KEENELAND SEPTEMBER SALE - Une vente qui pèse presque autant que toute l’Europe

International / 08.09.2019

KEENELAND SEPTEMBER SALE - Une vente qui pèse presque autant que toute l’Europe

La plus grande vente de yearlings du monde démarre ce lundi à Keeneland. Étalée sur 13 sessions, la vente propose 4.644 sujets, une centaine de plus que l’an passé. Deux indicateurs démontrent à eux seuls l’importance de cette vacation. Le chiffre d’affaires réalisé en 2018 était de 377,14 millions de dollars et représentait 69,4 % de l’ensemble des ventes de yearlings aux États-Unis. Et avec 2.916 yearlings vendus cette même année, Keeneland September n’était pas loin du même chiffre d’affaires que celui réalisé par le total des ventes en Europe, qui se situait autour de 374,33 M€ pour 5.040 lots vendus

Le cheikh Mohammed Al Maktoum est attendu. Les six books de la vente sont très impressionnants. Le book 1 s’étale sur trois sessions et propose près de 500 sujets, dont 290 issus d’étalons les plus prisés du marché – on retrouve deux Galileo (Sadler’s Wells) et Dubawi (Dubai Millennium) – pour une valeur de saillies proche de 50 millions de dollars. C’est la crème de la crème, celle des yearlings millionnaires qui, l’année dernière, ont été 27 à trouver preneurs. Le cheikh Mohammed Al Maktoum est attendu sur place, comme en 2018, lorsqu’il avait acheté 23 lots pour 19,29 M$ (17,48 M€). C’est son son frère, le cheikh Hamdan, qui, avec 19 sujets pour un montant de 12,34 M$ (11,18 M€), occupait la deuxième au classement des acheteurs.

Une première pour les yearlings Phipps. S’il est impossible de faire une sélection dans un catalogue aussi riche, il faut tout de même noter que pour la première fois, l’historique Phipps Stable présentera des yearlings issus de ses grandes souches. Il s’agit de huit poulains proposés par Claiborne Farm et tous ont déjà un nom, attribué suivant la tradition "Phipps". Trois d’entre eux figurent dans le book 1. Daisy Phipps Pulito, qui s’occupe de l’élevage et de l’écurie familiale, a annoncé que tous les mâles de la génération 2018 seront proposés, mais avec un prix de réserve et l’opportunité de former des associations dans lesquelles la famille conservera des parts.