KEENELAND SEPTEMBER YEARLING - Une pièce de collection à 8,2 millions de dollars

International / 12.09.2019

KEENELAND SEPTEMBER YEARLING - Une pièce de collection à 8,2 millions de dollars

Quand une dame très riche et collectionneuse de grandes femelles décide de s’offrir une pièce unique, elle n’a pas de limites. Ce mercredi à Keeneland, quand le cheikh Mohammed Al Maktoum a posé une enchère de huit millions de dollars pour la demi-sœur par American Pharoah (Pioneerof the Nile) de la championne Beholder (Henny Hughes), Todd Quast, conseiller de Mandy Pope, a bien tenté d’empêcher la propriétaire de Whisper Hill Farm de lever le bras. Mais en vain, car elle a surenchéri à 8,2 M$ (7,43 M€) et a ajouté une autre grande pièce à sa collection. Mandy Pope a expliqué : « Je la voulais à tout prix. Je vieillis et je suis dans la dernière phase de ce que j’ai toujours voulu faire dans ma vie. » La pouliche a fait presque deux fois mieux que le précédent record pour une femelle dans une vente Keeneland de septembre et c’est le quatrième prix dans l’histoire des ventes au Kentucky. Mandy Pope a ajouté : « C’est le double de ce que je voulais mettre pour elle initialement. Elle n’a pas de défaut, n’est ni trop grande, ni trop petite, et conservera tout de même une valeur, même si elle ne court pas pour telle ou telle raison. » 

Plus de 100 millions dépensés en dix ans. Mandy Pope a débuté sa collection en 2011 lorsqu’elle s’est offert une yearling par Unbridled’s Song (Unbridled) pour un million tout rond. Ensuite ont suivi des championnes comme Havre de Grâce (Saint Liam) pour 10 M$ (9,07 M€) et Songbird (Medaglia d’Oro) pour 9,5 M$ (8,61M€). Présente aux ventes depuis 2010, elle a acheté 99 lots pour 103,46 M$ (93,86 M€), dont 67 yearlings. Parmi ses achats, on notera que 11 yearlings (8 pouliches) et 13 femelles, la plupart sortant de l’entraînement, ont été acquis pour plus d’un million. Mandy Pope a déclaré : « Cette pouliche a beaucoup plus de pedigree que ses frères et sœurs. Mais maintenant, il faut qu’elle réalise également une belle carrière en piste. Elle sera débourrée chez nous, où nous avons aussi un centre d’entraînement, et ensuite on lui choisira un entraîneur. Cet achat est très lourd et je pense que je serai plus prudente lors des ventes d’élevage en novembre. »

Maman entre champion et déboires. La pouliche a été élevée par Fred Mitchell de Clarkland Farm. Il avait acheté la mère, Leslie’s Lady (Tricky Creek), pour 100.000 $ (90.700 $) chez Keeneland en novembre, alors qu’elle était pleine d’Orientate (Mt. Livermore). La poulinière, gagnante de Listed et âgée de 10ans, avait commencé sa carrière au haras par un avortement. Au moment de l’achat, un seul de ses deux produits en âge de courir avait gagné. Into Mischief (Harlan’s Holiday), futur lauréat de Gr1 et très bon étalon, était alors yearling. Le premier produit de Leslie’s Lady, présenté aux ventes par Clarkland Farm, est parti pour 25.000 $ (22.600 €) et n’a pas couru. Le deuxième, One World (Rockport Harbor), a affiché 90.000 $ (81.650 €) et compte deux victoires. Florida Holiday (Harlan’s Holiday), incapable de passer le poteau en tête, fut adjugé 25.000 $. Tout a changé avec Beholder, achetée 180.000 $ (163.300 €), et qui a remporté 11 Grs1. Ensuite, il y a eu Curlin to Mischief (Curlin), vendu 300.000 $ (272.000 €) et inédit, et Leslie’s Harmony (Curlin) adjugé 1,1 M$ (997.000 €), qui a couru deux fois sans gagner. Le troisième gagnant de Gr1 de Leslie’s Lady est Mendelssohn (Scat Daddy), payé 3 M$ (2,72 M€) par Coolmore et devenu étalon, alors que le 2ans par Medaglia d’Oro (El Prado) n’avait pas atteint son prix de réserve (650.000 $) et n’a pas encore de nom. En mai et à 23ans, elle a produit une pouliche par Not this Time (Giant’s Causeway).

Le prix moyen progresse de 28 %. Le top price historique ne cache par la belle réussite du book 1 de Keeneland en septembre. Le chiffre d’affaires des trois sessions a atteint 160,46 M$ (145,58 M€) pour 340 lots vendus et un prix moyen de 471.950 $ (428.175 €), avec une hausse de 28,8 % par rapport à 2018 quand l’offre était plus large. Vingt yearlings ont atteint le million de dollars. Godolphin a acheté 10 lots pour 16 millions (14,51 M€), suivi du cheikh Hamdan Al Maktoum avec 18 achats pour 11,07 M$ (10,04 M€). Après un jour de repos, la vente reprendra ce vendredi.

LES ACHATS DE MANDY POPE DEPUIS 2010

Année Nb de lots C.A. Top Price Prix Yearlings
2010 11 2.115.000 N. (F. Giant's Causeway) 475.000 11
2011 15 3.794.000 N. (F. Unbridled's Song) 1.000.000 7
2012 7 17.220.000 Havre de Grace 10.000.000 6
2013 14 17.785.000 Betterbetterbetter 5.200.000 7
2014 14 9.165.000 Aloof 3.900.000 10
2015 7 6.965.000 N. (F. War Front) 3.200.000 6
2016 12 12.275.000 Unrivalled Belle 3.800.000 8
2017 7 14.200.000 Songbird 9.500.000 5
2018 9 11.460.000 Stopchargingmaria 4.400.000 4
2019 3 8.490.000 N. (F. American Pharoah) 8.200.000 3
Tot. 99 103.469.000 67