avant de conclure très proche deuxième des Summer Stakes (Gr3). Quatrième de la course précitée, Glass Slippers vient de faire mouche d’entrée de jeu sur notre sol en s’imposant dans le Prix Club Hipico Santiago - Prix Moonlight Cloud (L). Doté d’une régularité exemplaire, Gold Vibe (Dream Ahead) a pour principal défaut de ne pas vouloir gagner… Le cheval de Pan Sutong Racing Bloodstock participe presque toujours à l’arrivée, mais n’a plus franchi le poteau en tête depuis le 1er septembre 2017. Sa dernière sortie s’est soldée par une troisième place dans le Prix du Cercle - Sauterne’s Cup (L). Lauréat à 3ans du Prix Ronde de Nuit (L), Forza Capitano (Captain Marvelous) aurait sans doute préféré un terrain plus souple. Doué mais fragile, Mubaalegh (Dark Angel) reste sur une deuxième place au niveau Listed outre-Rhin et aura fort à faire face à des chevaux endurcis. Gagnante du Premio Tudini (Gr3) au printemps, en terrain lourd, l’italienne Buonasera (Zebedee) va courir pour la première fois hors de son pays.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Tantheem (F. Head). 2017 : Lady Macapa (C. Cox). 2016 : Just Glamorous (R. Harris). 2015 : Move in Time (D. O’Meara). 2014 : Mirza (R. Guest).

17 H 35 • PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX DU PIN

Gr3 - 3ans et plus - 1.400m

City Light revient sur 1.400m

Battu d’un rien dans les Diamond Jubilee Stakes (Gr1) en 2018, City Light (Siyouni) possède la plus haute valeur de ce Qatar Prix du Pin (Gr3). Le représentant de Jean-Louis Bouchard et d’Isabelle Corbani a de nouveau tenté sa chance à Ascot cette année, sans parvenir à faire l’arrivée. Il a ensuite repris confiance dans le Prix d’Hudimesnil (Classe 1) à Deauville, en s’imposant très facilement devant Tour to Paris (Fuissé), qu’il va retrouver ce dimanche. Le protégé de Pia Brandt a depuis triomphé en toute quiétude dans une Classe 1 deauvillaise, mais il doit encore prouver qu’il a le niveau des Groupes. Lors de son unique essai à ce niveau, Tour to Paris avait conclu huitième (et avant-dernier) du Prix du Palais-Royal (Gr3). Il va courir pour la première fois pour le compte de ses nouveaux propriétaires, Alain Jathière et Gérard Augustin-Normand.

Ce dernier sera également représenté par Graignes (Zoffany), qui reste sur une cinquième place dans le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1). Deuxième du Prix de la Porte Maillot (Gr3) en dernier lieu, Marianafoot (Footstepsinthesand) est un bon cheval et peut permettre à son entraîneur, Jérôme Reynier, d’enlever un deuxième Groupe français, moins de trois semaines après le succès de Skalleti (Kendargent) dans le Prix Quincey Barrière (Gr3). Deuxième de l’épreuve précitée devant Lilly Kaféine (Myboycharlie), Stunning Spirit (Invincible Spirit) est d’une régularité exemplaire et mériterait d’enlever un premier Groupe. Sa dernière sortie sur une distance aussi courte s’est soldée par une cinquième place dans le Prix du Palais-Royal (Gr3), en 2018.

Vainqueur l’an dernier des Minstrel Stakes (Gr2), Larchmont Lad (Footstepsinthesand) n’a pas vraiment confirmé ce succès de prestige. Il reste néanmoins sur une proche troisième place encourageante dans les Supreme Stakes (Gr3) derrière Momkin (Bated Breath), qui sera également présent à ParisLongchamp. André Fabre délègue Urwald (Le Havre), qui n’a pas confirmé son succès dans le Prix du Pont-Neuf (L) au printemps, et Bravo Sierra (Siyouni), qui reste sur une proche deuxième place dans le Prix Club Hipico Santiago - Prix Moonlight Cloud (L).

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Tornibush (Ph. Decouz). 2017 : Karar (F.-H. Graffard). 2016 : Jallota (C. Hills). 2015 : Taniyar (A. de Royer Dupré). 2014 : Bamiyan (T. Lemer).

14 H • PARISLONGCHAMP • QATAR CUP - PRIX DRAGON

Gr1 PA - 4ans et plus - 2.000m

Al Shamoos, faute de combattants !

Composée de trois unités seulement, cette Qatar Cup - Prix Dragon (Gr1 PA) devrait logiquement sourire à Al Shamoos (No Risk Al Maury). Lors de son unique sortie sur le parcours du jour, la jument du cheikh Tahnoon bin Zayed avait triomphé avec beaucoup d’aisance dans le Qatar Arabian Trophy des Juments (Gr1 PA). Elle vaut mieux que ne l’indiquent ses deux dernières performances. Cheval dur, Akoya (Muqatil Al Khalidiah) vient de signer le plus beau succès de sa carrière dans la Doha Cup - Prix Manganate (Gr1 PA) à Deauville, pour son retour sur 2.000m. Le cheval n’avait plus été revu en France depuis sa cinquième place dans le Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans (Gr1 PA), en juin 2018. Entre-temps, il a pris de l’expérience, en Italie notamment, où il s’est imposé à deux reprises au niveau Gr3. Quant à la polonaise General Lady (General), elle semble vouée à la troisième et dernière place. Gagnante à six reprises dans son pays, elle vient de signer la meilleure performance de sa carrière en se classant troisième d’une Listed sur le mile.

 

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Yazeed (A. de Mieulle). 2017 : Ebraz (J. Smart). 2016 : Al Mourtajez (T. Fourcy). 2015 : Samima (K. Van Den Bos). 2014 : Dahor de Brugère (J.-F. Bernard).