JOCKEY CLUB DERBY - Spanish Mission et Pedro Cara, que viva Espana !

International / 08.09.2019

JOCKEY CLUB DERBY - Spanish Mission et Pedro Cara, que viva Espana !

BELMONT PARK (US), SAMEDI

C’est dans la toute dernière foulée d’un Jockey Club Derby joué au balancier que l’anglais Spanish Mission (Noble Mission) a brisé le rêve d’un doublé français dans les deux grandes courses pour les 3ans de Belmont. Un tout petit nez a fait la différence, privant Pedro Cara (Pedro the Great) d’un succès qui paraissait si proche lorsque le pensionnaire de Mauricio Delcher Sanchez, à l’issue d’un sage parcours d’attente, avait pris une bonne longueur d’avance, avec sa très belle pointe de vitesse, au poteau des derniers 200m. Spanish Moon s’est ressaisi et, tout à la fin, il a réussi à s’imposer. L’autre français, San Huberto (Speightstown), pris de vitesse au moment du démarrage, n’a pas lâché le morceau et a décroché, à trois longueurs et demie, la troisième place en devançant l’animateur A Thread in Blue (Hard Spun), qui avait remporté le Saratoga Derby, deuxième étape de la Triple Trinity. Déçu, Mauricio Delcher Sanchez a déclaré : « En vérité, c'est vraiment dommage, après tant de rêves, tant de travail, de ne pas gagner. Oui, on est toujours un peu en colère car il a très bien couru. Mais à la fin, on se sent satisfait par le travail réalisé. Je crois que la chance a souri à l'autre cheval. Je crois que notre cheval a bien couru et qu'il a été très bien monté. Le problème, c'est qu'à un moment donné, le cheval qui va devant pousse très fort dans la dernière ligne droite et il devance de deux longueurs le reste du peloton. Ce qu'il s'est passé, c'est que notre cheval a freiné. En tout cas, il s’améliore à chaque sortie, il est en train de grandir. Il va falloir faire le trajet inverse maintenant. Et nous analyserons la façon dont il se remet. Nous verrons ce que nous ferons avec lui. »

Fabrice Chappet a commenté au sujet de la performance de San Huberto : « La course a manqué de rythme, et il a un peu subi le démarrage. Il court bien et nous montre une fois de plus sa tenue. L’expérience est concluante. Il va rentrer à Chantilly et nous déciderons de la suite de son programme, qui n’est pas encore défini. »

Un poulain pour la Melbourne Cup. C’est un triomphe pour l’entraînement européen qui a dominé la course. Flavien Prat nous a expliqué : « C’était très bien de la part des Européens d’être venus ici. Cette année, les 3ans sur le gazon ne sont pas très bons, sauf la pouliche Concrete Rose (Twirling Candy) qui s’est fait mal. Et les courses de ce nouveau circuit de New York offrent des allocations très conséquentes. » L’entourage de Spanish Mission a fait le bon choix en optant pour cet engagement au lieu du St Leger. Une course millionnaire en dollars n’est pas facile à trouver avec un poulain qui était déjà gagnant de Gr3 et affichait un rating de 110 avant la course. Barry Irwin, du Team Valor qui est associé à Earle Mack sur le poulain, a expliqué : « C’est un bon cheval qui progressera beaucoup. Quand nous l'avons acheté, le plan était de le garder en Europe à 3ans avant de l’envoyer aux États-Unis la saison prochaine. C’est à la mi-saison que nous avons compris qu’il a un profil fait pour les courses européennes et j’ai dit à mes associés : il ne viendra jamais aux États-Unis, sauf pour cette épreuve. Potentiellement, c’est un cheval pour la Melbourne Cup (Gr1), une course dont mon associé, Earl Mack, rêve depuis toujours. »

Le meilleur produit de Limonar. Spanish Mission est issu de la première génération de Noble Mission (Galileo), le propre frère de Frankel qui a donné aussi le lauréat des Travers Stakes (Gr1), le Midsummer Derby de Saratoga sur le dirt, Code of Honor. Son nom n’est pas dû au hasard, car sa mère, Limonar (Street Cry), est un produit de Darpat, l’entité de l’espagnol Dario Hinojosa, qui a quitté l’écurie de Carlos Laffon-Parias après son succès dans le Prix Coronation (L), à 3ans. Elle n’a pas réussi gagner aux États-Unis pour la casaque St Elias Stable de l’Italo-Américain Vinnie Viola qui l’a gardée comme poulinière. Limonar a déjà produit le rapide et précoce Mokarris (More than Ready), gagnant de Listed à 2ans et deuxième de Blue Point (Shamardal) dans les Gimcrack Stakes (Gr2). Limonar est une demi-sœur de Talco (Pivotal), qui a effectué une excellente carrière aux États-Unis en remportant le Shoemaker Mile (Gr1).

Limonar a une pouliche de 2ans par Medaglia d’Oro (El Prado) et un foal par Mastery (Candy Ride).