KEENELAND SEPTEMBER SALE - La fin d’un marathon à 360 millions de dollars

International / 23.09.2019

KEENELAND SEPTEMBER SALE - La fin d’un marathon à 360 millions de dollars

INTERNATIONAL

Une pouliche par Creative Cause (Giant’s Causeway), adjugée 1.500 $, a été la dernière des 2.855 sujets à avoir changé de propriétaires durant les treize sessions de la vente de septembre de Keeneland. La vente marathon a enregistré un recul de 4,5 % de son chiffre d’affaires, qui a atteint 360 M$ (325,64 M€). Le prix moyen s’établit à 126.096 $ (114.413 €), en baisse de 2,5 %. C’était prévisible suite à la réduction de l’offre dans les books 1 et 2. Le chiffre d’affaires réalisé lors de cette vente devient le cinquième de l’histoire de la vente et, pour la troisième fois consécutive, il franchit la barre des 300 millions. Si l’on compare cet indicateur avec celui de 2017, la hausse est de 17,2 %.

L’impact des Maktoum. Comme prévu également, les frères Maktoum ont dominé la vente. Godolphin a acheté 10 yearlings pour 16 M$ (14,51 M€) et le cheikh Hamdan Al Maktoum en a acquis 18 pour un montant total de 11,07 M$ (10,04 M€). L’année dernière, les deux hommes s’étaient offert respectivement 23 et 19 lots pour 31,63 M$ (28,69 M€). Et si Mandy Pope, cette année, n’avait pas mis une enchère à 8,2 millions pour le top price, une pouliche par American Pharoah (Pioneerof the Nile), ce diamant aurait rejoint la collection du cheikh Mohammed pour 8 millions. Les deux frères auraient alors dépensé 35 millions… Les achats "Maktoum" représentent 7,5 % du chiffre d’affaires, pas si mal. Peter Brant a continué ses emplettes avec 15 acquisitions pour une somme de 7,42 M$ (6,73 M€). Plus bas, on retrouve Juddmonte, qui s’est assuré 7 lots pour 3,22 M$ (2,92 M€) et peut rêver du Kentucky Derby.

American Pharoah au top. Selon les organisateurs, les acheteurs proviennent de 26 pays différents. Vingt-deux lots ont passé la barre du million, cinq de moins qu’en 2018. Ces millionnaires sont issus de huit étalons. American Pharoah est celui qui a réalisé le chiffre d’affaires le plus important. Pas moins de 55 de ses produits ont été vendus pour 24,04 M$ (21,81 M€). Mais si on enlève le top price, il est dépassé par Into Mischief (Harlan’s Holiday), le demi-frère de la yearling en question, qui a affiché 23,43 M$ (21,25 M€) pour 68 produits vendus, mais pas un seul millionnaire. Le meilleur prix moyen est celui de War Front (Danzig) avec 575.643 $ (522.309 €) pour 14 vendus.