PRIX DES HAMADRYADES (Maiden) - La sixième est la bonne pour Goldika

Courses / 17.09.2019

PRIX DES HAMADRYADES (Maiden) - La sixième est la bonne pour Goldika

COMPIÈGNE, MARDI

Deuxième en dernier lieu, Goldika (Intello) était l’une des deux concurrentes les plus soutenues par les parieurs dans ce maiden. Mardi à Compiègne, Maxime Guyon a profité du très bon départ de l’élève et représentante des frères Wertheimer pour la faire galoper en tête d’un peloton riche de 14 partantes. La pouliche a déroulé dans son action et, dans la ligne droite, il a fait venir la pouliche en progression. À 250m de l’arrivée, elle a commencé à creuser l’écart et personne n’a pu la suivre. Elle s’impose avec plus de cinq longueurs d’avance sur la favorite, Desiderata (Acclamation). Parousia (Shamardal) est troisième à plus d’une longueur. C’est déjà à Compiègne que Goldika avait réalisé sa meilleure performance, au mois de juillet. Elle se classait deuxième d’un maiden sur 1.400m, déjà en dominant Desiderata. Freddy Head, l’entraîneur de la gagnante, a déclaré : « Je suis très content de sa course. Elle se comporte bien sur cette distance et sur ce terrain un peu souple. La P.S.F., lors de sa dernière sortie, ne lui convenait certainement pas. C’est une pouliche qui progresse et qui s’est améliorée ce printemps. Comme beaucoup de chevaux de sa famille, elle est assez tardive. »

La fille de Goldikova XX. Quand les frères Wertheimer, soutiennent leurs étalons, ils ne font pas les choses à moitié. Ainsi Intello (Galileo), de retour au Quesnay en 2020, a eu la chance pourvoir saillir une championne de la classe de Goldikova XX (Anabaa). Cette dernière a gagné quatorze Grs1 : le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois, le Prix Rothschild (quatre fois), le Prix d’Ispahan (deux fois), le Breeders’ Cup Mile (trois fois), les Queen Anne Stakes, le Prix du Moulin de Longchamp et le Prix de la Forêt (Grs1). Son deuxième produit, Terrakova XX (Galileo), a gagné le Prix Cléopâtre (Gr3) et elle s’est classée troisième du Prix de Diane (Gr1). La deuxième mère est l’inoubliable Born Gold (Blushing Groom), qui n’a pas brillé en piste mais s’est révélée au haras. Née en 1991, elle est déjà l’aïeule de 19 black types dont Anodin (Anabaa), étalon au haras du Quesnay, gagnant du Prix Paul de Moussac (Gr3) et cinq fois placé de Gr1.  

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Intello

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Impressionnante

 

 

 

 

Occupandiste

GOLDIKA (F3)

 

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Anabaa

 

 

 

 

Balbonella

 

Goldikova

 

 

 

 

 

Blushing Groom

 

 

Born Gold

 

 

 

 

Rivière d’Or