Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Manifestations à Hongkong : la réunion de Happy Valley annulée au dernier moment

International / 18.09.2019

Manifestations à Hongkong : la réunion de Happy Valley annulée au dernier moment

C’est historique : la nocturne de ce mercredi à Happy Valley a été annulée au dernier moment par le Hong Kong Jockey Club. Des réunions ont déjà été annulées dans le passé en raison de virus ou de typhons, mais jamais en lien avec des tensions sociales et politiques. Et celles sévissant depuis plusieurs semaines à Hongkong sont d’une ampleur exceptionnelle.

Quand un seul cheval met en péril toute la réunion. Plusieurs raisons ont entraîné l’annulation de la réunion d’Happy Valley. Si l’on en croit le South China Morning Post, la présence d’un cheval en particulier présentait beaucoup trop de danger pour la sécurité des autres chevaux et des hommes, spectateurs ou employés. Le cheval se nomme Hong Kong Bet (Smart Missile) et il appartient à une association de propriétaires, parmi lesquels Junius Ho Kwan-yiu. Avocat et politique, Junius Ho Kwan-yiu a créé la controverse lors des manifestations de Hongkong. Au mois de juillet, des groupes d’hommes vêtus de t-shirts blancs avaient attaqué violemment passants et manifestants à la gare de Yuen Long et Junius Ho Kwan-yiu les avait félicités, leur serrant la main, les appelant héros. L’homme a aussi menacé de mort, dans une vidéo diffusée sur son Facebook, un député de l’opposition, Eddie Chu.

Le Hong Kong Jockey Club avait été appelé à retirer sa licence de propriétaire à Junius Ho Kwan-yiu, ce qu’il n’a pas fait, souhaitant rester neutre dans cette situation politique. L’Institution savait cependant que la présence de Hong Kong Bet risquait de poser des problèmes : les autorités hippiques auraient demandé à Junius Ho Kwan-yiu de déclarer son cheval non-partant mais le propriétaire aurait refusé. La dernière option était de déplacer la course de Hong Kong Bet au tout début de la réunion pour minimiser les risques d’intrusion. Cela a été fait mais le Hong Kong Jockey Club a finalement estimé que cela ne suffisait pas.

Mesure de précaution. Au-delà du cas Hong Kong Bet, le Hong Kong Jockey Club a préféré annuler la réunion pour la sécurité des hommes et des chevaux lors de leur trajet vers l’hippodrome d’Happy Valley, en raison des manifestations dans toute la zone de Causeway Bay. La décision a surpris les professionnels des courses, John Moore déclarant : « Je ne l’ai pas vu venir car les courses sont un important donateur pour les associations et la société elle-même. »

Un gros manque à gagner. Une réunion annulée à Happy Valley rime avec un énorme manque à gagner. Pour le South China Racing Post, le chiffre d’affaires d’une nocturne sur l’hippodrome tourne autour de 1.100.000.000 HK$... Et le Hong Kong Jockey Club est tout simplement le plus gros contribuable de Hongkong.