PRIX DE LA LORIE (CLASSE 2) - Khayzaraan s’envole vers le Boussac

Courses / 14.09.2019

PRIX DE LA LORIE (CLASSE 2) - Khayzaraan s’envole vers le Boussac

CHANTILLY, SAMEDI

Environ trente-cinq minutes après la démonstration de Victor Ludorum (Shamardal) dans le Prix des Aigles, nous avons assisté à une autre envolée, dans un style bien différent. Celle de Khayzaraan (Kingman), qui venait de se promener à Deauville dans son maiden. La pensionnaire de Freddy Head n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires : cette belle pouliche a déployé ses grandes foulées en tête, et qui m’aime me suive ! Aurélien Lemaitre a temporisé dans la ligne droite puis, quand il a demandé à la pouliche d’accélérer, elle a remercié ses copines d’être venues et a filé vers un facile succès, s’imposant par quatre longueurs et demie. La Montagne Sainte (Hunter’s Light), une des deux inédites au départ, prend la deuxième place, une longueur et demie devant Allucination (Lope de Vega).

Une vraie pro. Khayzaraan s’impose en pouliche talentueuse et connaissant parfaitement son métier. La représentante du cheikh Hamdan Al Maktoum remporte avec désinvolture son ticket pour le Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1). Freddy Head nous a dit : « Elle est allée devant et elle a montré ce qu’elle était capable de faire. Elle a beaucoup de rythme et une course qui avancera sera un avantage. Elle est mature et son avenir est au plus haut niveau. Il faut en parler avec son propriétaire, mais je ne serais pas contre aller vers le Boussac : elle a trois courses dans les jambes et du potentiel. C’est la sœur de Tantheem, qui avait plus de vitesse, et une famille de grands chevaux, souvent tendus. Mais Khayzaraan prend bien ses courses. Je suis vraiment content aujourd’hui : elle ne fait que creuser l’écart jusqu’au bout. Elle est splendide, elle est relax. Je pense que le Boussac est une bonne option, plus que d’aller en Angleterre : ce sont les Anglais qui vont venir à ParisLongchamp, il devrait y avoir du rythme ! »

La sœur de Tantheem. Élevée par Shadwell, Khayzaraan est une fille de Kingman (Invincible Spirit), étalon à Banstead Manor Stud, et de Riqa (Dubawi), gagnante à 2ans d’une course F sur les 1.500m de Maisons-Laffitte et deuxième des Prix Volterra, Sorellina et Coronation (Ls). Cette dernière a donné la bonne Tantheem (Teofilo), lauréate des Prix de Cabourg, de Meautry et du Petit Couvert (Grs3), et Murafrif (Sea the Stars), gagnante à 3ans d’un maiden deauvillais sur 2.500m.

Thamarat (Anabaa), la deuxième mère, a remporté une course D à 2ans sur les 1.200m de Chantilly et s’est classée troisième du Prix Yacowlef (L). Outre Riqa, elle a donné deux autres black types : Motamaris (Le Havre), vainqueur de ses trois premières courses avant de conclure troisième du Prix du Jockey Club (Gr1), et Saraaba (New Approach), deuxième du Prix de Thiberville (L). Al Ishq (Nureyev), la troisième mère, a notamment donné l’étalon Tamayuz (Nayef), lauréat des Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois et Jean Prat (Grs1), et Nuqoosh (Machiavellian), deuxième du Prix Miesque (Gr3). La cinquième mère n’est autre que la célèbre Allegretta (Lombard), que l’on ne présente plus. Parmi ses descendants les plus célèbres, on trouve notamment des gagnants d’Arc (Sea the Stars, Urban Sea…) ou de classiques français et anglais (King’s Best, Masar, Galileo, Anabaa Blue…).

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Kingman

 

 

 

 

 

Zamindar

 

 

Zenda

 

 

 

 

Hope

KHAYZARAAN (F2)

 

 

 

 

 

 

Dubai Millenium

 

 

Dubawi

 

 

 

 

Zomaeadah

 

Riqa

 

 

 

 

 

Anabaa

 

 

Thamarat

 

 

 

 

Al Ishq

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 37”25

De 1.000m à 600m : 24”66

De 600m à 400m : 12”1à

De 400m à 200m : 11”63

De 200m à l’arrivée : 11”88

Temps total : 1’37”52