La rivière du huit en question 

Courses / 05.09.2019

La rivière du huit en question 

Deux accidents ont eu lieu mardi à Auteuil, à la rivière du huit. Cet obstacle a pourtant été l’objet d’une série de modifications visant à améliorer sa sécurité, encore récemment au printemps. Après avoir consulté des socioprofessionnels représentatifs, il avait été décidé de créer un petit spa, et non plus une simple haie, avec des haies synthétiques, et de reculer la barre d’appel. Cette modification a semblé avoir l’effet recherché lors des dernières réunions d’Auteuil avant l’été.

Or cet obstacle historique est à nouveau mis en cause aujourd’hui. Son remplacement en cours de meeting pose néanmoins un certain nombre de problèmes. Combler tout simplement la rivière nécessite plusieurs semaines de stabilisation de la terre et, en cas de pluie, le terrain deviendrait très profond.

Les équipes des pistes de France Galop réfléchissent à des solutions alternatives réalisables dans un délai court, mais toutes les précautions doivent être prises. Stéphane de Veyrac, directeur des hippodromes de l'Ouest parisien, résume la situation : « On ne peut pas se contenter de remplir la rivière avec n’importe quel matériau. Il faut que les chevaux qui loupent leur saut puissent se réceptionner sur un sol stable et homogène, accueillant et bienveillant. Nous avons quelques idées mais en attendant de les valider, il faudra être prudent. En tout état de cause, ce qui sera fait durant ce meeting sera une solution transitoire. Une solution définitive nécessite davantage de recul, de consultations et des travaux importants à l’intersaison. »

France Galop tiendra le public et les professionnels informés de la suite de ce dossier.