De nouvelles têtes émergent au Show AQPS du Lion-d’Angers

Courses / 06.09.2019

De nouvelles têtes émergent au Show AQPS du Lion-d’Angers

Des éleveurs de toutes les régions s’étaient donné rendez-vous ce jeudi sur l’hippodrome de l’Isle-Briand. Des entraîneurs avaient fait le déplacement, à l’image des Leenders, d’Armand Lefeuvre ou encore d’Adrien Lacombe. C’est également le cas d’Alliance Galop. Les étalons et les éleveurs, qui trustent souvent les victoires dans ce type de compétitions, ont été détrônés par de nouveaux venus, dans plusieurs catégories.

Par Christopher Galmiche

LES FOALS

Joyeux Vivo, champion suprême des foals. La matinée du Show AQPS du Lion-d’Angers a débuté avec les foals. Dans cette catégorie, le grand gagnant a été le numéro 62, Joyeux Vivo (Kapgarde). Cet élève d’Emmanuel Chevalier du Fau a succédé à son frère Idalgo Vivo (Martaline) dans le Prix Dynavena Foal, la catégorie pour les foals âgés. Il a ensuite gagné le Prix du Haras de la Hêtraie, la finale des foals, ce qui a permis à son éleveur de remporter une saillie de Great Pretender (King’s Theatre), entre autres. Juré dans la catégorie, Bruno Vagne a déclaré au sujet de Joyeux Vivo : « Assez vite, lui et son dauphin se sont détachés. Il a beaucoup de puissance, de physique, et on espère qu’il sera un grand cheval d’obstacle. » Emmanuel Chevalier du Fau a dit : « Je suis très attaché à cette famille car elle remonte à ma carrière de gentleman-rider. » Thet Viva (Sleeping Car), sa mère, a fini deuxième du Prix Chloris et troisième du Prix Glorieuse (Grs2 AQPS). C’est la souche d’Ilare (April Night), vainqueur du Prix William Head (L) et deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris, mais aussi de Bristol de Mai (Saddler Maker), lauréat de deux Betfair Chase (Grs1) notamment. Dans la finale des foals, le lot 28, un fils de Magneticjim (Galileo), présenté par l’Earl Pestour, a fini deuxième devant le lot 41, Jucunda d’Olva (Chœur du Nord), élevée par Olivier et Vanessa Sauvaget, et le numéro 3, Jdijidenuo (Voiladenuo), laquelle concourait (sans surprise) pour Guy Denuault. Dans sa section, Joyeux Vivo a précédé le lot 64, un élève de Nicolas Foessel, fils d’Al Namix (Linamix), descendant de Brune d’Ex (Le Riverain) et troisième de la petite finale des foals, et le numéro 63, Jungle Sea (Coastal Path), fils de la bonne Bubble Sea (Great Pretender), troisième du Prix de Craon (Gr1 AQPS) et présenté par l’écurie des Jap.

PRIX DYNAVENA FOAL - FOALS MÂLES AGÉS

1er

Joyeux Vivo

Kapgarde & Thet Viva

E. Chevalier du Fau

2e

N.

Al Namix & Une d’Ex

N. Foessel

3e

Jungle Sea

Coastal Path & Bubble Sea

Écurie des Jap

FINALE DES FOALS - PRIX DU HARAS DE LA HÊTRAIE

1er

Joyeux Vivo

Kapgarde & Thet Viva

E. Chevalier du Fau

2e

N.

Magneticjim & Queva de Sarti

Earl Pestour

3e

Jucunda d’Olva

Chœur du Nord & Curieuse

O. & V. Sauvaget

4e

Jdijidenuo

Voiladenuo & Serbian Lass

G. Denuault

Le meilleur couple. Le titre du meilleur couple poulain/poulinière est revenu au lot 40, une fille de Manatee (Monsun) en compagnie de sa mère, Una Viva (Passing Sale). Elles étaient présentées par Emmanuel Chevalier du Fau. Loïc Malivet, président de la Fédération du galop et également président délégué de l’Asselco, a remis au lauréat un trophée et un bon d’achat de 1.500 € à valoir sur une saillie chez un adhérent de l’Asselco.

MEILLEUR COUPLE POULAIN/POULINIÈRE

Lot 40

Manatee & Una Viva

E. Chevalier du Fau

Voiladenuo encore à l’honneur lors d’un concours. Dans le Prix Dynavena Élevage, réservé aux jeunes foals femelles, Voiladenuo (Nework) a été à l’honneur avec une très belle foal, avec du cadre et de la taille. Il s’agit du numéro 3, Jdijidenuo, présentée par Guy Denuault, dont la mère, Serbian Lass (Air Chief Marshal), a fait l’arrivée à Auteuil. Le jury a déclaré à son sujet : « Elle a tout : beaucoup de cadre, de l’os et des articulations bien dessinées. » Quatrième dans la finale des foals, elle a permis à ses éleveurs d’obtenir un bon d’achat de 3.000 € au haras du Lion. Dans sa section, elle a précédé le lot 6, une fille de Cokoriko (Robin des Champs) élevée par Jean-Pierre Aumont, quatrième de la petite finale des foals, et le lot 9, Jubalary Vouster (Elm Park), élevée par Théophile Melou.

PRIX DYNAVENA ÉLEVAGE - JEUNES FOALS FEMELLES

1re

Jdijidenuo

Voiladenuo & Serbian Lass

G. Denuault

2e

N.

Cokoriko & Perle du Mesnil

J.-P. Aumont

3e

Jubalary Vouster

Elm Park & Ubalary Vouster

T. Melou

Des résultats prometteurs pour Magneticjim. L’étalon du haras de la Haie Neuve, Magneticjim, a eu de bons résultats au Lion. Dans la deuxième section, le Prix Dynavena Yearling, ouvert aux jeunes foals mâles, il s’est imposé grâce au lot 28, présenté par l’Earl Pestour et appartenant à la famille de Ruse des Planches (Goldneyev), gagnante du Grand Steeple de Craon (L). Ce dernier a fait dire au juré Jean-Marie Callier : « Le gagnant n’avait pas beaucoup de défauts, il avait un bel équilibre et il se déplaçait bien. » Dans sa section, le fils de Magneticjim a précédé le lot 30, Jarjar de Montave (Konig Turf), élevé par Anthony Bonichon et deuxième de la petite finale des foals, et le lot 29, un fils de Great Pretender, de la famille d’Ecbatane (Balko), présenté par l’élevage Rainer-Jereczek. Arrivée deuxième dans la finale des foals, le fils de Magneticjim a permis à ses éleveurs d’empocher une saillie de Motivator.

PRIX DYNAVENA YEARLING - JEUNES FOALS MÂLES

1er            N.                                         Magneticjim & Queva de Sarti                      Earl Pestour

2e             Jarjar de Montave                  Konig Turf & Sigit d’Acadour                       A. Bonichon

3e             N.                                         Great Pretender & Vibraye                             Élevage Rainer-Jereczek

Jucunda d’Olva, très signée par Chœur du Nord. Fille de Chœur du Nord (Voix du Nord), qui ne peut pas la renier, Jucunda d’Olva a remporté le Prix Dynavena Croissance pour les foals femelles âgées. Cette élève de Vanessa et Olivier Sauvaget provient d’une souche Milaveau-Saint-Voir, celle de Louping d’Ainay (Saint Preuil), Sirène d’Ainay (Dom Alco), Patte de Velour (Mansonnien) et Capitaine (Montmartre)… Dans la finale des foals, elle s’est classée troisième et ses éleveurs ont gagné une demi-saillie de Goliath du Berlais (Saint des Saints). Dans sa section, Jucunda d’Olva a devancé le lot 55, Joute d’Oudairies, un autre produit de Magneticjim, élevée par Michel de Gigou, et le lot 49, une fille de Gentlewave, nommée Jina de la Cour, élevée par Jacky Delépine. 

PRIX DYNAVENA CROISSANCE - FOALS FEMELLES ÂGÉES

1re

Jucunda d’Olva

Chœur du Nord & Curieuse

O. & V. Sauvaget

2e

Joute d’Oudairies

Magneticjim & Quinine

M. de Gigou

3e

Jina de la Cour

Gentlewave & Rêveuse de la Cour

J. Delépine

Joute d’Oudairies remporte la petite finale des foals. Regroupant les deuxièmes de chaque section, le Prix des Haras, la petite finale des foals, a souri à Joute d’Oudairies, la nièce de Tisane (Dear Doctor), lauréate du Prix Lutteur III (L) et appartenant à la famille de la crack Vroum Vroum Mag (Voix du Nord), multiple gagnante de Gr1 en Angleterre et en Irlande. Joute d’Oudairies a permis à son éleveur d’avoir une saillie de Bathyrhon (Monsun) comme récompense.

PETITE FINALE DES FOALS - PRIX DES HARAS

1re

Joute d’Oudairies

Magneticjim & Quinine

M. de Gigou

2e

Jarjar de Montave

Konig Turf & Sigit d’Acadour

A. Bonichon

3e

N.

Al Namix & Une d’Ex

N. Foessel

4e

N.

Cokoriko & Perle du Mesnil

J.-P. Aumont

LES 2ANS

Héros de la Cour, le bien nommé. La catégorie des 2ans a été survolée par Héros de la Cour (Falco), le lot 109, présenté par Jacky Delépine, qui « a beaucoup de chic et se déplace très bien », selon le jury. Très beau poulain bai, avec de beaux tissus, ce poulain apparenté à Leader de la Cour (Art Bleu), gagnant du Prix Cacao à Auteuil, a remporté le Prix du Haras de Bouquetot, dans lequel sept absents ont été dénombrés. Il a précédé le 103, Hors d’Atteinte (Sinndar), cousin de Cilaos Emery (Califet), vainqueur du Champion Novice Hurdle (Gr1), et le lot 111, Hévoiladenuo (Voiladenuo), un élève de Guy Denuault, neveu des chevaux de Groupe Turko (Turgeon) et Aroldo (Mansonnien). Héros de la Cour a enlevé la finale des 2ans mâles, permettant à son éleveur d’obtenir une saillie d’Ectot (Hurricane Run), puis le Prix Jour de Galop, le championnat des 2ans, et enfin le Prix Arqana, le championnat suprême, le foal devant concourir contre lui (lot 62) étant parti. 

PRIX DU HARAS DE BOUQUETOT - 2ANS MÂLES

CHAMPIONNAT DES 2ANS JDG

Héros de la Cour

Falco & Rêveuse de la Cour

J. Delépine

CHAMPION SUPRÊME - ARQANA

Héros de la Cour

Falco & Rêveuse de la Cour

J. Delépine

Haramat et la famille Couétil sacrées chez les 2ans femelles. Dans le Prix du Haras d’Annebault, c’est le lot 80, Haramat (Manduro), qui l’a emporté, permettant à ses éleveurs de choisir une saillie parmi les étalons suivant : Spanish Moon (El Prado), Pomellato (Big Shuffle), Guignol (Cape Cross), Ivanhowe (Soldier Hollow) ou Waldpark (Dubawi). Cette élève de la famille Couétil, sœur de Goélette (Muhtathir), troisième du Prix de l’Isle-Briand (Gr3 AQPS) et appartenant à la bonne souche de la famille, celle de Vindhy, a devancé le lot 90, la belle Hollywoody (Cokoriko), élevée par Michel de Gigou, et le lot 89, Halavalka (Maximum Security), une élève du haras de Beaulieu. 

PRIX DU HARAS D’ANNEBAULT - 2ANS FEMELLES

1re

Haramat

Manduro & Tamarat

Couétil Élevage

2e

Hollywoody

Cokoriko & Oddy

M. de Gigou

3e

Halavalka

Maximum Security & Valka

Haras de Beaulieu