Le mot de la fin - Contamination

Le Mot de la Fin / 13.09.2019

Le mot de la fin - Contamination

Le mot de la fin : Contamination

La planète des courses américaines est en émoi depuis l’article du New York Times paru mercredi dernier. Le journal a révélé que Justify (Scat Daddy) a été testé positif à la scopolamine lors de sa victoire dans le Santa Anita Derby (Gr1). Le champion aurait donc dû être distancé et ne pas prendre part au Kentucky Derby (Gr1). Bob Baffert, l’ancien entraîneur du cheval, a répondu à ces accusations : « Je rejette sans équivoque les allégations selon lesquelles la scopolamine aurait été administrée intentionnellement à Justify, ou à mes autres chevaux. Les résultats des tests indiquent que les traces de cette substance sont sans aucun doute le résultat d’une contamination environnementale causée par la présence de datura dans la nourriture, une plante poussant dans les zones où le foin et la paille sont produits en Californie. De plus, je n’ai aucune influence sur les décisions prises par le California Horse Racing Board. » Le datura officinal, également appelé stramoine commune, est une plante qui contient entre 0,2 et 0,5 % d’alcaloïdes, dont un tiers de scopolamine. Bob Baffert a également déclaré : « Après le Santa Anita Derby, Justify a couru dans trois juridictions différentes pendant les courses de la Triple Couronne : le Kentucky, le Maryland et l’État de New York. Il est revenu négatif des tests antidopage effectués dans ces trois juridictions. »