PRIX DE CONDÉ (GR3) - Hopeful, un Groupe et des vacances

Courses / 30.09.2019

PRIX DE CONDÉ (GR3) - Hopeful, un Groupe et des vacances

CHANTILLY, LUNDI

Hopeful (Motivator) restait sur une deuxième place derrière Écrivain ** (Lope de Vega) dans le Prix des Chênes (Gr3) et il devançait Al Dabaran (Dubawi), troisième, d’une demi-longueur. C’est quasiment rebelote ce lundi : sans Écrivain dans ce Prix de Condé (Gr3), Hopeful s’impose, devançant Al Dabaran d’une demi-longueur. Logique !

Avec six partants, la course n’a pas eu de rythme. Al Dabaran a mené à un train peu soutenu, escorté par Hopeful, un peu brillant. Al Dabaran a eu un peu de mal à négocier le tournant puis a été assez froid lorsque son jockey lui a demandé d’accélérer. Hopeful a pris un petit avantage à Al Dabaran, qui n’a rien lâché. Derrière, The Summit (Wootton Bassett) prend une très bonne troisième place à une tête, après avoir été emmuré, côté corde, derrière Al Dabaran, dans la ligne droite. Tammani (Make Believe), vu derrière Hopeful, est quatrième à une courte tête.

À revoir à 3ans. Hopeful est castré et les options sont donc limitées pour lui. Le représentant de l’écurie Wertheimer & Frère, entraîné par Carlos Laffon-Parias, confirme sa bonne performance du Prix des Chênes. Ce Prix de Condé vient donner du relief à la ligne du Gr3 de ParisLongchamp et à son lauréat, Écrivain, qui sera ce dimanche au départ du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1).

Carlos Laffon-Parias, qui entraîne Hopeful et Écrivain, nous a dit : « Je sais qu’Écrivain est un bon poulain mais j’attendais que la ligne prenne un peu de relief, d’autant plus que le poulain qu’il avait battu à Deauville dans son maiden avait mal couru ensuite à Lyon-La Soie. Aujourd’hui, Hopeful et Al Dabaran finissent de nouveau ensemble. Je ne voulais pas qu’Hopeful aille devant mais il ne fallait pas non plus subir le démarrage. La piste assouplie ne l’a pas dérangé, en bon fils de Motivator. Il est hongre, donc il ne peut pas courir les Grs1 et nous le reverrons l’année prochaine. Nous allons préparer la saison de 3ans : il peut courir les préparatoires aux classiques, mais pas les classiques ! »

PEDIGREE WEATHERBYS :

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2019/Hopeful.pdf

Issu d’une très bonne famille argentine. Élevé par ses propriétaires, Hopeful est un fils de l’étalon du haras du Quesnay Motivator (Montjeu) et de Monst (Monsun), gagnante à 3ans sur les 1.900m de Nîmes, dont il est le quatrième produit. Monst avait été achetée 200.000 € par les frères Wertheimer lors des ventes de yearlings d’août Arqana en 2010, alors qu’elle était présentée par le haras du Mézeray. Ils se sont séparés de la jument à la dernière vente d’élevage Arqana, la cédant pour 25.000 € à Ralf Ernst.

Hopeful est le frère d’Architect (Anodin), auteur de débuts victorieux à 3ans sur les 2.300m de Tarbes et de Fast Game (Rock of Gibraltar), lauréate sur les haies de Cagnes-sur-Mer et cinquième du Prix André Massena (L).

La deuxième mère, First One (Southern Halo), est quadruple gagnante de Groupe en Argentine dont le Premio Maipu (Gr1). C’est une propre sœur de Fontal, lauréate du Manuel J. Guiraldes (Gr3) et troisième du Carrera de las Estrellas (Gr1), mais elle est aussi la sœur de Fond (Old Trieste), gagnante des Busher Stakes et des Open Mind Stakes (Ls). La troisième mère, Fontemar (Babor), a remporté les 1.000 Guinées argentines, le Gran Premio Enrique Acebal et le Gran Premio de Potrancas (Grs1). Les frères Wertheimer, qui n’hésitent pas à acheter des origines différentes, ont eu une bonne jument d’origine argentine : il s’agit de Queen’s Jewel (Pivotal), gagnante, entre autres, du Prix Saint-Alary (Gr1). 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Motivator

 

 

 

 

 

Gone West

 

 

Out West

 

 

 

 

Chellingoua

HOPEFUL (H2)

 

 

 

 

 

 

Königsstühl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Monst

 

 

 

 

 

Southern Halo

 

 

First One

 

 

 

 

Fontemar


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 51’’66

De 1.000m à 600m : 29’’00

De 600m à 400m : 12’’90

De 400m à 200m : 11’’56

De 200m à l’arrivée : 11’’83

Temps total : 1’56’’94