PRIX DE VAUBLANC (MAIDEN) - Lauenen, tête et corde

Courses / 30.09.2019

PRIX DE VAUBLANC (MAIDEN) - Lauenen, tête et corde

CHANTILLY, LUNDI

Lauenen (Canford Cliffs) a ouvert plaisamment son palmarès dans ce Prix de Vaublanc (Maiden), pour sa deuxième sortie. Bien parti, le représentant de Daniel-Yves Trèves, Laurent Dassault et Bernard Weill s’est rapidement installé au commandement, Published (Exceed And Excel) galopant à son extérieur. Attaqué en dehors à 400m du but par le favori, Juliusjuliusson (War Front), Lauenen s’est relancé et s’est mis hors de portée de son assaillant, s’imposant d’une longueur et quart. Après avoir galopé en retrait, l’inédit Lauderdale (Siyouni) a remarquablement terminé pour venir s’emparer de la deuxième place, sans avoir eu toutes ses aises dans la phase finale. Quant à Juliusjuliusson, il s’est fait subtiliser la troisième place sur le fil par Bolero Dei Grif (Sakhee’s Secret).

Un poulain estimé. Lauenen avait débuté dans le Prix de Fontenoy par une septième place, à ParisLongchamp. Ce jour-là, il s’était montré très allant en début de parcours et avait été monté à l’arrière-garde, avant de conclure correctement en dehors. Jean-Claude Rouget, entraîneur du poulain, nous a expliqué : « C’est un cheval qui était un peu allant le matin, et nous n’avions pas voulu le mettre dans la bagarre lors de ses débuts. Aujourd’hui, il y avait beaucoup de débutants, et ces chevaux-là perdent deux ou trois longueurs en sortant des boîtes par rapport à ceux qui ont déjà couru. Du coup, mon pensionnaire s’est retrouvé dans les chevaux de tête. Son jockey n’avait pas d’ordres spécifiques. C’est un cheval qui galope ; nous l’avons fait débuter dans le Prix de Fontenoy car nous l’estimons. Il va peut-être recourir une fois cette année, en espérant qu’il puisse atteindre un bon niveau l’année prochaine. »

La souche de Great Revival. Élevé par Mathieu Daguzan-Garros et Frédéric Bragato, Lauenen a été cédé 38.000 € à Jean-Claude Rouget lors des ventes de yearlings Osarus, alors qu’il était présenté par le haras des Granges. C’est un fils de Canford Cliffs (Tagula) et de Peppy Miller (Iffraaj), gagnante à 2ans sur les 1.400m de Mont-de-Marsan. Il est le seul produit de la jument, cette dernière étant décédée après sa naissance. La deuxième mère, Shining Vale (Twilight Agenda), n’a pas couru. Outre Peppy Miller, elle a donné Mrs Snow (Singspiel), lauréate à 2ans outre-Rhin et troisième du Premio Sergio Cumani (Gr3), et Wadaat (Diktat), deuxième des Oaks d’Italie (Gr2).

La troisième mère n’est autre que Great Revival (Keen), qui est à l’origine de Walzerkoenigin (Kingmambo), lauréate de l’Euro Cup et du Premio Emilio Turati (Grs2) et deuxième des Flower Bowl International Stakes (Gr1). Elle s’est montrée très prolifique au haras, où elle a donné cinq black types dont les étalons Wiener Walzer (Dynaformer), lauréat du Derby allemand, du Rheinland-Pokal, deuxième du Grosser Hansa-Preis et troisième du Prix d’Ispahan (Grs1), et Walzertakt (Montjeu), vainqueur du Prix Maurice de Nieuil (Gr2) et du Prix Gladiateur (Gr3).

 

 

 

Taufan

 

 

Tagula

 

 

 

 

Twin Island

 

Canford Cliffs

 

 

 

 

 

Marju

 

 

Mrs Marsh

 

 

 

 

Drei

LAUENEN (M2)

 

 

 

 

 

 

Zafonic

 

 

Iffraaj

 

 

 

 

Pastorale

 

Peppy Miller

 

 

 

 

 

Twilight Agenda

 

 

Shining Vale

 

 

 

 

Great Revival


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 26’’27

De 1.000m à 600m : 27’’23

De 600m à 400m : 12’’80

De 400m à 200m : 12’’20

De 200m à l’arrivée : 12’’74

Temps total : 1’31’’23