Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX D’ANGERS (HAIES) - Aragorn d’Alalia avant le Grand Prix d’Automne

Courses / 17.09.2019

PRIX D’ANGERS (HAIES) - Aragorn d’Alalia avant le Grand Prix d’Automne

AUTEUIL, MARDI

Meilleure anglo-arabe sur les obstacles d’Auteuil, Aragorn d’Alalia (Iris de la Brunie) a gagné le Prix d’Angers en étant impressionnant. Son entraîneur, François Nicolle, a même évoqué la possibilité de le courir dans le Grand Prix d’Automne (Gr1). Il est vrai que le cheval de Christophe André apprécie le terrain très souple, n’est pas gêné par les longues distances et semble aussi bon en haies qu’en steeple. De plus, son succès ce mardi a été très convaincant. Déjà magnifique d’état au rond de présentation, Aragorn d’Alalia a été impérial en piste. Attentiste en quatrième position en début de course, il a glissé en tête au début de la ligne d’en face. Il a été attaqué par son compagnon d’entraînement Blasimon (Soave) sur le plat, et les deux se sont détachés très nettement, mais Aragorn d’Alalia s’est montré très supérieur pour l’emporter facilement. Blasimon a fait une excellente rentrée sur les haies, devançant Julie du Puy Noir (Saint des Saints), excellente finisseuse, tout comme Chahuteur (Saint des Saints), qui sera meilleur en steeple, et Le Mans (Le Fou).

Les bonnes pour Aragorn et Blasimon. Premier et deuxième avec Aragorn d’Alalia et Blasimon, François Nicolle a été néanmoins déçu avec Miss Salsa Blue (Blue Brésil), seulement huitième. Il nous a dit : « Aragorn d’Alalia court très bien, il court bien frais en général. C’est très bien ce qu’il a fait aujourd’hui. Je ne sais pas trop ce que je vais faire avec son programme mais nous allons peut-être essayer le Grand Prix d’Automne. Nous n’avons pas grand-chose à perdre. Cela s’est creusé, même s’il reste des bons chevaux. De Bon Cœur ** (Vision d'État) n’est plus là, Alex de Larredya ** (Crillon) ne sera pas prêt… Sans ces deux-là, ça laisse un peu de place. Blasimon court très, très bien. C’est un vrai cheval de terrain lourd et de steeple. Il va aller sur les bonnes en steeple. Je ne m’attendais pas à une telle rentrée de sa part. Je suis un peu déçu de Miss Salsa Blue qui a toujours besoin d’une course de rentrée. Elle a eu un bon parcours et n’a pas pu accélérer. Depuis la fin d’année dernière, j’ai du mal à trouver mes marques avec elle. Elle travaille très bien le matin, là elle s’arrête et elle ne souffle pas. Je ne sais pas… »

Une origine 100 % Corse. Aragorn d'Alalia est né près d’Aleria, chez Patrick Soudier et Alain Vieille. Miss Libertine (Zeffir), sa mère, avait débuté sa carrière en Corse, avant de passer en obstacle sur le continent. La jument a eu deux autres partants, dont Adhira d’Alalia (Jebeland Pontadour), lauréate de deux courses en 41 sorties sur l’île. La deuxième mère, Cardellina (Kebir), a donné quatre gagnants, dont Prince d'Alalia (Albert du Berlais). Lauréat de 19 courses, il avait commencé avec succès sa carrière en plat sur son île de naissance avant de rejoindre le continent. Lauréat face aux AQPS sur le steeple-chase de Pau, il avait aussi remporté les importants Grand Prix du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques et Prix Charles de Ginestet sur les obstacles palois. Il s’agit d’une famille anglo-arabe implantée en Corse depuis – au moins – les années 1940 (nous n’avons pu remonter plus loin dans l’origine).

 

 

 

Pharly

 

 

Iris Noir

 

 

 

 

Emeraldine

 

Iris de la Brunie

 

 

 

 

 

Fayriland II

 

 

Allez Brunie

 

 

 

 

Dawnie

ARAGORN D’ALALIA (H9)

 

 

 

 

 

 

Cyborg

 

 

Zeffir

 

 

 

 

Zewj

 

Miss Libertine

 

 

 

 

 

Kebir

 

 

Cardellina

 

 

 

 

Santa Anna