JUDDMONTE ROYAL LODGE STAKES (Gr2) - Royal Dornoch, le vent en poupe

International / 28.09.2019

JUDDMONTE ROYAL LODGE STAKES (Gr2) - Royal Dornoch, le vent en poupe

JUDDMONTE ROYAL LODGE STAKES (Gr2)

Royal Dornoch, le vent en poupe

Royal Dornoch (Gleneagles), le troisième choix parmi le trio de Ballydoyle dans les Juddmonte Royal Lodge (Gr2), a permis à Aidan O’Brien de remporter un septième succès dans cette course. Le vent qui a soufflé très fort dans le dos du peloton a séché le terrain après les pluies de vendredi. Et il a poussé le lauréat au point d’établir le record de la piste pour les 2ans sur le Rowley Mile (1’35’’13). Les conditions un peu spéciales ne suffisent cependant pas à expliquer cette surprise. Royal Dornoch a bien voyagé dans une course qui a roulé dès le départ. Et il est venu attaquer dans les 200 derniers mètres le grand favori Kameko (Kitten’s Joy). Ce dernier a pris l’avantage un peu trop tôt et il a manqué d’expérience.

L’expérience fait la différence. Bien que jeune, Royal Dornoch est déjà expérimenté. Il a débuté le 28 juin et a décroché la troisième place des Richmond Stakes (Gr2). Royal Dornoch avait couru sans briller dans le Darley Prix Morny (Gr1) bien avant d’ouvrir son palmarès dans un maiden à Gowran Park. Il en était à sa septième sortie, et son entraîneur Aidan O’Brien a dit : « C’est un bon poulain. Ce n’est pas facile de trouver un jeune cheval avec la vitesse pour briller dans les Groupes sur 1.200m, tout en étant capable de gagner sur le mile. Il n’a pas eu un programme protégé. Je pense que l’année prochaine, il tiendra 2.000m, pas sûr qu’il puisse aller sur plus long, car il a de la vitesse, mais vous savez, il est par Gleneagles, un Galileo, et quand il y a Galileo dans le pedigree tout peut arriver. » Royal Dornoch possède tous les engagements possibles, mais en principe, il sera dans l’équipe de Ballydoyle pour le Futurity Trophy (Gr1).

Le demi-frère d’Hawksmoor. Moyennant 240.000 Gns (283.000 €) à Tattersalls en décembre, Amanda Skiffington a posé l’enchère gagnante pour Royal Dornoch. Le poulain élevé par Barronstown Stud est le deuxième gagnant de Groupe et le cinquième produit black type issu de la première génération de Gleneagles (Galileo). Ce dernier avait reçu un bon accueil l’année dernière avec 53 yearlings vendus à un prix moyen de 128.789 €. La mère Bridal Dance (Danehill Dancer), achetée comme poulinière pour 4.500 € par l’éleveur italien Tenuta Genzianella, a produit la lauréate des 1.000 Guinées Allemandes (Gr2) Hawksmoor (Azamour) qui a brillé aussi dans les Grs1 en Europe, en se classant troisième dans le Prix Saint-Alary et le Fillies’ Mile, et aux États-Unis. Elle a été revendue 260.000 €, pleine de Dark Angel (Acclamation), chez Goffs en novembre 2015. Elle a produit aussi Magical Fire (Dragon Pulse), placée de Gr2 à 2ans. Bridal Dance a un yearling par Galileo (Sadler’s Wells).