GRAND PRIX SYNERGIE - GRANDE COURSE DE HAIES D’AUTOMNE - Un bon travail du matin pour Prince Philippe

Courses / 20.09.2019

GRAND PRIX SYNERGIE - GRANDE COURSE DE HAIES D’AUTOMNE - Un bon travail du matin pour Prince Philippe

NANTES, VENDREDI

Réduit à trois unités, à cause des forfaits de Roi Mage (Poliglote), Chris de Beaumont (Khalkevi) et Forest Forest (Forestier), du fait d’un terrain trop rapide, le Grand Prix Synergie - Grande Course de Haies d’Automne a donc été un bon travail du matin pour les trois partants. Favorite, Émeraude de Kerza (Honolulu) a emmené Prince Philippe (Denham Red) et Brionnais (Soldier of Fortune). Dans le long dernier tournant, Prince Philippe a accéléré pour prendre un léger avantage à Émeraude de Kerza et tous deux se sont détachés. Le pensionnaire de Philippe Bourgeais a sauté fort l’ultime haie et il a contré, sans un coup de cravache, l’attaque d’Émeraude de Kerza pour l’emporter aisément. Brave serviteur d’Enghien à l’époque, Prince Philippe a toujours apprécié le bon terrain et il en a profité ce vendredi. Son jockey, Thomas Beaurain, a dit : « Nous avons été à une allure modérée, mais il a été capable de bien accélérer. Quand il a le moral, il est capable de bien accélérer entre les deux dernières haies. » Avec ce facile succès, Prince Philippe devrait prendre du moral et, si les pluies tardent à venir, il peut se rappeler à notre bon souvenir à bon niveau à Paris. Il n’avait plus gagné depuis le 7 décembre 2018 et sa victoire dans le Prix Jean Gailly de Taurines. Émeraude de Kerza a effectué une bonne rentrée, concluant deuxième devant Brionnais, lointain troisième.

Un positionnement à revoir. Avec une allocation revue à la hausse cette année, comme plusieurs bonnes courses de province, la Grande Course de Haies d’Automne devait permettre le retour de Roi Mage, troisième du dernier Grand Steeple. Le terrain en a décidé autrement. Peut-être faut-il revoir le positionnement de la course dans le calendrier et la décaler en octobre ou novembre pour être sûr d’avoir un terrain bien souple, ou l’avancer en début d’année. Cela permettrait d’avoir aussi de bons chevaux qui rentrent à ce moment.

La star de la lignée. Élevé par Philippe Bourgeais et Marie-France Besnard, Prince Philippe est le fils de Denham Red et de Coquine d’Anjou (Saint Cyrien), qui n’a couru qu’en obstacle, prenant sept places en province. Pour le moment, Prince Philippe est le meilleur produit de sa mère, qui a aussi donné La Petite Marye (Denham Red), gagnante sur les haies de Cagnes-sur-Mer. La deuxième mère, Adriana (Maiymad), a gagné sept courses dans l’Ouest, en steeple-chase et cross country.

 

 

 

Pampapaul

 

 

Pampabird

 

 

 

 

Wood Grouse

 

Denham Red

 

 

 

 

 

Giboulée

 

 

Nativelée

 

 

 

 

Native Berry

PRINCE PHILIPPE (H9)

 

 

 

 

 

 

Luthier

 

 

Saint Cyrien

 

 

 

 

Sèvres

 

Coquine d’Anjou

 

 

 

 

 

Maiymad

 

 

Adriana

 

 

 

 

Hulia