PRIX PELAT (L) - Fujimoto Flyer, un ovni nippo-irlandais

Courses / 03.09.2019

PRIX PELAT (L) - Fujimoto Flyer, un ovni nippo-irlandais

AUTEUIL, MARDI

Née au Japon et entraînée en Irlande par Emmet Mullins, le neveu de Willie, Fujimoto Flyer (Admire Moon) était l’une des attractions de la journée dans le Prix Pelat (L). Elle venait de casser la baraque en se baladant sur les claies à Killarney. Mais elle se présentait dans cette course principale avec une seule sortie en obstacle, face à des rivales plus endurcies, tout en découvrant Auteuil. La représentante de Paul Byrne et d'Emmet Mullins a réellement fait quelque chose dans le Prix Pelat en restant invaincue en obstacle. Attentiste dans la seconde moitié du peloton, elle a énormément tiré, tout en faisant quelques hésitations. Cela ne l’a pas empêchée d’aborder le tournant final parmi les premières, avec beaucoup de gaz. Entre les deux dernières haies, elle est arrivée à hauteur de Want of a Nail (Kapgarde) et, sur le plat, elle l’a dominée aisément. Fujimoto Flyer a poursuivi son effort pour passer le poteau avec neuf longueurs d’avance sur Want of a Nail. Allez Sainte Croix (Saint des Saints), qui avait pris la tête en face, a bien tenu sa partie pour accrocher la troisième place, précédant Invincible Dina (Doctor Dino), laquelle va monter en condition sur cette sortie, et Golden Park (Walk in the Park). Parmi les favorites et très attendue pour sa première sortie sous les couleurs Mulryan, Gardahia ** (Cokoriko) a été déclarée non-partante après avoir refusé de prendre le premier départ. On ne lui a pas laissé de seconde chance et elle a été déclarée forfait ensuite…

Sur un conseil… d’Édouard Monfort ! Édouard Monfort est partout. Il a gagné ses premières Listeds lors des Trois Glorieuses à Craon avec Plesgastell (Planteur) et Just Sherry (Intense Focus). Et il est un peu à l’origine de la victoire de Fujimoto Flyer à Auteuil, comme Emmet Mullins nous l’a raconté : « Après la victoire de la pouliche à Killarney, je cherchais une Listed en bon terrain. J’ai demandé conseil à Édouard Monfort, un ami, qui m’a dit de venir courir ce Prix Pelat. Nous nous connaissons depuis longtemps, il était venu en stage chez mon oncle Willie et nous avons gardé contact depuis. En 2008, j’étais venu monter à Auteuil en gentleman-rider à Auteuil pour Thomas Trapenard. Il s’agit de ma première victoire de Listed, je suis installé depuis peu de temps et j’entraîne sur les pistes de Willie [Mullins, ndlr]. À Killarney, elle avait été très impressionnante. Elle a beaucoup tiré, mais elle est comme cela et ça ne l’empêche pas de gagner. C’était un rêve de remporter une course à Auteuil ! Nous l’avions achetée au Japon pour faire quelque chose de différent que de courir en obstacle (rires), mais elle est douée pour cela. Pour la suite, je n’ai pas d’idées. Nous pourrions revenir à Auteuil, c’est une option ! »

Want of a Nail, battue par une jument qui sort de l’ordinaire… Contrairement à ses sorties printanières, la petite sœur de So French (Poliglote), Want of a Nail, n’a pas attendu la fin de parcours pour quitter l’arrière-garde. La pouliche de Magalen Bryant a fait mouvement au milieu de la ligne d’en face, venant en tête facilement. Want of a Nail est entrée en pole position dans la ligne droite, faisant illusion. Mais dans la phase finale, elle n’a rien pu faire contre Fujimoto Flyer, prenant la deuxième place. Son entraîneur, Guillaume Macaire, nous a déclaré : « Je pense qu'elle est battue par une jument qui sort de l'ordinaire. Pour finir, elle nous a mis du champ... Mais bon, ma pouliche est encore une fois deuxième ! Son avenir se situe probablement sur le steeple de toute façon, mais elle va sûrement rester en haies encore un peu et courir la prochaine bonne course. Elle a progressé physiquement depuis le printemps et devrait faire un automne correct. »

La souche d’Hatoof. Élevée par Fujimoto Farm, Fujimoto Flyer est une fille d’Admire Moon et de Picture Princess (Sadler’s Wells), qui était entraînée à Évry par David Loder, mais n’a rien fait en course. Au haras, elle a donné notamment Very Good Day (Sinndar), troisième de Listed sur 2.200m à Goodwood. La deuxième mère, Insijaam (Secretariat), a gagné les Prix Charles Laffitte et de la Cochère (Ls). Cette dernière a produit les vainqueurs de Gr3 Maputo (Cape Cross) et Pictavia (Sinndar). C’est la souche de la championne Hatoof (Irish River), gagnante des 1.000 Guinées, des Champion Stakes et des Beverly D Stakes (Grs1).

 

 

 

Forty Niner

 

 

End Sweep

 

 

 

 

Broom Dance

 

Admire Moon

 

 

 

 

 

Sunday Silence

 

 

My Katies

 

 

 

 

Katies First

FUJIMOTO FLYER (F3)

 

 

 

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Picture Princess

 

 

 

 

 

Secretariat

 

 

Insijaam

 

 

 

 

Cadeaux d’Amie