Les espoirs de Carlos Laffon-Parias pour le week-end de l’Arc

Courses / 30.09.2019

Les espoirs de Carlos Laffon-Parias pour le week-end de l’Arc

Rencontré ce lundi à Chantilly, Carlos Laffon-Parias nous a donné des nouvelles de ses différents partants pour le week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). L’entraîneur n’aura pas de partants dans l’Arc mais sera armé dans d’autres épreuves.

Écrivain ** pour le titre de meilleur 2ans français. On ne peut rien reprocher à Écrivain ** (Lope de Vega), candidat au Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). Lauréat de l’Arqana Prix de Montaigu (Inédits) à Deauville, il a confirmé en remportant le Prix des Chênes (Gr3) pour sa deuxième sortie, épreuve dont la ligne a répété ce lundi lors du Prix de Condé (Gr3). Carlos Laffon-Parias nous a dit : « Écrivain a bien travaillé ce lundi matin. Le terrain souple ne l’a pas dérangé lors de son travail et je pense qu’il devrait s’y adapter. L’autre jour, il a bien gagné mais j’attendais ce lundi pour voir le Groupe car, lors de son maiden, il avait certainement battu un petit lot. Il connaît ParisLongchamp, ce qui est un avantage. »

Écrivain ne sera pas le poulain le plus en vue dans le Lagardère, dont le favori devrait être l’impressionnant Victor Ludorum ** (Shamardal), le pensionnaire d’André Fabre. Carlos Laffon-Parias a dit : « Victor Ludorum est le poulain qui fait peur avant le coup. Ceci dit, il n’a couru que dans des courses à conditions mais il a été impressionnant. » Et le Lagardère ne verra pas en piste le meilleur poulain britannique, Pinatubo (Shamardal), qui se dirige vers les Dewhurst Stakes (Gr1). « Celui-là, on ne l’aurait certainement pas battu ! », a dit en riant Carlos Laffon-Parias.

Villa Marina vers l’Opéra. Lauréate du Prix de Psyché (Gr3), Villa Marina (Le Havre) reste sur une quatrième place dans le Qatar Prix Vermeille (Gr1), où elle n’a pas démérité. Villa Marina dispose d’un engagement dans le Prix de l’Opéra et dans le Qatar Prix de Royallieu (Grs1), tout comme Mutamakina (Nathaniel), deuxième du Qatar Prix Niel (Gr2). Carlos Laffon-Parias nous a dit : « Villa Marina a montré dans le Vermeille que les 2.400m étaient le bout du monde pour elle. Elle va donc aller vers le Prix de l’Opéra. Mutamakina pourrait aussi aller vers l’Opéra. Mais le Royallieu reste une option. Cela fait un choix entre deux courses de distances différentes, entre les 2.000m et les 2.800m, mais nous aviserons, notamment en fonction des restantes engagées. La décision sera prise plus tard. »

Shaman vers le Daniel Wildenstein… et 2020. Shaman (Shamardal) aurait pu prendre la direction des Queen Elizabeth II Stakes (Gr1), à la mi-octobre à Ascot. Mais il sera finalement en piste ce samedi à ParisLongchamp, comme nous l’a dit son entraîneur : « Il va aller vers le Prix Daniel Wildenstein (Gr2). Nous avons fait le choix d’aller vers ce Gr2 et de redescendre de catégorie car il devrait rester à l’entraînement en 2020, et il a commencé sa saison tôt cette année. Nous visons donc un peu moins haut en vue de l’année prochaine. Je pense qu'après ce Daniel Wildenstein, il est fort probable qu’il parte en vacances, je ne pense pas qu’il ira à la Breeders’ Cup par exemple. »