Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

DERRINSTOWN STUD STAKES (GR1) - Fairyland sprinte vers l’Abbaye de Longchamp

International / 15.09.2019

DERRINSTOWN STUD STAKES (GR1) - Fairyland sprinte vers l’Abbaye de Longchamp

CURRAGH (IE), DIMANCHE

Evie Stockwell, la grande dame de Coolmore, était présente au Curragh pour accueillir Fairyland (Kodiac) après sa victoire dans les Derrinstown Flying Five Stakes (Gr1). Aux anges, la mère de John Magnier a déclaré : « C’est une pouliche magnifique qui méritait ce succès. » Fairyland en était à sa septième sortie de la saison et n’avait pas gagné depuis son triomphe dans les Cheveley Park Stakes (Gr1) à 2ans. Après avoir commencé sa campagne sur le mile, elle a alterné les bonnes et les mauvaises performances. Un peu délaissée par les parieurs (12/1), elle a voyagé plutôt côté corde dans une course animée à un train très soutenu par le vénérable Caspian Prince (Dylan Thomas). Ryan Moore a demandé à sa pouliche d’accélérer à 300m du poteau, alors que les plus attendus, dont Soffia (Kyllachy), ont connu quelques problèmes de trafic. Fairyland s’est montrée courageuse jusqu’au bout pour repousser la belle accélération de So Perfect (Scat Daddy). Derrière ce jumelé Ballydoyle, on retrouve Invincible Army (Invincible Spirit), bon troisième.

Galileo l’attend au haras… Le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1) est son prochain objectif. Aidan O’Brien a dit : « Elle avait fourni sa meilleure performance sur 1.000m à Royal Ascot dans les King’s Stand Stakes (Gr1). Elle avait plein d’excuses suite à sa mauvaise course dans la Sprint Cup (Gr1) où elle avait trouvé un terrain trop souple à sa convenance. Idem dans les Nunthorpe (Gr1) où elle s’était cogné la tête en sortant des boîtes. Les deux pouliches ont très bien couru et elle mérite bien d’aller sur le Prix de l’Abbaye de Longchamp. Fairyland s’est qualifiée pour le Breeders’ Cup Turf Sprint (Gr1), mais c’est à madame Stockwell et aux lads que revient la décision. Elle a été achetée pour aller à Galileo. Je pense donc qu’elle partira au haras en fin de saison. » La cote de Fairyland dans le sprint de ParisLongchamp est de 9/1, alors que sa dauphine est à 10/1.

La vitesse de Dream Ahead. L’achat de Fairyland semblait un peu risqué. C’est pour 925.000 Gns (1,09 M€) que Coolmore l’a dénichée dans le book 1 chez Tattersalls, en octobre. Sa mère, Queenofthefairies (Pivotal), inédite, avait produit la gagnante de Gr3 et troisième dans les Irish 1.000 Guineas (Gr1) Now or Never (Bushranger), et un autre gagnant. L’attrait pour la pouliche venait surtout de sa deuxième mère, Land of Dreams (Cadeaux Généreux), qui avait battu les poulains dans les Flying Childers Stakes (Gr2, 1.000m) et surtout avait produit Dream Ahead (Diktat), lauréat de cinq Grs1 de 1.200m à 1.400m sur cinq pistes différentes, et désormais étalon au haras de Grandcamp.

C’est pour le même prix (925.000 Gns) que le cheikh Hamdan Al Maktoum a acheté la 2ans par Muhaarar (Oasis) de Queenofthefairies sur le même ring. Elle est encore inédite.