Carton plein pour l’élevage français à Prague

International / 29.09.2019

Carton plein pour l’élevage français à Prague

Cinq "FR" ont brillé ce samedi à Prague, à l’occasion de l’une des réunions les plus importantes de l’année en République Tchèque. Et tous ces chevaux ont pour point commun d’être passés par les rings d’Arqana. C’est La Sommera (Sommerabend) qui a enregistré la première victoire française de l’après-midi. Présentée par le haras d’Ellon, elle a été vendue 3.000 € à Chris Richner Bloodstoock, lors de la vente d’automne 2017. Ensuite, c’est Orssio (Orpen) qui a passé le poteau en tête d’un handicap. Élevé par Franck Benillouche et désormais entraîné par Jaroslav Drlik, ce mâle de 5ans a été acheté 4.000 € par Guy Petit lors de la vente d’automne. Rate (Reliable Man), associé à Christophe Soumillon, a remporté une Listed réservé aux 2ans. Présenté par Coulonces Sales, ce fils de la black type Raggaza Mio (Generous), placée de Listed, a été acheté 47.000 € par Janda Bloodstock lors de la vente de yearlings d’octobre. Présenté par le haras du Cadran et acheté 30.000 € par Chris Richner Bloodstock lors de la vente de yearlings d’août 2015, Zock (Rock of Gibraltar) s’est imposé dans le Leram Ejc Million (Gr3 local, 1.400m). C’est un autre sujet passé par les ventes Arqana qui s’empare de la troisième place : Troizilet (Wootton Bassett). Présenté par le haras d’Étreham, il a été vendu 70.000 € à Alain Decrion, lors de la vente de yearlings d’octobre 2015. Enfin, Wireless (Kentucky Dynamite), monté par Christophe Soumillon comme à ses débuts, a décroché une ultime victoire avant de rejoindre le haras de Napajedla.