PRIX ACHILLE-FOULD (L) - Autocrat souverain

Courses / 03.09.2019

PRIX ACHILLE-FOULD (L) - Autocrat souverain

AUTEUIL, MARDI

Fort de 15 sorties en plat, Autocrat (Vision d’État) se présentait avec beaucoup d’expérience au départ de ce Prix Achille-Fould (L). Il avait montré quelques moyens en compétition, triomphant notamment l’année dernière dans une course à conditions à Argentan. Associé à Kevin Nabet, le représentant de Peter-Robert Spiller s’est imposé d’entrée de jeu sur les haies, dans un style assez plaisant. Parti en sixième position dans une course peu rythmée, Autocrat s’est emparé du commandement à la réception de la haie du pavillon. Très professionnel dans son attitude, il a négocié toutes les difficultés à la perfection. Progressant en pleine piste à l’entrée de la dernière ligne droite, le futur lauréat a mis un joli coup de reins sur le plat pour l’emporter de deux longueurs devant Exquise Mag (Gris de Gris). La troisième place est revenue une longueur trois quarts plus loin à Zahid (Cape Cross). Quant au favori, Patascoy (Wootton Bassett), il a patienté à l’arrière-garde avant de faire illusion à l’entrée de l’ultime ligne droite. Prudent sur la dernière haie, il a finalement conclu à la cinquième place.

Auteuil ne lui était pas inconnu. Autocrat connaissait déjà la piste d’Auteuil. Et pour cause, il avait participé le 29 juin dernier à une course non officielle sur la butte Mortemart, sous la selle de Kevin Nabet. Il s’agissait d’une épreuve à vocation événementielle, dans le cadre d’un défilé de mode organisé par la marque Miu Miu. Autocrat n’avait pas gagné, mais cette préparation lui a probablement été bénéfique. David Cottin, entraîneur du lauréat, nous a dit : « C’est un cheval sympa et professionnel. Il est très dur. Nous l’avons dressé en obstacle depuis sa dernière course en plat, au mois d’avril. Il ne consomme pas et s’oxygène. Et surtout, il aime sauter ! »

Exquise Mag justifie l’estime de son entourage. Gagnante à deux reprises en trois sorties en plat, Exquise Mag a débuté sur les haies en jument perfectible. Pas très académique dans ses sauts, en début de parcours, elle s’est montrée plus fluide ensuite et devrait afficher des progrès à l’avenir. Son propriétaire, Antoine-Audoin Maggiar, nous a dit : « C'est une jument estimée. Elle avait gagné à Corlay ; nous l’avions envoyée là-bas car la piste est sélective. Ce qui est bien, c'est qu'elle s’est montrée prudente au début, mais qu’elle a sauté de manière plus fluide au fur et à mesure. »

Patascoy desservi par le manque de rythme. Deuxième du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1) 2018, Patascoy était très attendu pour ses débuts sur les haies. Mais le meilleur cheval de plat ne l’est pas forcément en obstacle, et cela s’est encore vérifié ce mardi. On se souvient notamment du placé du Derby d’Epsom (Gr1) Walk in the Park (Montjeu), qui avait conclu lointain cinquième du Prix Achille Fould en 2007 avant d’entrer au haras… Guillaume Macaire, entraîneur de Patascoy, nous a confié : « Je ne suis pas déçu par la sortie de Patascoy. Il a fini en avançant. J'aurais peut-être dû procéder d'une autre manière le matin. Il avait sauté sur le gazon à la maison, mais c'était un autre environnement. Il aurait préféré une course plus rythmée. Son hésitation à la dernière haie lui a coûté des longueurs que l'on retrouve à l'arrivée. Il sera mieux sur un terrain plus sélectif. Il devrait aller sur le Prix Marittimo, qui devrait être une autre course. »

Le fils d’une placée du Royallieu. Élevé par son propriétaire, Autocrat est un fils de Vision d’État (Chichicastenango) et d’Abyaan (Ela Mana Mou), gagnante pour ses débuts à 3ans sur 2.000m, en Angleterre, et troisième des Prix de Royallieu (Gr3) et de la Coupe du Fonds Européen de l’Élevage (L), dont il est le dernier produit. C’est le frère de sept autres vainqueurs dont Elyaadi (Singspiel), gagnante à cinq reprises en plat et en obstacle et troisième du Mares Hurdle (L) à Punchestown.

La deuxième mère, Anna Comnena (Shareef Dancer), s’est placée à 3ans sur les 2.000m de Newmarket. Outre Abyaan, elle a donné Sadlers Wings (In the Wings), vainqueur des Ballyroan Stakes (L) et troisième des Gallinule Stakes (Gr3) avant une reconversion réussie sur les obstacles, puisqu’il a remporté le Punchestown Champion Novice Hurdle (Gr1). Anna Comnena a aussi donné Archipova (Ela Mana Mou), la mère de l’étalon Autumn Glory (Charnwood Forest), gagnant du Silver Trophy, des Darley Stakes et du Prix Quincey (Grs3).

La troisième mère, Anna Paola (Prince Ippi), a remporté le Prix de Diane allemand (Gr2). C’est la famille d’Annus Mirabilis (Warning), lauréat des Winter Hill Stakes (Gr3) à trois reprises et deuxième du Racing Post Trophy et du Prix Jean Prat (Grs1).

 

 

 

Smadoun

 

 

Chichicastenango

 

 

 

 

Smala

 

Vision d’État

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Uberaba

 

 

 

 

Ȋle d’Amour

AUTOCRAT (H5)

 

 

 

 

 

 

Pitcairn

 

 

Ela Mana Mou

 

 

 

 

Rose Bertin

 

Abyaan

 

 

 

 

 

Shareef Dancer

 

 

Anna Comnena

 

 

 

 

Anna Paola