PRIX MOTRICO (CLASSE 1) - Alexander James transforme l’essai en coup de maître

Courses / 25.09.2019

PRIX MOTRICO (CLASSE 1) - Alexander James transforme l’essai en coup de maître

MAISONS-LAFFITTE, MERCREDI

Auteur de débuts victorieux au mois d’avril, sur le mile de Southwell, Alexander James (Camelot) s’était ensuite placé à deux reprises avant d’échouer nettement dans un handicap à Thirsk. Vendu à Craig Buckingham lors des ventes de Doncaster, au mois d’août, il a quitté les boxes de Iain Jardine pour ceux d’Anne-Sophie Crombez. Le poulain n’a pas manqué sa première sortie française et s’est imposé facilement dans ce Prix Motrico (Classe 1), laissant une belle impression. Bien parti, il a galopé en deuxième position à l’intérieur de l’allemand King (Lord of England) avant de prendre aisément le meilleur dans la phase finale, laissant le favori, Melicertes (Poet’s Voice), à trois longueurs. Ce dernier a résisté d’une courte encolure à la rentrante Excellency (Sea the Stars), qui n’avait plus été revue depuis sa troisième place au mois d’avril dans le Prix Finlande (L). À noter qu’Aramhes ** (Kendargent) a été une nouvelle fois déclaré non-partant.

Un cheval très dur. Anne-Sophie Crombez, entraîneur du lauréat, nous a expliqué : « Le cheval est arrivé à l’entraînement chez moi [à Chantilly, ndlr] il y a quinze jours. Son propriétaire l’a acheté aux ventes de Doncaster. Le cheval était prêt à courir, donc nous avons juste fait des travaux d’entretien avec lui. Nous avons surtout travaillé sur son mental et veillé à ce qu’il s’adapte bien aux pistes françaises, car les chevaux anglais ont l’habitude d’être entraînés sur une P.S.F. Je dois avouer qu’il m’a surprise aujourd’hui. Il n’a pas forcément un changement de vitesse impressionnant, mais il est très dur et il a eu ses adversaires à l’usure. Il n’a que 3ans et nous allons lui laisser un peu de temps avant d’envisager la suite. »

La famille de Raise a Grand. Élevé par Churchtown House Stud, Alexander James est passé deux fois en vente. Acheté 32.000 Gns par Mark Johnston lors du book 2 des ventes de yearlings d’octobre, à Tattersalls, il a ensuite été cédé 36.000 £ à Craig et Laura Buckingham, lors des ventes Goffs, le mois dernier. C’est un fils de l’étalon de Coolmore Camelot (Montjeu) et de Plying (Hard Spun), gagnante de trois courses à 3ans sur 1.300m et 1.400m sous l’entraînement d’Henri-Alex Pantall, dont il est le premier produit vainqueur. Plying a une yearling par No Nay Never (Scat Daddy) et une foal par Starspangledbanner (Choisir).

La deuxième mère, Nasaieb (Fairy King), s’est imposée à 2ans sur les 1.000m de Nottingham et a conclu troisième des National Stakes (L) à Sandown. Elle a notamment donné Kissing Lights (Machiavellian), troisième des Flying Childers Stakes (Gr2) et des Princess Margaret Stakes (Gr3), et Luminous Gold (Fantastic Light), la mère de la placée des Prestige Stakes (Gr3) Zifena (Zamindar). Nasaieb est une sœur de Raise a Grand (Grand Lodge), vainqueur des Solario Stakes (Gr3).

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Camelot

Kingmambo

Tarfah

Fickle

ALEXANDER JAMES (H3)

Danzig

Hard Spun

Turkish Tryst

Plying

Fairy King

Nasaieb

Atyaaf