FRANCE GALOP - Comment sont choisis les cooptés

Institution / Ventes / 06.09.2019

FRANCE GALOP - Comment sont choisis les cooptés

Les cooptés – dont le nom officiel est “membres associés” – sont 20 à siéger au comité de France Galop.

Comment sont-ils choisis ? Par un vote de l’ensemble des membres associés – y compris ceux qui ne siègent pas à France Galop (en particulier parce qu’ils sont atteints par la limite d’âge).

L’opération de cooptation est assez discrète. Officiellement, personne n’est candidat ; on est plutôt recommandé par un coopté. Ce système n’est pas très éloigné de celui qui prévaut à l’Académie française.

Une fois qu’on leur a proposé et qu’ils ont confirmé leur intérêt, les impétrants rencontrent des membres associés en place pour échanger, un peu comme s’ils passaient de petits examens oraux informels.

Enfin, les noms des “candidats” sont proposés au vote. En général, les nouveaux venus sont appelés à siéger à France Galop dès leur entrée dans les rangs des cooptés, mais ce n’est pas une obligation : ils pourraient tout à fait rejoindre le groupe des membres associés sans pour autant siéger à France Galop immédiatement.

Ces 20 noms sont d’habitude déterminés en septembre de l’année de l’élection. Mais, cette année, ils l’ont été le 9 juillet. D’après nos informations, cela est lié au fait que l’un des cooptés potentiels était aussi pressenti sur la liste d’Alliance Galop, qu’il ne rejoindra finalement pas. En l’occurrence, il avait toutes les chances d’être coopté et il l’a été, mais ce n’est par définition jamais une certitude.

Dans un communiqué officiel, France Galop a annoncé :

« Mardi 9 juillet 2019, au siège de France Galop, les membres associés se sont réunis pour élire cinq nouveaux membres en remplacement de MM. Bruneau de la Salle, Colombu, Forgeard, de Kermadec et de La Garoullaye, atteints par la limite d’âge.

Au terme du scrutin, ont été élus (par ordre alphabétique) :

  • Renaud Baguenault de Puchesse, éleveur et propriétaire ;
  • Nathalie Bélinguier, commissaire de courses ;
  • Jacques Détré, éleveur et propriétaire ;
  • Antoine-Audoin Maggiar, éleveur, propriétaire et président du conseil juridictionnel de France Galop ;
  • Arnaud de Seyssel, éleveur, propriétaire et commissaire de courses.

Ils siégeront dès le renouvellement du comité, le 16 décembre. Ils rejoignent ainsi quinze autres membres associés sortants réélus pour le futur comité :

  • Zahra Aga Khan (membre depuis 2008) ;
  • Hervé d’Armaillé (1995) ;
  • Philippe Augier (2015) ;
  • Louis de Bourgoing (1996) ;
  • Charles-Hubert de Chaudenay (2011) ;
  • Robert Fournier-Sarlovèze (1995) ;
  • Louis Giscard d’Estaing (2004) ;
  • Gérald Hovelacque (1998) ;
  • Jean d’Indy (1995) ;
  • Nicolas Landon (1995) ;
  • Pierre-Yves Lefèvre (2006) ;
  • Charles-Henri de Moussac (2008) ;
  • Henri de Pracomtal (2000) ;
  • Édouard de Rothschild (2000) ;
  • Guillaume de Saint-Seine (2015). »